C'est lundi !

Carnet de bord, lundi 28 février 2022

Bienvenue sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord.

Lectures de la semaine

livres terminés

Yannis : « Je m’appelle Yannis. Ce rendez-vous, j’y vais pour rester libre. » Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite soeur sont morts du virus U4, qui a décimé 90 % de la population mondiale en à peine dix jours. Lourd de culpabilité de n’avoir pu enterrer ses proches, Yannis voit leurs fantômes un peu partout et commence à douter de sa raison… Heureusement qu’il lui reste le fidèle Happy, son chien. Dehors, ils découvrent horrifié une ville où brûlent des bûchers de cadavres, une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, mais aussi par des jeunes prêts à tuer ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis réussit à échapper aux patrouilles… mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que celui-ci se fait tuer sous ses yeux. Trouvant un scooter, il décide de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris par le mystérieux Khronos, qui les a convoqué, lui et tous les autres experts de son jeu en ligne préféré : « Warriors of time »… (source : livraddict)

Jules : « Je m’appelle Jules. Ce rendez-vous, j’y vais parce que j’y crois ». Paris. Jules vit reclus dans l’appartement familial du boulevard Saint-Michel depuis l’explosion du virus U4, qui a exterminé en dix jours la population, à l’exception des adolescents. Alors que les rues jonchées de cadavres sont le domaine des gangs violents, le garçon prend le risque de sortir pour trouver de la nourriture. Pour se donner du courage, il se met dans la peau du guerrier impavide qu’il incarne dans son jeu en ligne préféré, « Warriors of Time » (WOT). Les ados qu’il va croiser là-dehors seront-ils des ennemis féroces ou des alliés mus par un désir d’entraide ? Qu’est devenu son frère Pierre, qui avait un problème de drogue ? Leurs parents qui étaient à l’étranger sont-ils vraiment morts ? Les quelques militaires survivants sont-ils bienveillants ? Pour ne pas devenir fou, Jules s’accroche à son objectif : survivre jusqu’au jour du rendez-vous avec l’énigmatique Khronos, le maître du jeu. Se pourrait-il qu’il soit aussi le Maître du Temps ? (source : livraddict)

Koridwen : « Je m’appelle Koridwen. Ce rendez-vous, j’y vais pour savoir qui je suis ». Menesguen, un hameau en Bretagne. Suite aux ravages du virus U4 qui a exterminé en dix jours toute la population, Koridwen se retrouve seule et désespérée dans la ferme familiale. Avec l’aide du vieil Yffig, elle a inhumé sa mère et les huit autres habitants du coin. Et lorsqu’Yffig est mort, Koridwen l’a enterré lui aussi, en attendant son tour. Mais son tour ne vient pas. Étrangement, beaucoup des adolescents de son âge semblent avoir survécu. Avant de mourir, sa mère lui a confié une enveloppe laissée par sa grand-mère, à ouvrir le jour de ses quinze ans. Cette lettre, qui parle d’un long voyage et de mondes parallèles, fait étrangement écho au message reçu sur son jeu en ligne préféré, « Warriors of Time ». Un message où le mystérieux Khronos lui donne rendez-vous à Paris avec les autres experts du jeu, qu’elle n’a jamais vus en vrai… Intriguée, Koridwen, qui songeait à en finir de la vie, décide d’aller chercher son cousin Max, dans son institut pour jeunes handicapés, et de se rendre avec lui en tracteur à la capitale… (source : livraddict)

 

Evil Eater : Dans un Tokyo futuriste, les dernières découvertes scientifiques permettent de ramener les morts à la vie. Le hic ? Pour chaque personne qui revient, une autre doit être sacrifiée. Les autorités ont donc décidé de réserver cette avancée technologique au système judiciaire : désormais, on peut condamner les meurtriers à mort pour ressusciter leurs victimes. Mais les revenants, les Returners, comme on les appelle, sont souvent contaminés par un “bug”, une anomalie psychologique qui exacerbe les sentiments négatifs.

Jalousie, haine, colère, désir de vengeance font parfois d’eux des bombes à retardement plus dangereuses encore pour la société que les criminels envoyés à l’échafaud… Pour désamorcer ces situations potentiellement catastrophiques, le gouvernement utilise des fonctionnaires d’un genre nouveau, les Sorceristes, capables de plonger dans la conscience des malades et de déraciner le mal qui les ronge. Les agents Nagumo et Amagi sont de ceux-là. Et ils n’ignorent pas que le subconscient de leurs cibles peut aussi devenir un piège mortel… (source : livraddict)

guidé par mon pinceau : Dans l’État du Bihar, dans l’Est de l’Inde, Dulari Devi est une artiste de grand talent, l’une des plus célèbres représentantes de l’art Mithilâ. Mais Dulari Devi n’a pas toujours été peintre : elle est née dans une famille très pauvre, a été domestique dans plusieurs foyers, jusqu’au jour où elle a compris qu’elle rêvait de représenter le monde tel qu’elle le voyait… et c’est alors que le destin lui a donné un coup de pouce !
Dulari Devi nous raconte ici sa propre histoire, de son enfance à aujourd’hui, en images et en mots. L’histoire d’une femme qui a choisi de se faire confiance et qui a pris en main sa destinée. (source : livraddict)

lectures en cours

 

Sur le blog

What else :

J’ai publié mon premier vlog 

Share

Commentaires

28 février 2022 à 08:34

J’aime bien les KJ Charles en général.
Belle semaine livresque !



28 février 2022 à 09:37

Le manga Evil Eater est plutôt intrigant, mais comme je le disais sur ton vlog, je suis vraiment pas manga alors je vais passer à côté ^^
Bonne semaine de lecture =)



28 février 2022 à 15:51

Il me reste encore le roman sur Yannis à lire ! Et j’aimerais bien lire les BD, elles ont l’air sympa !
Je te souhaite de belles lectures et une excellente semaine ! 🙂





1 mars 2022 à 22:19

Intriguée par Guidé par mon pinceau !
Bonne semaine 🙂



Répondre à Les voyages de Ly Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *