manga - BD - comics

Les sœurs Grémillet, tome 1 : le rêve de Sarah [BD jeunesse]

J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour la couverture que je trouve magnifique. Les avis que j’avais lus étaient engageants alors j’ai sauté sur l’occasion qui s’est présente de découvrir à mon tour cette BD jeunesse (je remercie, au passage, NetGalley et les éditions Dupuis pour cette opportunité).

Ma première impression ne m’avait pas trompé : j’ADORE ! C’est simple, j’ai tout aimé dans ce premier tome, je crois bien que c’est mon coup de cœur du mois. Ce qui m’avait attiré dans la couverture c’est une ambiance à la fois féerique et mystérieuse, un dessin doux et coloré. J’ai retrouvé ces aspects dans l’album aussi bien dans le graphisme que dans l’aventure que vivent ici les trois sœurs.

Sarah, l’ainée des trois soeurs fait souvent le même rêve : une forêt, des méduses, un château de verre sur un arbre majestueux, et cette petite méduse qu’elle appelle. Mais à chaque fois elle se réveille avant d’avoir pu savoir qui est cette petite méduse lumineuse. Ce rêve l’obsède, elle veut comprendre ce qu’il veut dire. Et sa soif de réponse sera d’autant plus forte que leur mère réagit bizarrement à leurs questions anodines. Sarah a alors une idée : le club des trois soeurs va mener l’enquête pour en apprendre plus sur le passé de maman. Les voici parties à la recherche d’indices dans le grenier. Sarah mène une enquête très sérieuse, elle est persuadée que leur mère cache quelque chose. Cassiopée, la cadette, est surtout intéressée par l’idée de faire une jolie surprise pour la fête des Mères. Et Lucile, la benjamine, elle, elle ne s’intéresse qu’aux chats.

Je trouve que les auteurs ont merveilleusement rendu l’univers de l’enfance où la moindre petite chose devient une aventure. Ici le merveilleux n’est pas à l’extérieur, les trois soeurs évoluent dans un monde de plus ordinaire, mais à l’intérieur d’elles. Les rêves de Sarah amènent une touche magique à cette aventure. À chaque instant on s’attend à découvrir quelque chose d’extraordinaire. Ainsi sont les enfants, cherchant des fées et des mystères dans chaque fleur. Cette ambiance féerique est parfaitement rendue par les planches d’ Alessandro Barbucci qui sont magnifiques, avec de très belles couleurs. Que ce soit l’ambiance bleutée des rêves de Sarah ou les couleurs chaudes de la vraie vie, il se dégage beaucoup de douceur du dessin qui nous emmène dans cet univers.

Le scénario de Giovanni Di Gregorio n’est pas en reste. J’ai trouvé cette histoire très émouvante, j’en ai même eu les larmes aux yeux. Une histoire de famille, somme toute assez banale, vue à travers des yeux d’enfant, qui de tout font un mystère, qui cherchent l’aventure, cultivent l’art du suspens, apportent du merveilleux dans le quotidien, du rêve dans la vraie vie… Trois sœurs qui s’aiment, qui se disputent, qui s’entraident, qui ne peuvent plus se saquer… il y a quelque chose de très authentique dans cette famille, avec elles, je me suis sentie chez moi. Cela m’a ramené en enfance, j’ai été tenue en haleine, j’ai été émue, j’ai souri… Et maintenant j’ai très envie de retrouver toute la petite famille pour de nouvelles aventures.

sur le site des éditions Dupuis

⇒ Barbucci (Instagram, Facebook)

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi les avis de Kiba-chan, Azilis


retrouvez la BD de la semaine chez Moka


avec cette lecture je participe aux challenges

(cliquez sur les logos pour en savoir plus)

Share

Commentaires

9 septembre 2020 à 15:28

Il ne me reste qu’à la lire car cette BD m’attend depuis sa sortie sur ma PAL.
J’espère partager ton enthousiasme.



9 septembre 2020 à 16:22

L’histoire à l’air prenante, alors pourquoi pas à l’occasion (je lis assez peu de bd jeunesse et je trouve que les nouvelles BD ont toutes un côté “manga” – grands yeux, grandes bouches….)



    9 septembre 2020 à 16:34

    moi j’adore les manga alors trouver une influence manga dans les BD jeunesse ne me gène pas, au contraire, mais je peut comprendre que ce ne soit pas au goût de tout le monde. Si l’occasion se présente jette-y un œil tout de même, il y a de très jolies planches et l’histoire est touchante



9 septembre 2020 à 18:47

Très tentant !! Une belle réussite apparemment !



9 septembre 2020 à 19:30

Je m’empresse de noter pour ma fille toujours à la recherche de nouvelles séries !



10 septembre 2020 à 07:17

dans ma liste d’envie, me reste qu’à sauter le pas !



10 septembre 2020 à 12:11

Je ne trouve pas la couverture très attirante mais les dessins que tu montres me font changer d’avis.



13 septembre 2020 à 08:38

Voilà qui aurait parfaitement sa place au CDI 🙂



13 septembre 2020 à 11:50

Une série jeunesse qui part sur de bons rails on dirait !



13 septembre 2020 à 18:46

Ton enthousiasme donne envie !!



13 septembre 2020 à 21:33

J’ai très envie de lire cet album rien que pour les dessins qui correspondent exactement à ce que j’aime. Et si en plus l’histoire est passionnante, je fonce.



13 septembre 2020 à 23:31

Je suis supposée la recevoir celle-là… du coup, j’arrête de lire quand je vois que oui, ça a l’air top.



14 septembre 2020 à 19:48

Je l’ai aussi découvert cet été via NetGalley et j’ai adoré ce que les auteurs avaient fait de cette histoire. C’est très bien mené, surprenant et touchant. Tu as trouvé le mot juste pour en parler “authentique”, c’est tout à fait ça !



22 septembre 2020 à 15:16

Lu et beaucoup aimé! Hâte de lire la suite aussi !!



Répondre à noukette Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.