Archives par mot-clé : TBTL

TBTL 2018-46 – Quête ou enquête

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Ce thème m’a tout de suite fait penser à une série manga policier en 4 tomes que j’avais bien aimé : Border de Yua Kotagawa, Kazuki Kaneshiro.

Couverture Border, tome 1

Une jeune policière en formation doit faire équipe avec un inspecteur qui vit avec une balle dans la tête. Ces jours sont comptés, mais cette blessure lui a ouvert de nouvelles portes. Depuis qu’il a été touché, il peut voir les fantômes des victimes des meurtres sur lesquels il enquête. Les victimes vont l’aider à résoudre leur propre meurtre.

J’en garde un très bon souvenir, ça me donne envie de la relire 🙂

Vous connaissez ? Avez-vous d’autres séries manga policiers à me conseiller ?

Share

TBTL 2018-45

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine il est question de Fantasy et là ce n’est les livres qui vont manquer. Le plus dur sera de choisir. Le dernier en date, le premier ? Mon cœur balance. Et fini par pencher du côté su premier qui d’ailleurs n’est pas vraiment de la fantasy à proprement parler, mais il y a toute sa place ne serait-ce que parce qu’il a inspiré beaucoup d’auteur de Fantasy. Vous aurez sans doute déjà compris de quel livre je vais parler.

Résultat de recherche d'images pour "le seigneurs des anneaux roman"

Le Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien bien sur ! La traduction française est assez pénible à lire. Il y a des longueurs et des longueurs ! Les premiers chapitres du premier tome sont tellement décourageants que plus d’un s’y sont arrêté. Je l’aurais aussi fait si je n’avais pas déjà lu Bilbo le Hobbit. Parce que mon premier ce n’était pas vraiment le Seigneur des Anneaux, mais Bilbo. Et j’avais adoré. Alors il me tardait de retrouver cet univers. Connaissant donc déjà l’histoire des Anneaux, j’ai survolé la trop longue introduction pour entrer dans l’aventure. Là encore, j’ai sauté quelques pages de collines verdoyantes ça et la parce que la description de l’herbe verte sur 2 pages, moi je peux pas. Malgré tout j’ai adoré. L’histoire est prenante, les personnages sont attachants (et agaçant), l’univers créé par l’auteur est fascinant et complexe. Bref tous les éléments du dépaysement total sont là et sans la mièvrerie des histoires d’amour que je ne supporte pas. Il y a bien des histoires d’amour, mais on passe assez vite sur le sujet et tout le monde s’en fout. La seule chose qui m’a chagriné un peu ce sont les personnages féminins auxquels je n’ai pas vraiment accroché, sauf un.

Bien sûr quand je parle des personnages, faut pas avoir en tête le film. Si j’ai trouvé que le film était très beau d’un point de vue de la photographie, je n’y ai pas du tout retrouvé le caractère des personnages tel que je l’avais perçu dans le livre (surtout celui du seul personnage féminin que j’avais aimé et qui dans le film devient une cruche).

Image associée

C’est un livre que j’ai lu à 18 ans et il m’a beaucoup marqué. J’aimerais le relire parce que j’en aurais sans doute une perception différente aujourd’hui. Mais j’aimerais le relire en anglais, car il semblerait qu’il y ait beaucoup moins de longueurs dans la version originale.

Share

TBTL 2018-44 : Deuil

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine, le thème est :

Sur cette thématique du deuil, il y a un roman que j’avais lu il y a des années qui me revient en mémoire : Parfum de glace de Yoko Ogawa.

Couverture Parfum de glace

Dans se roman, Ryoko, une jeune Japonaise bouleversée par le suicide de son compagnon, cherche à comprendre ce geste et part en quête d’information sur ce jeune homme très secret qu’elle a beaucoup aimé, mais dont elle ne sait presque rien. Cette recherche l’amène dans un voyage où réalité et rêve se mélangent. Est-elle en train de rêver où de vivre une expérience fantastique ? Rien ne nous laisse trancher.

Un roman très particulier que j’ai aimé, bien qu’il m’aie moins marqué que Cristallisation secrète, du même auteur. Un roman qui peut-être à sa manière parle aussi du deuil. Mais non pas du deuil d’une personne, mais le deuil d’un monde qui change. Un roman très intéressant qu’il faudrait que je relise.

Sur le thème du deuil, quel roman me conseilleriez-vous ?

Share

TBTL 2018-43 : Frissons

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine, le thème est :

Je ne lis pas beaucoup de littérature frissonnante, peu de thrillers, peu de fantastique. Alors choisir un titre pour ce nouvel épisode du TBTL ne sera pas difficile . Quoi que, j’hésite entre deux lectures, une qui remonte à plusieurs années (20 pour être précis) et une autre qui n’a qu’un an. Le souvenir de cette dernière est forcement plus frais et niveau sang on y était servi. Mais, finalement, je choisis la lecture la plus ancienne, car cette lecture a ouvert une porte littéraire que je n’avais jamais pensé à franchir avant : celle du monde des vampires.

Mais de quel livre je veux parler ? Un classique du genre : Entretien avec un vampire de Anne Rice.

Couverture Chroniques des vampires, tome 01 : Entretien avec un vampire

À l’époque j’étais une jeune étudiante.  J’étais plutôt Seigneur des Anneaux et je ne connaissais ni Anne Rice, ni la littérature de ce genre. C’est une amie de l’époque qui m’a fait découvrir, et je lui en serais toujours reconnaissante. Grâce à elle j’ai découvert tout un univers.

Entretien avec un vampire raconte la vie de Louis, un vampire qui a vu le jour à La Nouvelle-Orléans à l’époque des plantations et de l’esclavage. Il raconte comment il est devenu vampire et sa vie au côté de celui qui l’a vampirisé.

J’ai tout aimé dans ce roman, les personnages, l’aventure et surtout le style littéraire, très facile à lire. J’ai tant aimé, qu’après avoir lu Entretiens avec un vampire j’ai demandé à mon amie de me prêter tous les autres d’Anne Rice qu’elle possédait. Ce que j’ai aimé dans la série de roman de vampire de l’auteur c’est que c’est toujours le même univers avec des personnages qui se croisent d’un roman à un autre. Chaque roman se concentrant sur un personnage qui sera un personnage secondaire dans un autre roman.

Le roman a été adapté au cinéma en 1994, avec un casting de choix.

Entretient avec un vampire occupe un place particulière dans mon aventure littéraire, puisqu’il est le premier du genre que j’ai lu, mais parmi les romans de Anne Rice celui que j’ai le plus aimé c’est Lestat le vampire où l’on retrouve l’un des personnages principaux d’entretien avec un vampire. Un personnage bien plus intéressant que Louis.

Si vous ne deviez citer qu’un livre, quel frissons choisiriez-vous ?

Share

TBTL 2018-40 – livre préféré de l’été 2018

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

Cette fois je triche, je ne vais pas présenter un seul livre, mais 2, un comics et un roman, parce qu’il sont très différents l’un de l’autre et que je ne peux pas les départager.

J’ai adoré Y, le dernier homme. Je l’avait emprunté sans rien attendre de particulier et une fois lancée j’ai été happé par l’histoire et je n’ai arrêté de lire qu’une fois la série finie. Alors, si je regarde à la loupe la série ne manque pas de défaut ou de passage ne tenant pas tellement la route. Mais dans l’ensemble j’ai adoré cette série, j’ai trouvé qu’il y avait une très bonne tension et que ça soulevait des questions intéressantes.

Ma chronique ICI

Couverture Y, Le Dernier Homme (Urban), tome 1

Côté roman, mon livre préféré de l’été 2018 est incontestablement Sauveur & fils tome 1. J’ai adoré cette série, les personnages, l’histoire, le style… tout est bon dans Sauveur & fils. J’ai hâte de lire la suite.

Ma chronique ICI

Couverture Sauveur et fils, tome 1

Quelle a été votre lecture préférée de l’été 2018 ?

Share

TBTL 2018-39 – pavés ou longues séries

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

Pour ce rendez-vous j’ai choisi un pavé que j’ai adoré : Shôgun de James Clavell.

Couverture Shogun : Le roman des Samouraïs

Un gros pavé de 976 pages qui raconte l’aventure d’un navigateur anglais qui fait naufrage sur les côtés japonaises. Nous sommes au XVII et l’avenir du Japon est en train de se jouer dans une partie de shôgi politique entre le futur Shôgun et ses rivaux. Le navigateur est un atout politique d’intérêt et, bon gré mal gré il se retrouve au service de ce puissant daimyô, il doit apprendre à s’adapter à une culture très différente de la sienne.

Intrigues politiques, Japon médiéval et histoires d’amour, il y a tout dans ce roman. Et c’est très bien écrit, moi qui ai toujours eu peur des gros pavés, j’ai changé d’avis après avoir lu celui-ci. J’ai adoré d’un bout à l’autre. J’y ai appris beaucoup de choses sur le Japon médiéval, l’auteur s’était beaucoup documenté le récit est très réaliste.

Si vous aimez le Japon et que vous n’avez pas encore lu ce roman, foncez !

Share

TBTL 2018-38 – Les joyaux cachés

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

Le premier livre qui me vient à l’esprit c’est Sauveur & fils parce que c’est un superbe roman jeunesse qui se cache derrière une horrible couverture (mais qui a fait la maquette de cette couverture !!?). Mais, je ne l’ai pas choisi parce que c’est une lecture très récente.

Je suis, donc, partie à la recherche d’une pépite lue par le passé. Et un autre livre s’est imposé à moi comme une évidence : Aléas.

rp_couv41133285.jpg

Ce n’est pas sans émotion que je vais évoquer ce livre, parce que ce n’est pas une lecture comme les autres. Ce joyeux était caché juste devant moi, depuis des années. Son auteur était un ami intime. Longtemps nous avons parlé de livre, de littérature et même d’écriture, mais jamais il ne m’avait fait lire ses textes jusqu’à ce qu’il décide de publier ce recueil  lui-même. Une fois le livre entre les mains, il m’a demandé de le lire et de lui livres mes impressions. Je me suis appliqué à le lire très attentivement, pour lui faire un retour le plus complet possible et j’ai eu une très belle surprise.

Ce premier livre ne manquait pas de défauts et d’imperfections, mais le joyeux que j’y ai trouvé c’est un style littéraire qui m’a vraiment touché. Une façon particulière de transformer le trivial en poésie à laquelle je ne m’attendais pas et qui m’a beaucoup plu.

ma chronique

à lire aussi l’avis de Yomu-chan

Share

TBTL 2018-37 – instantanés de vie

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

Je vais encore une fois, décidément, faire du hors sujet, mais association d’idées et faux amis aidant, le livre qui s’est imposé à moi m’a tellement plu et personne n’en parle que je ne veux pas louper cette occasion pour lui faire un peu de pub. Il s’agit d’un vieux recueil de nouvelles que j’avais découvert en piochant au hasard des rayons de la bibliothèque : En un instant, une vie de Bùi Minh Quôc.

numerisation0032.jpg

Plus que des instants de vie, ce sont les instants qui font basculer une vie. Dans chaque nouvelle on découvre cet instant qui fait basculer la vie des protagonistes. Je l’ai lu il y a longtemps et je l’avais à l’époque emprunté à la bibliothèque, il m’est difficile d’en reparler aujourd’hui. Mais je garde un très bon souvenir de ce livre. Je l’avais vraiment trouvé intéressant et comme je n’en ai jamais entendu parler ni avant ni après l’avoir lu, je profite de ce concours de circonstances, de ce titre et ce thème si proche pour remettre ce livre en avant. Si l’occasion se présente à vous, lisez-le.

Share