Going Wild, tome 1 : Dans la tanière du loup [roman fantasy]

26 octobre 2019 4 Par Bidib

Couverture Going Wild, tome 1 : Dans la tanière du loup

Eh oui, c’est Halloween, c’est l’automne, il peut, j’ai envie de lectures-évasion, de loup-garou et de thé chaud ! Après avoir lu l‘appel du renard et y avoir pris beaucoup de plaisir, j’ai eu envie de rester un peu plus longtemps dans cet univers peuplé d’hommes bêtes. Un univers bien loin de mes lectures récentes et qui m’a fait un bien fou. On est pris, happé même par la lecture, on oublie tout, on fait le vide, pas besoin de réfléchir, on s’amuse, on sourit , on rit on est tout chose, comme un gosse, et on mange du chocolat.

J’avais beaucoup aimé le premier tome de l’appel du renard, mais je n’ai pas eu envie de me lancer de suite dans le tome 2, j’avais peu peur de me lasser en restant dans quelque chose de trop proche. D’autant plus que le tome suivant se focalise sur deux personnages secondaires du premier tome, deux personnages encore plus clichés que les héros du premier tome. Alors, avant de donner une chance à se deuxième volet, j’ai eu envie d’aller voir d’autres titres du même acabit. L’avantage avec kindle c’est qu’on peut télécharger les premiers chapitres avant d’acheter, histoire d’être sûr d’apprécier la lecture. J’ai donc téléchargé tout un tas d’extraits et j’ai jeté mon dévolu sur Going Wild, après les renards-garous, les loups me semblaient un choix judicieux. J’ai bien accroché à ce roman et ai avalé tout aussi vite celui-ci que l’autre.

Stephen est un jeune lycéen chétif et malade, sa maladie le tourmente depuis toujours et il sait qu’il va mourir bien trop tôt, mais en attendant il n’a aucune envie de laisser cette dernière gager sur lui. Il se bat pour profiter avec bonheur de chaque instant. Un soir, alors qu’il rentre tard de chez un ami, il est attaqué par une bête qui lui lacère le flan. Pourtant quand il se réveille à l’hôpital, il n’a aucune trace de la morsure. Un cauchemar ? Quand son corps se transforme et qu’il se retrouve à galoper au milieu d’une meute de loups, il n’y a plus aucun doute quant à la nature de cette attaque. Accueilli par la meute, Stephen se voit soumis à la tutelle de Jason, un de ses camarades de lycée. Un garçon taciturne et fermé avec qui il a bien du mal à se lier.

Il n’y a aucune surprise dans ce roman, mais il se lit tout seul. C’est agréable et Stephen est un très chouette personnage. Très attachant. Jason est beaucoup plus classique, beau et taciturne, froid en apparence, mais avec un grand cœur.

Alors qu’avec l’appel du renard on avait des héros dans la force de l’âge, ici nous retrouvons les traditionnels lycéens, rajoutant au classicisme de cette aventure. Enfin, on ne peut pas vraiment parler d’aventure, car en réalité il ne se passe pas grand-chose. Il n’y a ni quête ni épopée. On est plutôt dans la tranche de vie, une vie pas comme les autres, mais une vie plutôt tranquille. Ce que j’ai aimé dans ce roman c’est la nature de la meute. Ici les loups-garous n’ont rien d’effrayant, à l’instar de leurs cousins les loups, ils forment une meute unie, partageant des liens forts de fraternité. C’est un lieu chaleureux dans lequel on aimerait se retrouver, se blottir avec eux devant l’âtre de la cheminée. Un peu le même type de meute que celle des renards-garous dont je palais plus haut. C’est bien des images d’animaux que j’avais à l’esprit tout le long du récit en non de monstres féroces. C’est un roman feel good, mignon.

Image associée

j’adore les loups ! <3

Là encore j’ai failli sauter sur le tome 2, mais après avoir lu quelques avis, je me suis rétractée. Apparemment le deuxième volet n’avait pas été à la hauteur des espérances des lectrices qui avaient aimé le premier tome. Je vais donc continuer ma promenade en terre fantasy, mais je vais encore charger d’auteur et de série.

Avez-vous lu Going Wild ? Et le tome 2 ? Avez-vous des romans de loups-garous à me conseiller ? Dites-moi tout en commentaire. 😉

⇒ sur Amazon


Share