Petit panier de BD #8

Petit panier de BD #8

12 mai 2021 14 Par Bidib

Bonjour, tout le monde, aujourd’hui c’est BD avec un nouveau petit panier. 2 albums au menu cette semaine. Que des lectures qui donnent le sourire parce que ça fait du bien. Bonne lecture

Lancelot, tome 1 : la pierre de mémoire

BD jeunesse de Séverine Gauthier et Thomas Labourot, sortie fin mars chez Rue de Sèvres.

Je vous avais parlé ici de la série Aliénor Mandragore, voici venu son spin off Lancelot. Dans Aliénor Mandragore on découvrait la fille de Merlin l’enchanteur : Aliénor. Elle va vivre tout un tas d’aventures palpitantes escortées par son fil ami Lancelot. On retrouve ici les deux adolescents, mais cette fois c’est Lancelot qui est au centre de l’intrigue. C’est lui la star.

Dans ce premier tome, nos deux héros vont partir à la recherche de la pierre de mémoire. Depuis que Lancelot a failli se transformer en korrigans (voir Aliénor tome 4, ça tombe bien c’est celui que j’ai lu !) il ne cesse de faire des cauchemars. Mais ils lui semblent tellement réels qu’il est sûr qu’ils renferment un souvenir. Mais lorsqu’il interroge la dame du Lac sur son passé, elle ne veut ou peut rien révéler. Il ne leur reste qu’une solution : trouver la mystérieuse pierre de mémoire disparue depuis bien longtemps. Les voici repartis à l’aventure. Pour arriver à ses fins, Lancelot va devoir faire preuve de bravoure. Une aventure digne d’un chevalier en devenir.

Amateur de mythes arthuriens, de contes fantastiques et de récits chevaleresques, cette BD est pour vous (surtout si vous êtes un amateur en culottes courtes). Elle s’adresse à un jeune public, facile d’accès, elle offre un bon moment de détente. Ambiance de conte de fées (les princesses en moins) garantie. De la magie, des grimoires, une quête, des châteaux hantés… Cette aventure ne manque pas de piquant. Le tout servi par un joli dessin doux et coloré. Beaucoup de bonne humeur. Une jolie histoire parfaite pour se détendre.

PS : Si l’aventure fait référence aux précédentes aventures de notre duo, il n’est pas nécessaire de les avoir lus pour suivre cette nouvelle série (mais ça va vous donner envie 😉 )

sur le site des éditions Rue de Sèvres

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

avec cette lecture je participe au challenge Contes & Légendes, le challenge Petit Bac (catégorie objet), le challenge de l’imaginaire et le challenge des histoires & des bulles (catégorie 14 : BD jeunesse)

petit bac 2021

c’est aussi mon choix pour la BD de la semaine

cette semaine le rendez-vous est chez Moka


Nos embellies

bande dessinée de Gwenola Morizur et Marie Duvoisin, publié chez Grand Angle (2018)

J’ai repéré cette bande dessinée grâce au rendez-vous de la BD de la semaine et j’ai eu envie de la découvrir à mon tour. Je ne regrette pas.

Lilly apprend qu’elle est enceinte, la nouvelle la bouleverse, cette grossesse n’était pas prévue. Alors qu’elle cherche à en parler à son compagnon, celui-ci lui apprend qu’il doit partir pour un enregistrement avec son groupe, la laissant seule pour accueillir le neveu de son ami qu’elle n’a jamais vu. L’enfant débarque du Canada pour passer Noël avec tonton, sauf que tonton n’est pas là et que Lilly ne sait pas comment si prendre avec les mômes. Sur un coup de tête, elle embarque le gamin qui veut voir la neige. Les voici partis de Paris pour l’Auvergne. En chemin, ils rencontrent un jeune autostoppeur qui a l’air paumé. Lilly l’embarque aussi. Tous les trois vont se perdre en pleine nuit et frapper à la porte de Pierrot . Le destin leur a fait frapper à la bonne porte. Le vieil homme ouvre sa chambre d’hôtes normalement fermée pour l’hiver rien que pour eux et leur offre un vrai refuge. Un lieu où il fait bon vivre et où chacun va pouvoir faire le tri dans ces tourments. Et comme on est dans un joli conte de fées tout fini bien pour tout le monde.

Une belle histoire pleine de bons sentiments et de mains tendues, de rencontres qui vous changent la vie et qui vous redonnent le sourire. Peut-être un peu trop de bon sentiment. Pierrot est trop parfait pour être vrai, mais qu’importe ! On a envie d’y croire, on est bien devant sa cheminée et on est heureux de voir nos trois âmes en peine retrouver la joie.

Une bande dessinée qui met le sourire aux lèvres et de la joie au cœur. À lire pour se remonter le moral et croire dans les belles histoires qui finissent bien. Une bouffée d’amour qui m’a fait du bien en cette nouvelle période de repli sur soi, confinement oblige.

sur le site des éditions Grand Angle

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi les avis de Hélène, Lasardine, Nathalie

avec cette lecture je participe au challenge des histoires & des bulles (catégorie 42 : BD qu’on ma conseillé) et au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine pour les nombreux passage ou l’on mange et on boit

Share