FIBD 2016 : le palmarès

Je reviens du Festival d’Angoulême et dans les jours qui viennent je vais vous proposer quelques articles sur le festival, les rencontres, les expo, les dédicaces… bref mon festival à moi.

Mais pour commencer un article un peu bateau et fort peu personnel pour vous présenter le palmarès 2016 (que je découvre par communiqué de presse puisque j’ai déserté Angoulême avant la remise des prix, j’était trop malade T_T). Pourquoi je dis que mon article sera impersonnel ? Tout simplement parce que je connais à peine les titres récompensés. Peut-être pourriez-vous me donner vos avis 🙂

FAUVE D’OR – PRIX DU MEILLEUR ALBUM

Ici Richard McGuire / Gallimard

Aussi sélectionné pour le prix k.BD

Bon alors là, je vous jure que j’ai essayé ! 2 fois ! Moi je déteste. Enfin non, je déteste même pas puisque j’ai même pas réussi à dépasser les 20 pages tant mes yeux avaient mal et que mon cerveau mourrait d’ennui. Typiquement le genre de bouquin auquel je suis hermétique. Je capte pas et j’ai pas envie de capter. Au même temps je suis pas surprise par le prix (je voulais dire pourquoi mais je n’y arrive pas sans méchanceté du coup je m’abstiens :p)

FAUVE D’ANGOULEME – PRIX SPECIAL DU JURY

Carnet de santé foireuse Pozla / Delcourt

Celui-là je n’ai même pas essayé, un simple feuilletage m’a permis de voir que c’était pas une lecture pour moi.

FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DE LA SÉRIE

Ms. Marvel, Tome 1 Gwendolyn Willow Wilson et Adrian Alphona / Panini

Je ne connaissez même pas l’existence de cette série avant de la voir dans la sélection officielle. Je ne lis pas de comics mais pourquoi pas, ça l’air pas mal.

FAUVE D’ANGOULEME – PRIX RÉVÉLATION

Une étoile tranquille – Portrait sentimental de Primo Levi Pietro Scarnera / Rackham

Jamais entendu parler avant la sélection officielle

FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DU PATRIMOINE

Vater und sohn – Père et fils E.O. Plauen, Erich Ohser / Warum

Pour le coup celui-ci j’ai très envie de le lire. ça fait un moment que je l’avais repéré mais je n’ai pas encore eu l’occasion de me l’offrir. Peut-être une idée cadeau pour mon chéri (ou comment se faire des cadeau à soi-même incognito)

FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DU PUBLIC CULTURA

Cher pays de notre enfance – Enquête sur les années de plomb de la Ve République Etienne Davodeau et Benoît Collombat / Futuropolis

Pas lu, pas vu.

FAUVE POLAR SNCF

Tungstène Marcello Quintanilha / Çà et là

J’ai entendu des avis assez divers sur cette bd, mais j’ai quand même envie de la lire, ne serait-ce que parce qu’elle est brésilienne.

FAUVE D’ANGOULEME – PRIX JEUNESSE

Le grand méchant renard Benjamin Renner / Delcourt

Ce prix n’est pas une surprise. Moi je ne l’ai pourtant toujours pas lu. Je pensait le ramener d’Angoulême pour Mimiko, finalement je lui ai choisit des titres plus confidentiel, je trouverais le Grand méchant renard dans n’importe quelle librairie. Lecture prévue pour 2016.

FAUVE D’ANGOULEME – PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE

Laurence 666 Édité par Mauvaise Foi Editions

Je découvre ça à l’instant.

PRIX JEUNES TALENTS

Cheyenne Olivier avec Fashion victim


Voilà un palmarès qui me ressemble beaucoup MDR ! Au même temps je ne lis pas assez de bd pour me sentir représentée par ce genre de prix.

Et vous,  qu’avez-vous pensé de ce palmarès ?

Share

2 réflexions au sujet de « FIBD 2016 : le palmarès »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *