manga - BD - comics

Petit panier de manga (et de yokaï) #40

Coucou, me revoici avec un petit panier de manga. Aujourd’hui je, vous propose un avant-gout d’Halloween avec deux titres plein de démons et yôkai.

Hôzuki le Stoïque, tome 01

Couverture Hôzuki le Stoïque, tome 01

de Natsumi Eguchi (2022)

Hôzuki est un oni, sous ses airs gringalets se cache l’un des plus puissants démons des enfers japonais. Ce n’est pas pour rien que Hôzuki est le bras droit du rois Enma.

C’est Hôzuki qui veille à ce que les enfers soient bien gérés, avec ces 8 Enfers majeurs, 8 Enfers glacés, c’est 272 départements à gérer avec chacun son personnel et sa torture spécialisée. Et, avec des démons plus tête en l’air les uns que les autres, Hôzuki a de quoi faire pour maintenir l’ordre. Alors quand en plus les héros légendaires viennent chercher querelle… Mais il en faut bien plus qu’un Momotaro énervé pour déstabiliser Hôzuki le Stoïque. Satan en personne flippe devant l’inébranlable secrétaire des Enfers japonais.

Un manga très drôle avec une succession de courtes histoires où Hôzuki se retrouve confronté à de nouvelles complications. J’ai adoré son flegme qui contraste avec l’agitation qui règne autour de lui. Il n’y a pas vraiment de fil conducteur, les scènes se succèdent sans véritable lien entre elles, si ce n’est qu’on y retrouve les mêmes personnages. Typiquement un manga humoristique avec de courtes histoires drôles. L’originalité résiste dans le folklore qui lui sert de décor.

Moi j’ai adoré. J’aime beaucoup le dessin et j’ai trouvé les histoires très drôles, néanmoins je pense qu’il faut avoir quelques bases en folklore japonais pour mieux apprécier cette lecture et voir les différents clins d’œil et références que l’on découvre au fil des chapitres. J’ai aussi aimé lire une histoire par-ci par-là pour ne pas me lasser, puisqu’il n’y a pas d’aventure, tout lire d’un coup peut être redondant.

J’ai passé un très bon moment avec cette lecture et j’ai hâte de lire la suite.

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Avec cette lecture je participe au challenge Contes & Légendes, le tour du monde en 80 livres, des livres (et des écrans) en cuisine ainsi qu’au challenge de l’imaginaire et au challenge petit BAC

Elegant Yokai Apartment Life, tome 1

Couverture Elegant Yokai Apartment Life, tome 1

de Waka Miyama et Hinowa Kôzuki (2022)

Laissons les Enfers et ses oni pour revenir sur terre. C’est dans une maison en apparence ordinaire que Yûshi, le héros de ce manga va faire des rencontres extraordinaires. Orphelin vivant chez son oncle, Yushi rêve de quitter enfin la maison et intégrer un internat avec sa rentrée au lycée, mais un incendie gâche ses plans. Volontaire, Yûshi ne se laisse pas abattre, il cherche un logement. Mais avec ses maigres ressources de lycéen c’est mission impossible. Alors quand on lui propose une chambre vraiment pas chère dans une vieille pension familiale, Yûshi saute sur l’occasion. Un prix si bas cache forcément quelque chose, mais le jeune homme tient à quitter la maison de son oncle. C’est ainsi qu’il devient le pensionnaire d’une étrange maison où vivants et morts, humains et esprits cohabitent.

Une nouvelle vie commence pour le jeune homme qui va se lier d’amitié avec des humains plus extravagants les uns que les autres et des yôkai aussi flippants que sympas.

Dans un style tranche de vie tranquille, on suit le héros dans son quotidien. J’ai beaucoup aimé l’ambiance qui se dégage de ce manga même s’il ne s’y passe pas grand-chose. J’ai aimé le personnage principal qui accepte avec une étonnante simplicité toutes les bizarreries de la maison. Même si parfois il a de bons coups de flippe. Si certaines créatures sont facilement identifiables, d’autres sont indétectables et à chaque nouvelle rencontrer Yûshi se demande si il a a faire à un humain où un esprit.

Miko m’a emprunté ce manga et n’a pas trop accroché, peut-être pas assez d’action, une narration un peu lente. Moi je n’ai pas du tout été dérangé par un début un peu lent et une narration très accès sur le quotidien, j’ai adoré manger à la table de la pension avec ces étranges locataires, j’ai aimé découvrir au côté de Yûshi cet univers et j’ai très envie de lire la suite. Surtout qu’il va y avoir quand même un peu d’action avec une mère spectre trop flippante qui vient chercher son adorable fils fantôme. L’enfant fantôme et son chien fantôme sont trop croupis, on a très envie d’aider les pensionnaires à les protéger.

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Avec cette lecture je participe au challenge Contes & Légendes, le tour du monde en 80 livres, des livres (et des écrans) en cuisine ainsi qu’au challenge de l’imaginaire 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.