TBTL

TBTL 2021 #11 – Mystère

Le Throback Thursbay Livresque est un rendez-vous initié par Betty Rose Books et repris par Carole de My BooksLe principe du rendez-vous est simple : mettre en lumière un livre lu il y a quelque temps et qui illustre les thèmes de la semaine. Thème qui nous est donné par Carole.

Le thème de la semaine : mystère

À l’approche du mois anglais, j’ai eu envie de proposer un mystère made in England et mon dévolu s’est jeté sur Lizzie Martin de Ann Granger.

Couverture Lizzie Martin, tome 1 : Un Intérêt particulier pour les morts Couverture Lizzie Martin, tome 2 : La curiosité est un péché mortel

Lizzie est fille de docteur. Elle a grandi dans une ville minière où son père travaillait, mais à la mort de celui-ci elle se rend à Londres pour travailler comme dame de compagnie pour sa tante. Entre les deux femmes le feeling ne passe vraiment pas. Lizzie est bien trop moderne pour sa tante,maniérée. Mais le pire c’est que Liziie est très, trop curieuse ! Elle ne peut s’empêcher d’enquêter sur la disparition de la précédente dame de compagnie et c’est ainsi qu’elle rencontre un inspecteur de Scotland Yard.

Son goût pour le mystère ne sera pas rassasié avec cette première enquête et c’est sur la mort d’un enfant qu’elle enquêtera dans le second tome qui l’amène à la campagne dans une somptueuse demeure estivale d’une riche famille londonienne.

J’ai lu 2 tomes sur les 7 que compte la série et j’ai passé un très bon moment. Avec Lizzie nous nous immergeons dans la bonne société londonienne du XIX siècle. Le personnage est pourtant très moderne, en avance sur son temps, épris de liberté et d’indépendance (n’en déplaise à sa tante). L’écriture est fluide, légère, facile à lire même en anglais.

Après un premier tome en français j’ai voulu tenter la VO avec le deuxième tome et je n’ai pas eu de difficulté à suivre malgré le cadre XIXe siècle.

mon avis sur le tome 1

mon avis sur le tome 2

Je voulais aussi vous proposer des bulles et j’ai choisi de rester en Angleterre avec un comics de Stephen Collins : La gigantesque barbe du mal. Un conte surréaliste assez étonnant.

Couverture La gigantesque barbe du mal

mon avis ici

Connaissez-vous ces deux titres ? Quel mystère me proposeriez-vous pour partir en Angleterre au mois de juin ?

→ avec ce billet je participe aussi aux challenges British Mysteries et A year in England

Share

Commentaires

27 mai 2021 à 10:39

J’avoue que, dès que je vois Moriarty, je pense à Sherlock et je suis directement intriguée.
Merci pour la découverte !



    27 mai 2021 à 19:12

    Moriarty ? j’ai pourtant fait attention à ne pas parler ni de Sherlock ni de Moriarty pour traiter le thème 😀 C’est quand tu voix Mystère que tout de suite tu pense à eux ? 😀 Ou alors en voyant “Mortal Curisity” ton esprit à direct traduit en “Moriarty” ce qui fait sens 😀 mais non, pas de Moriarty ni de Sherlock dans cette série 😉



27 mai 2021 à 13:06

La série d’Ann Granger me tente beaucoup…



27 mai 2021 à 22:56

La saga Lizzie Martin d’Ann Granger me semble chouette. Je la note dans ma wish list pour un prochain mois anglais (ma PAl déborde déjà pour celui de cette année 😉 )



28 mai 2021 à 18:59

Ahhh Lizzie Martin, une héroïne que j’adore ! 🙂 J’espère qu’Ann Granger en sortira bientôt un autre 🙂



31 mai 2021 à 21:08

Wow ces couvertures claques, elles font totalement romans hyper mystérieux, j’adore !
J’ai cru début que c’était du Ann Perry, que j’avais bien aimé, mais ça a l’air plus sombre. Je note !



    1 juin 2021 à 20:21

    oui, de très jolie couvertures que ce soit dans la version anglaise ou française. Je n’ai lu qu’un seul roman de Anne Perry et je préfère de loin le style d’Ann Granger



Répondre à Adely Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.