Archives du mot-clé première guerre mondiale

Premières lignes #2 – Mon père est parti à la guerre

Mon père est parti à la guerre par BoyneChaque soir, avant de s’endormir, Alfie Summerfield s’efforçait de se remémorer à quoi ressemblait sa vie avant le début de la guerre.Plus le temps passait et plus il avait de al à garder ses souvenirs intacts.

John Boyne

Chaque semaine, Ma lecturothèque nous invite à partager les premières lignes de nos lectures.


Share

Darnand, le bourreau français 1/3

Couverture Darnand le bourreau français 1/3

ce que nous dit l’éditeur :

« Sous-officier d’élite, d’une bravoure hors pair, le sous-officier Darnand a été, en tout point, un serviteur  modèle et un de nos artisans de notre victoire finale. C’est un beau brave » Voici la phrase qui accompagne la croix de la légion d’honneur qui sera remise à Joseph Darnand en avril 1927, pour ses faits de bravoure pendant la première guerre mondiale. Reims, 1918. On annonce l’attaque la plus brutale de l’armée allemande dans les prochains jours. L’état-major confie une mission suicide à un groupe de volontaires : aller chercher des informations derrière les lignes ennemies, dans l’espoir de sauver les régiments présents dans les tranchées visées. Un jeune sergent prend la tête du commando, mène sa mission haut la main et se met en danger pour sauver l’un de ses soldats. C’est Joseph Darnand. Quelques années plus tard, à partir de 1941, à Vichy, il sera le plus zélé des collaborateurs. Voici la sombre trajectoire d’un homme qui, de héros de guerre, est devenu bourreau.

J’avoue avoir été très intriguée par le sujet de ce triptyque. D’autant plus qu’il s’agit d’une histoire vrai. Ce qui m’intéressait avant tout était de voir la transformation du personnage, comment un « héros » devient un « bourreau ». Dans mon inconscient j’envisageais évidemment le mot « héros » comme quelque chose d’extrêmement positif. Je m’attendais donc à lire l’histoire d’un « homme bien » qui devient un « homme mauvais ». J’étais naïve et du coup je ne sais pas trop quoi penser ce ce premier tome qui me laisse assez dubitative.

Car finalement le « héros » que Bedouel et Perna nous montrent n’a absolument rien de positif du début à la fin. On ne voit aucune transformation s’opérer. Ce que j’ai vu moi, c’est un salop que l’heureux hasard de la guerre a promu au rang de « héros de guerre » et qui par la suite ne fait que révéler son vrais visage. Ou plutôt que le malheureux hasard du gagnant fait de lui un bourreau car si la guerre, la seconde cette fois, avait eu un autre dénuent je doute qu’on l’aurait qualifié de bourreau.

Je ne suis pas sûre d’arriver à expliquer clairement ma pensée. Ce que je veux dire c’est que Darnand est Darnand et c’est clairement pas un type bien, du moins tel que nous le dépeint cette bande dessinée. Mais le contexte historique fait qu’il reçoit des médailles pour s’être distingué sur le champ de bataille. Ce qui en soit ne fait pas de vous quelqu’un de bien. Il n’y a donc pas de transformation, on ne voit pas un type passer du mauvais côté de la force, on voit un type et la force qui change de côté, si j’ose dire.

Du coup je n’ai pas pu m’empêcher d’être un peu déçue, non pas parce que la bd est décevante, mais parce que je m’attendais à quelques chose de différent.

En revanche j’ai trouvais ça intéressant à lire, puisque c’est une page de l’histoire que je ne connaissais pas. Je n’avais jamais entendu le nom de Darnand avant ce jour (ou alors j’ai oublié).

Cependant je pense qu’il serait plus intéressant de lire le triptyque d’un coup car ce premier tome ne se suffit pas vraiment à lui seul et on reste un peu frustré, ne comprenant pas vraiment où on veut en venir avec ce début de portrait qui finalement passe très vite sur la première guerre mondiale et les fait de guerre qui ont valu à Darnand le nom de « héros ».

sur le site de Rue de Sèvre


 challenge WWI

Share

Europe et première guerre mondiale – L’Histoire par les cartes

Le mois dernier je présentais le youtubeur Nota Bene dans un billet dédié au challenge Première Guerre mondiale. Je remet ça ce mois-ci avec un autre youtubeur de vulgarisation d’Histoire. Une façon très ludique et plaisant d’aborder l’Histoire et d’apprendre plein de chose. La chaîne que je vous propose de découvrir aujourd’hui c’est L’Histoire par les Cartes.

J’ai découvert cette chaîne via sa collaboration avec Nota Bene et suis tombé sur cette vidéo montrant les profonde modification géopolitique que la Première guerre mondiale à apporté à l’Europe. Je l’ai trouvé très intéressante et ai eu envie de la partager avec vous.

suivez L’Histoire par les cartes sur facebook


Share

Nota Bene – le chemin des Dames

Je viens de découvrir un youtubeur qui fait de la vulgarisation historique. J’aime bien le concept et ses vidéo sont agréables à voir. On y découvre plein de chose. La première vidéo que j’ai vu, et par laquelle j’ai découvert Nota Bene, parle d’une des grandes défaites de l’armée française durant la première guerre mondiale. En regardant cette vidéo j’ai tout de suite pensé au challenge première guerre mondiale de Blandine et j’ai eu envie de partager avec vous cette découverte.

Pour ma part je ne savais pas grand chose de cette bataille et j’ai appris bien des choses avec cette vidéo. Qu’en pensez-vous ?

Si cette vidéo vous a plu il y en a plein d’autre à découvrir sur la chaîne youtube de Nota Bene ICI

petite sélection de certaines de ses autres vidéos sur la grande guerre

Vous pouvez aussi le suivre sur facebook et twitter


Share

Challenge première guerre mondiale 2017

C’est chez Blandine de Vivrelivre que j’ai découvert ce challenge plutôt pointu 🙂 Faut dire que ce sujet, la passionne.

Pour participer au challenge il faut publier au moins un article traitant de la première guerre mondiale, ses prémisses et/ou ses conséquences. Tout les support sont accepté, livres, films, documentaire…

Blandine propose également des thèmes mensuels, non obligatoires.

Pourquoi avoir eu envie de participer ? Tout d’abord pour apprendre et découvrir, je sais que le challenge sera une mine de découvertes. Et puis parce que justement, l’année dernière, après avoir lu quelques articles sur le sujet chez Blandine, j’ai acheté quelques bd sur la première guerre mondiale et depuis je n’ai pas pris le temps de les lire. Ce challenge va me motiver 🙂

Pour tout savoir sur ce challenge et vous inscrire c’est ICI


Ma PAL:

  • Mon père est parti à la guerre, John Boyne (roman jeunesse)
  • Le chant du cygne, Babouche Dorison Herzet (bd)

Mes Lectures sur le thème:

Share