Nous trois ou rien

Nous regardions 28 minutes sur Arte, Mimiko et moi-même, un soir en novembre (c’était le 12 pour être précis). Ce soir-là Kheiron était invité avec son père pour nous parler de son dernier film : Nous trois ou rien. Les deux hommes m’ont vraiment donné envie de voir ce film et j’ai amené tout le monde au cinéma pour une séance en famille. Mimiko aussi était là du haut de ses presque 8 ans.

Depuis la sortie de la salle je n’arrêté pas de me dire « il faut que j’en parle ! » mais je ne savais pas trop comment. Finalement j’ai décidé de vous en parler, peu importe comment même si c’est un peu tard parce que le film n’est plus en salle. Cela vous donnera peut-être envie de vous offrir le dvd.

Kheiron raconte, avec beaucoup d’humour, l’histoire vraie de son père Hibat qui a fuit l’Iran en 1984, après y avoir été incarcéré, puis libéré et à nouveau poursuivi pour son activisme. Kheiron y joue le rôle de son propre père.

Je ne connaissez pas du tout Kheiron l’humoriste avant de le découvrir sur le plateau télé de 28 minutes. Ce qui m’a donné envie de voir se film c’est ce qu’il raconte : la vie d’un couple militant dans un pays où la démocratie n’est qu’un rêve et leur fuite vers la France, et puis leur vie en France, comment ils se sont intégrés. En entendant parler Kheiron et son père dans l’émission je me suis dit qu’en accueillant Hibat et sa famille, la France s’était enrichie de très belles personnes et à l’heure où l’immigration fait la une de tous les journaux, il me semblait important de souligner que l’immigration c’est aussi une richesse. Ce film me semblait être un intéressant témoignage de ce que l’immigration a de positif et enrichissant, quoi qu’en dise l’extrême droite. Hasard des calendrier ? Le film est sorti au moment où les vagues de migrants venu de Syrie faisant le plus grand bruit. (C’est étrange, on en parle bien moins maintenant). C’est donc pour son histoire et son témoignage que j’avais envie de voir le film, et de le voir avec mes enfants. Partager avec eu ma vision de la France mais aussi leur montrer, y compris à la petite, que le monde n’est pas rose et que dans de nombreux pays les populations sont soumise à la violence d’un pouvoir autoritaire. Dans la présentation du film Kheiron insistait sur le fait que c’était un film pour toute la famille alors j’étais tranquille…

Bon, je tiens tout de suite à vous avertir, pour les âmes très sensibles il y a quand même des scènes très dures. Si votre enfant vis dans un cocon protégé de tous les malheurs du monde… attendez qu’il se soit un peu frotté à la dure réalité de la vie ou il risque d’être choqué. Moi je suis pas du genre à surprotéger mes enfants et je ne regrette pas du tout d’y avoir amené la petite Mimiko bien qu’elle ai regardé l’intégralité du film dans mes bras et que ses larmes aient coulé à de nombreuses reprises (à un moment je me suis quand même demandé si j’avais pas fait une connerie… je vous assure que c’est pas son genre de venir sur mes genoux). Du coup, oui c’est un film pour toute la famille, il se fini bien et il y a beaucoup de scènes drôles. Mais il y a aussi des scènes très dure et violentes. Mêmes si les plus dur n’est que suggéré (on ne voit pas les scène de torture mais on comprends bien ce qui se passe en retrouvant Hibat couvert de sang) et il faut savoir encaisser et surtout expliquer calmement à l’enfant qui prend ça de plein fouet et qui comprends pas pourquoi on lui fait du mal alors que c’es un homme bon.

Mimiko a beaucoup pleuré mais le ton change avec l’arrivé en France de la petite famille et cette deuxième phase du film permet de ce détendre et digérer la première partie. A la fin elle m’a dit « heureusement qu’ils sont venu en France! » Et c’est exactement ce que je voulais. Heureusement que la France est une terre d’accueil et d’asile. Heureusement pour eux mais aussi heureusement pour nous. Je dis ça… moi je suis une immigrée qui s’incruste :p Une des ces dangereux bi-nationaux. Attention ! Bon je plaisante mais je trouve pas que ce débat soit très drôle. Ne vous inquiétez pas, je vais pas m’y attarder ici. Aujourd’hui je veux parler du film et du bien qu’il m’a fait. Parce que finalement on est resorti de la salle heureux. Heureux pour Hibat et sa famille qui finalement ont trouvé leur place en France et on peut continuer d’y œuvrer pour une société meilleure. Heureux aussi d’être en France, qui malgré ses nombreux défauts, est un très beau pays. Un pays que je considère comme le mien. Le pays de mes enfants. Si mon histoire personnelle n’a rien à voir avec la tragique vie d’Hibat en Iran, j’ai été doublement touché par ce film, touché par l’humanité des personnage et leur optimisme, et touché par leur témoignage d’étranger en France.

Un très beau film qui a plu à toute la famille. Y compris la petite dernière qui, bien qu’impressionné par les scènes violentes, a gardé une image positive de l’histoire qui est raconté, a beaucoup ris des scènes drôle (qu’elle rejoue depuis sans arrêt) et m’a demandé d’acheter le dvd pour pouvoir revoir le film.

Pourquoi je m’attarde autant sur le ressenti de Mimiko au lieu de m’étaler sur le mien ? Parce que sa pensée politique est en devenir, alors que la mienne est déjà faite. Si ce film me réconforte dans ma vision de la France et de l’immigration elle ouvre des porte à une réflexion que Mimiko n’avait pas encore eu jusqu’à présent. J’ai du après ça expliquer beaucoup de choses sur qu’est-ce que la démocratie, pourquoi dans certain pays on n’est pas libre, pourquoi l’héroïne se voit obligé à un moment de porter le voile… Bref ce film a été la porte d’entré à de nombreux questionnement pour Mimiko. Et cela me touche encore plus que si j’avais vu le film toute seule.

Mais assez parlé de Mimiko ! Moi aussi j’ai aimé ce film. Il y a beaucoup d’humour et cela permet de faire passer le message sans tomber dans le dramatique, sans pour autant enlever à la gravité de ce qui est raconté. Les personnages y sont très chaleureux et humain, on a envie de les rencontrer. Les acteurs sont bon. Les dialogues sont pas mal du tout. Et on apprends beaucoup de choses sur l’Iran et son histoire récente. On pleur, on rit, on ressort de la salle de cinéma heureux et soudés. Que demander de plus ?

Le dvd pour remettre ça ! 😀

Avez-vous vu le film ?

Share

Une réflexion au sujet de « Nous trois ou rien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *