Petit panier d’albums #1

24 octobre 2020 3 Par Bidib

Finalement, le petit panier garni, j’aime bien. Après les manga et les BD, voici le petit panier d’albums. De quoi, j’espère, agrémenter votre pique-nique de jolies lectures halloweenesques.

Comment ratatiner les ogres ?

Couverture Comment ratatiner les ogres ?

Un album de Catherine Leblanc (texte) et Roland Garrigue (illustrations), publié chez Glénat dans la collection p’titGlénat.

Les ogres ça fait peur, c’est grand, avec de grandes dents et ç aime les enfants, surtout pour le dîner ! Mais n’ayez crainte, il existe tout un tas d’astuces pour se débarrasser des ogres. Vous n’avez qu’à suivre les conseils avisés de cet album.

Un album drôle qui joue avec les peurs des enfants pour les tourner en ridicule. L’ogre ne fera plus peur après avoir lu comment le ratatiner.

Il existe toute une série d’albums “comment ratatiner…”, c’est le premier que je découvre et j’ai trouvé ça pas mal du tout. Le genre d’album qui marche très bien sur les tout petits. Il y avait aussi un je ne sais quoi qui me rappelle les livres de mon enfance, peut-être dans le trait du dessin.

sur le site des éditions Glénat

lire un extrait

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

La colère de Banshee

Couverture La Colère de Banshee

Un album de François Chabat (texte) et David Sala (illustrations) publié chez Casterman (2010).

La Banshee est en colère, sous ses pas l’herbe s’embrase, la tempête se déchaine. Et plus la tempête gonfle et plus la colère de la Banshee enfle. Qui va bien pouvoir calmer la petite banshee ? Sa maman. Et pourquoi cette grosse colère ? Une petite poupée perdue.

J’ai trouvé cet album magnifique. Les illustrations sont superbes, de vrais tableaux à chaque page. Mais je ne sais pas trop quoi penser de l’histoire. La Banshee qui déchaine cette terrible tempête n’est qu’une fillette capricieuse. Et la maman ne semble pas s’offusquer de toute cette colère. À aucun moment il n’est question d’apprendre à maitriser ses émotions. Du coup je ne sais pas trop quelle est la morale de l’histoire, il y en a-t-il seulement une ? Cela me laisse assez perplexe.

sur le site des éditions Casterman

David Sala (instagram)

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi l’avis de Blandine

Baba Yaga

Couverture Baba Yaga

un album de Claude Clément (texte) et Paul Echegoyen (dessin), publié chez Seuil jeunesse (2013)

Cet album reprend le conte classique de Baba Yaga. On y retrouve pas mal de similitudes avec d’autres contes traditionnels, cela m’a notamment fait penser à Prezzemolina dans la façon de se sortir du pétrin.

Une petite fille malmenée par sa belle-mère est envoyée dans la forêt chez Baba Yaga afin de récupérer du fil et des aiguilles. Baba Yaga vit dans une maison à pattes de poulet, en voyant la petite fille arriver, elle demande à sa servante de préparer un bon bain… pour la cuisiner ! Mais la petite fille était préparé, grâce aux conseils de sa marraine et aux objets que celle-ci lui a donnés, elle arrive à s’enfuir : elle nourrit le chat, offre un cadeau à la servante, huile les gongs du portillon, nourrit le chien et décore l’arbre qui gardent la maison de Baba Yaga, grâce aux offrandes reçues tous décident d’aider la petite fille et de désobéir à la sorcière. Celle-ci poursuit la petite fille dans son fameux mortier magique. Mais tout et bien qui fini bien.

Une version classique, très joliment illustrée pour (re)découvrir ce conte slave.

sur le site des éditions Seuil jeunesse

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Paul Echegoyen (instagram)

→à découvrir aussi sur le blog  : 1900 (Paul Echegoyen) et Casse-Noisette (Claude Clément)


avec ces trois albums je participe aux challenges Contes & Légendes et Halloween ainsi qu’au challenge petit bac

Share