manga - BD - comics

Nouveautés manga & BD 2020 – 3ème trimestre

Voici les nouveauté qui ont attiré mon attention ce troisième trimestre.

Manga

Manga - Manhwa - Alpi The Soul Sender Vol.1Alpi The Soul Sender de Rona, seinen fantastique sorti le 3 septembre chez Ki-oon

Résumé : Les esprits divins sont source de vie. Des communautés se forment sous leur protection, jouissant des bienfaits de leur énergie. Cependant, leur mort enclenche une malédiction qui détruit tout ce qui les entoure… C’est là qu’interviennent les soul senders ! Ces rares élus sont capables d’absorber la pollution maléfique et de délivrer l’âme des esprits qui, une fois apaisés, ne constituent plus une menace.
Malgré son jeune âge, Alpi fait partie de ces mages d’élite. Aidée de son fidèle serviteur Pelenai, elle fait de son mieux pour remplir sa tâche, en dépit des souffrances extrêmes provoquées par le contact avec les ténèbres divines. La fillette s’est lancée dans une odyssée à travers le monde sur les traces de ses parents, eux-mêmes soul senders et disparus au cours d’une mission… (source : Manga News)

Pourquoi ? Vous avez vous cette couverture ?! Comment résister ? lire un extrait

Manga - Manhwa - Tokyo Tarareba Girls Vol.1Tokyo Tarareba Girls d’Akiko Higashimura, josei sorti le 3 septembre aux éditions Le lézard noir.

Résumé : 2014, Tokyo. Rinko, scénariste de séries télévisées, est une trentenaire célibataire à la carrière professionnelle épanouie. Son petit plaisir consiste à passer des soirées alcoolisées avec ses deux copines Kaori et Koyuki, elles aussi trentenaires et célibataires. Un soir, alors qu’elles sont encore en train de se soûler et de s’auto-rassurer bruyamment avec des « y a qu’à, faut qu’on » dans leur bar favori, elles sont interrompues par un jeune homme aux allures de mannequin. Agacé de les entendre brailler, il les ridiculise méchamment en les traitant de vieilles filles avant de quitter les lieux. Alors qu’elle pensait avoir encore tout son temps, Rinko réalise qu’il va falloir se réveiller si elle ne veut pas finir sa vie toute seule… (source : Manga News)

Pourquoi ? L’auteur que j’ai découvert avec Princess Jellyfish.

Manga - Manhwa - Enfant ébranlé (l')L’enfance ébranlée de Xiao Tang, manhua sorti le 4 septembre chez Kana

Résumé : Yang Hao, 10 ans, partage son temps entre l’école et les inévitables compositions à rédiger, ses copains, avec qui il joue aux jeux vidéo, et sa vie à la maison. Il est à l’âge où l’on fait des choses dont on n’est pas toujours fier et dont on aimerait se repentir. L’âge où l’on fait des rencontres que nos parents n’apprécient guère. Son père, absent depuis de long mois pour son travail, est enfin de retour à la maison. Ce père qui va venir le chercher après les cours, celui qui va le protéger des plus grands, celui qui va le comprendre…Du moins, c’est ce qu’imaginait Yang Hao. Mais les choses vont prendre une autre tournure.
Une dernière rédaction, avec pour thème « décrivez votre père » va être l’occasion pour lui de se confronter à la réalité. Faire descendre de son piédestal son père pour s’en construire un « idéal » fait de ses rencontres. (source : Manga News)

Pourquoi ? Encore une fois c’est la couverture qui m’a attiré. Le pitch me donne envie d’aller plus loin. Le dessin de Xiao Tang a l’air très beau et je voudrais étoffer ma collection de manhua.

Manga - Manhwa - Spy X Family Vol.1Spy x Family d’Endo Tatsuya, shonen sorti le 10 septembre chez Kurokawa.

Résumé : Twilight, le plus grand espion du monde, doit pour sa nouvelle mission créer une famille de toutes pièces afin de pouvoir s’introduire dans la plus prestigieuse école de l’aristocratie. Totalement dépourvu d’expérience familiale, il va adopter une petite fille en ignorant qu’elle est télépathe, et s’associer à une jeune femme timide, sans se douter qu’elle est une redoutable tueuse à gages. Ce trio atypique va devoir composer pour passer inaperçu, tout en découvrant les vraies valeurs d’une famille unie et aimante. (source : Manga News)

Pourquoi ? Ce titre m’intrigue, j’aime bien la couverture qui me donne envie, et le pitch a l’air sympa aussi.

Manga - Manhwa - Dahliya - Artisane Magicienne Vol.1Dahliya de Megumi Sumikawa (dessin) et Hisaya Amagishi (scenario), shonen sorti le 24 septembre chez Komikku

Résumé : Dans le royaume d’Ordine, où magie, slimes, alchimie et autres fantaisies inscrites dans nos contes existent bel et bien, une japonaise se réincarne sous le nom de Dahliya Rossetti, la fille d’un artisan d’objets magiques. Grâce à cette nouvelle chance, elle décide de vivre sa deuxième vie comme elle l’entend et sans regret. Elle réalise son rêve de créer des objets du quotidien en adaptant ceux de sa vie passée avec les techniques et la magie qui s’offrent à elle. Curieuse, obstinée, et toujours prête à aider les autres, ses souvenirs lui permettront de révolutionner les habitudes de ce nouveau monde féerique. Mais l’arrivée de Tobias Orlando, un nouvel élève de son père, va bouleverser son avenir tout tracé… (source : Manga News)

Pourquoi ? La curiosité : le côté incongru de l’électroménager magique m’a amusé et une jolie tranche de vie fantasy ça fait du bien de temps à autre. Déjà lu > ma chronique

Manga - Manhwa - Bus de nuitBus de nuit de Ma Zuo, manhua sorti le 19 août chez Cambourakis

Résumé : Après un commencement apparemment banal, ce voyage à bord d’un bus de nuit ouvre peu à peu les portes de mondes fantastiques, où chaque arrêt dévoile un univers inconnu peuplé de créatures étonnantes. Mais le panorama laisse une impression familière et renvoie aux émotions profondes dont chacun peut parfois oublier l’existence. (source : Manga News)

Pourquoi ? J’ai été attiré par la couverture que je trouve magnifique. Et le résumé m’intrigue beaucoup, le côté tranche de vie fantastique me séduit particulièrement. Et comme je disais plus haut j’ai envie d’enrichir ma mahuathèque, j’ai encore peu de titres chinois, or il y a de très belle choses à découvrir dans l’univers de la bande dessinée chinoise et taïwanaise.

Manga - Manhwa - Dévoreur de souvenirs (le) Vol.1Le dévoreur de souvenirs de Nachiyo Murayama (dessin) et Kyôya Origami (scénario), shonen sorti le 26 août chez Delcourt Tonkam dans leur nouvelle collection Moon light

Résumé : Ryôichi, étudiant, mène des recherches sur les légendes urbaines et s’intéresse à la façon dont elles sont propagées. Alors que plusieurs personnes perdent étrangement la mémoire autour de lui, il entend parler d’un mystérieux monstre, le Kiokuya, qui se nourrit de souvenirs. Mais ce Kiokuya existe-t-il vraiment ? Et pourquoi chercherait-il à effacer la mémoire de ceux qui viennent le voir ? (source : Manga News)

Pourquoi ? La faute à Tachan ! 😀 C’est chez elle que j’ai découvert ce titre, sa chronique m’a fait envie d’autant plus que le sujet me plait bien, du fantastique et une réflexion sur les rôles du souvenir, ce manga a tout pour me plaire.

Manga - Manhwa - Trait pour trait, dessine et tais-toi Vol.1Trait pour Trait d’Akiko Higashimura, josei sorti le 27 août chez Akata

Résumé : Akiko Hayashi est lycéenne, et elle habite dans la préfecture de Miyazaki. Très jeune, elle savait qu’elle voulait devenir dessinatrice de shôjo mangas, et avait déjà fantasmé tout son plan de carrière : l’âge auquel elle enverrait des premiers travaux aux éditeurs, l’âge auquel elle serait publiée, l’âge auquel son manga serait adapté en anime… Persuadée que son génie auto-proclamé suffirait à lui ouvrir toutes les portes, elle va pourtant être rattrapée par la réalité. Car en dernière année de lycée, sa rencontre avec un prof d’une petite classe d’arts à l’écart de tout, va violemment la ramener à la réalité. Ce professeur étrange, plutôt sévère et armé de son sabre en bambou, va profondément changer sa vie. (source : Manga News)

Pourquoi ? L’auteur, le sujet, et la rumeur… 🙂 j’ai entendu du bien ce titre. Il me fait très envie.

Manga - Manhwa - First job, New Life Vol.1First Job new life ! de Yôko Nemu, josei sorti le 3 juillet chez Kana

Résumé : À peine sortie des études, Tama postule dans différentes entreprises en tant que graphiste. Petite, timide et peu sûre d’elle, Tama est surprise d’être engagée dans une boîte de graphisme dédiée aux salles de pachinko. Les horaires de travail sont terribles, les deadlines sont intenables et malgré cela, Tama va progresser petit à petit dans cette entreprise qu’elle n’avait pas choisi au départ. (source : Manga News)

Pourquoi ? Je n’aime pas trop la couverture, en revanche le trait de l’auteur me plait beaucoup. Et le sujet aussi, ça change des ados 😀

Manga - Manhwa - Jour où j’ai décidé d’envahir la Terre (le) Vol.1Le jour où j’ai décidé d’envahir la Terre de Maiko Ogawa, sorti le 10 juillet chez Ototo Manga

Résumé : Kôichi n’a qu’un rêve : reprendre le café de son grand-père une fois ses études terminées. Mais à peine arrivé sur le campus de son nouveau lycée, il est pourchassé et menacé par Ôtori, une drôle d’élève dotée de capacités physiques impressionnantes. Celle-ci prétend être une extraterrestre venue conquérir la Terre… D’abord incrédule, l’attaque soudaine d’une créature inconnue l’oblige à admettre qu’elle ne dit peut-être pas n’importe quoi. Si Kôichi veut sauver les siens, alors il doit promettre. Promettre qu’il conquerra la Terre à ses côtés. (source : Manga News)

Pourquoi ? Je trouve la couverture très poétique et le côté XTF du pitch de départ m’intrigue.

Manga - Manhwa - Je brûle pour toiJe brûle pour toi de Noji, yaoi sorti le 27 juillet chez IDP

Résumé : Yûji est chef cuistot dans sa propre brasserie, et semble y mener une vie plutôt agréable. En revanche, il ne parvient toujours pas à oublier l’amour dévorant qu’il éprouve pour son ami d’enfance, Sôichi.
Mais alors que Yûji s’est éloigné de lui pour moins souffrir, Sôichi réapparaît, maigre, épuisé par son travail. N’écoutant que son inquiétude, Yûji l’invite à son restaurant. À présent qu’ils sont adultes, leur relation ne prendrait-elle pas, enfin, un sens différent ? (source : Manga News)

Pourquoi ? Le pitch n’a rien de particulièrement original, mais… ça parle de bouffe !! XD Vous savez que j’adore les manga qui parlent de nourriture.

Bande Dessinée & Comics

Manga - Manhwa - Bakamon Vol.1 Bakamon de Juliette Fournier (dessin) et Jean-Gaël Deschard (scénario), sorti le 8 septembre chez Akileos.

Résumé : La vie de notre jeune héros va basculer le jour où une nouvelle loi oblige chaque enfant de 12 ans à accomplir son VIPDB , « voyage initiatique pour devenir dresseur Bakamon ». Il est donc tenu de choisir un bakamon dans le laboratoire le plus proche et démarrer sa carrière de sans domicile fixe pour partir à l’aventure, afin « d’entuber » un maximum de Bakamon. Son périple s’annonce riche en découvertes et combats épiques. Malheureusement, notre héros déteste les Bakamon ! (source : Manga News)

Pourquoi ? Pour le clin d’oeil, ma fille ainée à beaucoup joué à Pokemon quand elle était gamine et je trouve ce détournement drôle. Déjà dans ma PAL.

Les Chroniques de Claudette 1Les chroniques de Claudette de Rafael Rosado et Jeorge Aguirre, sorti le 16 septembre chez Akileos

Résumé : Il était une fois… Fille d’un ancien chasseur de dragons, aujourd’hui en fauteuil roulant, Claudette rêve de reprendre le flambeau. En dépit de son âge et de sa petite taille, la jeune fille n’a peur de rien et ne rêve que d’en découdre avec des monstres et des géants. Accompagnée de sa meilleure amie, Marie, une aspirante princesse, et de son frère, Gaston, dont la plus grande ambition est d’être pâtissier, Claudette va se lancer dans une série d’aventures qui la verra affronter un géant, des dragons et un terrible sorcier (source : Sanctuary)

Pourquoi ? Les dragons, j’adore les dragons. Dans ma PAL.

Le Repas des hyènes 1Le repas de hyènes de Mélanie Allag et Aurélien Ducoudray, sorti le 2 septembre chez Delcourt

Résumé : Kubé et Kana sont jumeaux, mais Kubé, né le premier, a le privilège d’accompagner leur père au repas des hyènes dont le rire strident peut faire revenir les défunts d’entre les morts. Kana ne se fait pas à l’idée d’être berger et décide d’assister à la cérémonie d’intronisation de son frère. Malheureusement, le garçon perturbe son déroulement et réveille l’esprit maléfique d’un Yéban. Ce démon va passer un marché avec Kana… (source : Sanctuary)

Pourquoi ? La faute à Mo’ ! sa chronique m’a donné envie. Et l’ambiance contes et légende a tout pour me plaire, surtout que c’est une contrée que je ne connais pas beaucoup qui est ici explorée.

Yaga -1 Yaga de Pedro Rodrigez et Antoine Ozanam, sorti le 2 septembre chez Spaceman Project

Résumé : Depuis l’origine des temps, tous les enfants ont écouté des contes qui relatent les histoires de la terrible Baba Yaga. L’immortelle sorcière russe qui voyage sur un chaudron magique, souvent accompagnée de sa maison à pattes de poulet. On dit qu’elle est le mal incarné, un suppôt de Satan… Mais aucun de nous ne naît mauvais. Cette œuvre raconte l’histoire d’une petite fille douloureusement abandonnée à son sort, qui, par nécessité, deviendra ce monstre qui guette les enfants dans les éternels contes de Baba Yaga. (source : Sanctuary)

Pourquoi ? Baba Yaga est un personnage de conte très célèbre, et pourtant je le connais assez peu. J’ai envie d’explorer davantage les contes slaves.

Malgré tout 1Malgré tout de Jordi Lafebre, sorti le 25 septembre chez Dargaud

Résumé : C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique, mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand coeur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux.

Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu’elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres… jusqu’à sa source. (source : Sanctuary)

Pourquoi ? J’ai tout de suite été séduite par la magnifique couverture, en découvrant l’avis de Noukette, je me suis dit qu’il fallait que je le lise.

Gentlemind 1 - Episode 1Genttlemind de Juan Diaz Canales, Teresa Valero et Antoine Lapone, sorti chez Dargaud le 21 septembre

Résumé : New-York, 1940. Navit, une jeune artiste désargentée, hérite d’un journal de charme quelque peu désuet : ‘Gentlemind’. Combative, intelligente et audacieuse, elle s’improvise patronne de presse et se lance le défi insensé d’en faire un magazine moderne. Hantée par le souvenir de son amant disparu sur le front en Europe, elle doit affronter la réalité d’une société américaine en plein âge d’or, mais résolument machiste… Un récit profondément touchant, sur trois décennies, du rêve américain au féminin ! (sourece : Dargaud)

Pourquoi ? C’est chez Pativore que je l’ai découvert. J’ai eu un coup de coeur pour le graphisme et voir une femme évoluer dans un monde d’homme dans l’Amérique des années 40 c’est sans doute très intéressant. Déjà dans ma PAL, lecture prévue bientôt.

Anaïs Nin 1Anaïs Nin sur la mer des mémoires de Léonie Bischoff, sorti le 26 août chez Casterman

Résumé : Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l’angoisse de sa vie d’épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s’est inventé, depuis l’enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d’explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C’est alors qu’elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s’avère la 1re étape vers de grands bouleversements. (source : Santuary)

Pourquoi ? Je suis tombée amoureuse du graphisme. Je trouve les planches magnifiques. La chronique de Noukette m’a donné d’autant plus envie de le découvrir même si pour être tout à fait franche l’histoire ne m’intéresse pas vraiment, c’est vraiment pour la beauté du dessin que j’ai envie de découvrir le titre.

Le roi des oiseaux 1 - Un conte inspiré du folklore russeLe Roi des oiseaux, un conte inspiré du folklore russe de Alexender Utkin, sorti le 26 août chez Galimard.

Résumé : Il était une fois une petite pomme d’or qui déclencha une terrible guerre entre les oiseaux et les autres animaux. Vainqueur, mais affaibli, le roi des oiseaux fut secouru par un marchand, qui obtint en échange de ses bons soins un coffre d’or aux pouvoirs magiques. Mais pour qui n’y prend pas garde, les plus beaux cadeaux peuvent s’avérer empoisonnés… (source : Sanctuary)

Pourquoi ? je vous ai dit que je voulais explorer les contes slaves ? Et ben voilà 🙂 Je connais ce conte de nom, mais je ne crois pas l’avoir déjà lu. Et je dois dire que la couverture avec ses couleurs vives a tout de suite attiré mon attention. J’aime bien le dessin (un peu moins le fond azur).

Share

Commentaires

13 octobre 2020 à 13:49

Noukette nous perdra !! 😉





22 octobre 2020 à 18:03

J’ai lu et beaucoup apprécié l’ensemble des mangas que tu présentes à part Bus de nuit que je n’ai pas encore pris (trop cher…) et le yaoi
Dans les BD, Malgré tout et Anaïs furent des coups de coeur, j’ai eu plus de mal avec Gentlemind…



Répondre à Tachan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.