challenges & Co

Challenge Contes & Légendes #11 – Légendes arthuriennes (le retour)

La cession 2021 du challenge Contes & Légendes s’ouvrait sur la thématique des légendes arthuriennes, un thème que nous avions déjà abordé l’année dernière. Ma PAL étant toujours aussi importante, j’avais eu envie de reproposer ce thème en 2021.

le roi Arthur par Gustave Doré

Nous avons tous déjà entendu parler au moins une fois de ce roi légendaire, Arthur et sa table ronde animent les imaginaires depuis le moyen âge. Certains ont même cherché des preuves de son existence. Le roi Arthur et les chevaliers de la Table ronde sont le symbole d’un idéal chevaleresque, toujours d’actualité.

gift book : Idylls of the King par Gustave Doré

J’ai commencé cette thématique avec le roman inachevé de Chrétien de Troys : Perceval ou le conte du Graal (l’école des loisir 2019). C’est mon tout premier contact avec les écrits de Chrétien de Troyes et je dois dire que ce fut une agréable surprise, j’ai trouvé cette adaptation en français moderne très drôle. (Même si j’ai mis très longtemps à en venir à bout puisque je l’ai lu en deux temps : la première moitié en mars de l’année dernière et la seconde ce mois-ci)
ma chronique

Couverture Perceval ou le conte du Graal

En complément de cette lecture, Blandine a partagé cette vidéo de Nota Bene (une chaine de vulgarisation historique que j’aime beaucoup). Car la question se pose : qu’est-ce que le Graal ? Chrétien de Troyes mentionne le Graal dès le titre, en faisant ainsi l’objet central du récit. Mais celui-ci étant inachevé, on a finalement très peu de précision sur cet objet magique. On ne l’aperçoit que dans un seul passage.

Et puisque nous sommes en compagnie de Nota Bene, voici une seconde vidéo sur le thème des légendes arthuriennes :

J’ai poursuivi mon exploration du thème en piochant dans ma PAL un titre moderne, petit roman jeunesse retransposant les valeurs de la chevalerie dans la cour d’un collège. Un roman très drôle, surtout si on a quelques connaissances sur les romans de chevalerie et sur les mythes arthuriens.

Lancelot Dulac de Victor Pouchet, illustré par Killoffer (l’école des loisirs, 2020)

Couverture Lancelot Dulac

J’ai ensuite pioché Yvai, le chevalier au lion de Chrétien de Troyes (l’école des loisirs 2019), mais j’ai à peine commencé.

Affiche Le Roi Arthur : La Légende d'ExcaliburJ’ai complété mes explorations arthuriennes avec un film : le roi Arthur, la légende d’Excalibur. Une version très américanisée du mythe ou l’on retrouve l’un des principes récit chevaleresques : la quête que le héros doit entreprendre afin de devenir quelqu’un de meilleur. Mais qui pour le reste s’éloigne assez du récit médiéval. On n’a pas vraiment l’impression d’être au moyen âge d’ailleurs. Le début fait même très science fiction avec un combat entre le roi Pendragon (le père d’Arthur) et un mage dont les armes me faisaient plus penser aux aliens qu’à la magie et le merveilleux. On se calme un peu sur l’effet alien dans la suite du film, mais on n’est décidément pas dans une ambiance moyenâgeuse. Nous aurions pu être dans un récit fantasy dans un autre univers que cela n’aurait rien changé. Malgré cela j’ai passé un bon moment avec ce film à la photographie soignée et au rythme entrainant. Un bon film fantasy d’action, s’inspirant vaguement des légendes arthuriennes pour un livrer une version bien différente, et comme je disais : très américaine. Bien qu’Arthur soit le roi légitime, il est un self-made-man. échoué dans les basfonds de la ville, élevé par des prostitués, c’est à la force de ses bras et de caractère qu’il doit d’avoir “réussi” et est devenu respecté dans son quartier. Il lui reste encore à vaincre ses peurs et ses démons intérieurs pour mériter sa place de roi.

Je n’ai pas prix le temps de me pencher du côté des mages, des sorcières et des fées. Ce pan des légendes arthuriennes m’intéresse pourtant beaucoup. Pourquoi ne pas dédier un mois entier à Merlin l’enchanteur l’année prochaine ? Seriez-vous partant ?

Gustave Doré, l'imaginaire au pouvoir : une exposition hommage au Musée d'Orsay | Gustave doré, Broceliande, Culture art
Viviane et Merlin par Gustave Doré

Avant de conclure cet article, et de passer au récap du mois, je vous laisse un lien pour découvrir l’expo dédiée au roi Arthur de la BnF

BnF – La légende du roi Arthur


Tous nos liens de janvier :

Légendes arthuriennes :

Bidib :

Jojoenherbe :

Hors thème

Bidib :

Blandine Vivrelivre :

Isabelle :

Jojoenherbe :

PurpleVelvet :


Le thème de Février : Contes en cuisine

 

On février on passe à table ! Au menu des contes faisant la part belle à la cuisine et aux potions en tout genre : Peau d’âne avec sons gâteau (Isabelle à ris de l’avance), Hansel et Gretel et la maison en pain d’épice, Riquet à la huppe et son festin sorti des bois, Prezzemonila ou Raiponce qui doivent leur nom à l’appétit de leur mère… A vous de trouver des contes ou il sera question de nourriture ! Rendez-vous interchallenge avec Des livres (et des écrans) en cuisine organisé par moi-même et FondanGrignotte.

Avec Fondant on vous propose d’ailleurs une St Valentin en lecture avec un marathon plein d’amour.

Et le plus courageux pourront passer en cuisine pour concocter des recettes de conte de fées en collaboration avec les Gourmandises de Syl

 

 

Share

Commentaires

2 février 2021 à 13:58

Très beau florilège, je reviendrai lire et regarder avec intérêt ce soir ! Bonne journée, Bidib !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.