Petit panier de BD #1

17 octobre 2020 8 Par Bidib

Après le petit panier de manga, voici venu le temps du petit panier de BD, tout comme pour les manga, difficile de trouver le temps de faire des chroniques pour toutes mes lectures, alors voici des comptes rendus express.

La saveur du printemps

Couverture La saveur du printempsde Kevin Panetta et Savanna Ganucheau, aux éditions jungle

Résumé : Ari vit encore chez ses parents, mais il rêve de partir dès la rentrée en colloc avec ses amis. Sauf qu’avec le départ de sa grande sœur qui vient de se marier, ses parents ont besoin de lui à la boulangerie. Son père rêve de lui transmettre sa boulangerie un jour et voudrait que son fils travaille avec lui. Mais Ari rêve de musique et d’ailleurs. Il décide alors de se lancer dans une campagne de recrutement. S’il arrive à trouver quelqu’un pour le remplacer à la boulangerie, il pourra alors partir. C’est ainsi qu’il fait la rencontre d’Hector, un jeune homme passionné de cuisine qui a dû mettre ses études en pause le temps de régler des affaires de famille. Alors qu’au début Ari ne voit en lui qu’une façon d’échapper à la boulangerie paternelle, peu à peu des liens se créent entre les deux jeunes hommes.

Mon avis : Voici une très jolie romance, pleine de bienveillance. J’ai acheté ce livre après avoir lu l’avis de Mo’ et la première à l’avoir lu à la maison c’est Mimiko. Elle a adoré. Elle l’a même relu. Elle tenait à ce que je le lise aussi. Et je dois dire que j’ai passé un agréable moment moi aussi. Le dessin est très joli, même si au début j’ai été un peu perturbé par cette teinte bleutée. J’adore le trait, fin et doux. L’histoire est à l’image du dessin douce et subtile. On prend le temps de découvrir les personnages, de les voir se lier d’amitié, de voir leur sentiment évoluer. On prend le temps de pétrir le pain, de laisser lever la pâte. On avance lentement, au rythme de la vie. Et ça fait du bien de ralentir et de prendre son temps. Les personnages sont agréables et touchants. Il se dégage beaucoup de douceur et d’optimisme de cette bande dessinée. j’aime quand l’amour n’est pas synonyme de souffrance et j’aime qu’on aborde l’homosexualité sans forcement en passer par une phase de remise en question et de tourments psychologiques. Ici les deux garçons sont gay et tout le monde s’en fout. Et c’est ça qui est génial. C’est d’un monde comme ça que je veux. Un monde où l’important c’est aimer et pas de quel sexe est la personne que tu aimes. Une BD que je suis ravie d’avoir mise entre les mains de Mimiko.

⇒ sur le site des éditions Jungle

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi les avis de Mo’ et de les voyages de Ly

L’oasis, petite genèse d’un jardin biodivers

Couverture L'Oasis : Petite genèse d'un jardin biodiversde Simon Hureau, aux éditions Dargaud

Résumé : l’auteur nous raconte comme il a transformé son bout de pelouse en un espace de vie et de biodiversité, en toute humilité, pour passer un message simple, nous pouvons tous créer de la biodiversité. Au fil des pages on voit le terrain se modifier, l’auteur partage son approche du jardin, et ses rencontres avec la faune : insectes, reptiles, mammifères, oiseaux… il aime noter tous les animaux qu’il y croise.

Mon avis : c’est mon collègue qui m’a prêté cette BD. Il m’a dit qu’elle lui faisait penser à moi et me l’a rapporté au bureau. Je n’ai pas attendu pour y plonger mon nez, après tout, si ça me ressemble je veux savoir en quoi. Et c’est tellement vrai ! L’auteur y partage son expérience du jardin, non pas pour nous donner des leçon de jardinage, mais plutôt pour nous montrer que c’est à la portée de tous et qu’on y allant au pif ça marche aussi. Il glane ça et là des plantes, bouture tout, multiplie la diversité au jardin, récupère des plantes à la déchetterie… Bref, moi tout craché ! Sauf que lui a beaucoup plus de terrain que moi T_T Dans mon jardin de poche il ne me reste plus beaucoup de place pour multiplier la diversité ! Mais j’ai encore quelques idées… 😀 J’ai pris plaisir à lire cette BD. Le dessin est très joli, le texte n’est pas moralisateur et si je n’ai rien appris, je me suis sentie moins seule avec mon jardin sauvage. Petite pensée émue pour mon potager qui se bat contre des jardiniers à l’ancienne qui voudraient me voir arracher toutes les herbes folles. Les mantes religieuses sont là pour me rassurer, je suis dans le vrai, n’en déplaise aux rangées de légumes bien droites du voisin. Peut-être devrais-je lui offrir cette BD ?

⇒ sur le site des éditions Dargaud

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

Un peu de tarte aux épinards, tome 1 : bons baisers de Machy

Couverture Un peu de tarte aux épinards, tome 1 : Bons baisers de Machyde Philippe Pelaez et Javier Sanchez Casado, aux éditions Casterman.

Résumé : une bonne femme avec une ribambelle d’enfants, quelques parts en France. Pour joindre les deux bouts, elle vend des tartes aux épinards sur le marché. On ne peut pas dire que ça se vende très bien. Un jour elle reçoit un colis en provenance de Somalie, à l’intérieur des herbes. Elle en ajoute aux tartes et la voici devenue dileuse de tartes aux épinards arrangée. Mais ceux à qui les herbes étaient destinées finissent par la retrouver et ça risque de mal tourner.

Mon avis : J’ai entendu beaucoup de bien de ce titre du coup je m’attendais à lire une BD particulièrement drôle et je suis plutôt déçue. C’est marrant, mais ça ne casse pas trois pattes à un canard. Marie-Madelaine parle vraiment de façon bizarre. Elle n’a pas été à l’école ok, mais là ils en font trop, ça ne sonne pas très authentique. Et puis je trouve ça très cliché. Je ne me suis pas du tout attaché à l’héroïne et encore moins à sa famille nombreuse. Quant à l’humour, il y a deux trop réparties qui m’ont fait rire, c’est tout. Je reste sur ma faim. Je m’attendais à quelque chose de mieux.

⇒ sur le site des éditions Casterman

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré


avec un peu de tarte aux épinards et la saveur du printemps je participe au challenge Des livres en cuisine. Avec un peu de tarte aux épinards et L’oasis je participe au challenge Petit Bac.

Share