C'est lundi !

Carnet de bord, lundi 28 novembre 2022

Coucou. On se retrouve pour faire le point sur les lectures de la semaine dernière.

Livres lus

Cette semaine le rythme de lecture était plus soutenu que la semaine dernière notamment grâce à des albums jeunesse que j’ai sorti de ma PAL.

J’ai emprunté à la bibliothèque l’étonnante famille Appenzell de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez. J’ai eu envie de le découvrir après avoir vu passer chez Lou durant notre read-a-thon fi octobre.

Si j’ai trouvé cet album sympathique, il ne m’a pas plus marqué que ça. Après l’avoir vu sur le blog de Lou, je l’ai revu passer. Et comme à chaque fois avec Bajamin Lacombe tout le monde tombe en pamoison. J’avoue que si je trouve ses illustrations très jolies, elle ne me touchent pas vraiment. Je trouve ça assez froid. Tout particulièrement cet album qui présente un ensemble de portait de gens aux allures étranges, les illustrations sont, à l’instar des photos portrait du XIXe, très figées. ça manque un peu de vie pour moi. C’est trop lisse. Mais mon jugement est sans doute altéré par l’enthousiasme génréle qui me fait ressentir un petite frustration car à chaque fois j’attends quelques chose d’extraordinaire et que ça me laisse plutôt indifférente. En revanche la lecture était parfaite pour le challenge Halloween et sa thématique “famille extraordinaires”.

Dans un registre très différent, j’ai lu Attrap’bisous de France Quatromme et Christine Davenier et L’escargot de Minu Kim. Je ne m’attarde pas trop sur ces deux lectures puisque je vous en reparlerais bientôt en détail.

également emprunté à la bibliothèque, j’ai lu le troisième tome de Sixtine, BD jeunesse de Frédéric Maupomé et Aude Soleilhac dont je vous ai parlé récemment.

Sixtine, tome 1 : L’or des Aztèques [BD]

J’ai aussi terminé La flotte fantôme de P.W. Singer August Cole. Un roman que j’ai découvert en audio et dont je vais vite vous reparler.

Lectures en cours

vlog de la semaine

sur le blog 

what else ?

C’est le début du challenge Il était dix fois Noël !!

Il était dix fois Noël

Share

Commentaires

28 novembre 2022 à 13:15

Coucou Bidib ! =)
Au rendez-vous pour ton vlog =)
Les scènes de sexe qui n’ont pas d’intérêt, ça m’agace ! Ça m’avait énervée dans un Bernard Minier, deux scènes qui n’apportent rien à l’histoire, qui ne font rien avance et avec des personnages qu’on ne revoit jamais. -_- Il a l’air bizarre ton livre, c’est intrigant mais pas certaine que ça me plairait, j’ai besoin d’entrer vite dans l’histoire. J’irai lire ta chronique après =)
Je ne connais pas du tout Aquitania, ça a l’air étrange mais ça donne quand même envie de découvrir, parce que je ne connais que très peu Aliénor d’Aquitaine.
Haaan, c’est quand même joli le modèle maudit je trouve ^^
Les boutiques des musées c’est terrible, j’ai toujours envie de tout acheter ! Michel Pastoureau est intéressant, j’avais lu Le petit livre des couleurs quand j’étais à la fac, pour mon cours d’histoire de l’art ! 🙂
C’est vrai qu’Anna Blossom Diary elle est toute choupinette !
Ouiii Enola Holmes ! J’ai préféré le deuxième volet que le premier, peut-être parce que je me suis plus détachée des romans 🙂 Par contre effectivement, c’est long. Y en a d’autres sur Netflix que j’ai envie de voir mais pfiouh, certains sont vraiment trop longs.
(bonjour le chat !)
Je l’ai trouvé très sympa aussi l’album Lacombe/Perez, plus que toi je pense en t’écoutant 😉 Même si c’est vrai qu’avec le recul, aujourd’hui je n’en ai plus un souvenir impérissable en mémoire…
Oui ça existe les asso pour lire aux enfants, tu peux tenter “Lire et faire lire” 🙂
Autant Manifest ne me branche pas trop, autant 1899 m’intrigue beaucoup !
Merci pour ce vlog très sympa, j’ai passé encore un bon moment 🙂
Belle semaine !!



    30 novembre 2022 à 15:09

    Je me souviens d’un roman que m’a sœur m’avait prêté en me disant tu vas adorer et… j’ai jamais fini le premier chapitre parce que ça commençait direct avec une scène torride XD moi je suis du genre à aller pisser quand il y a une scène d’amour dans le film, ça m’ennuie plus qu’autre chose et le problème avec les livres c’est que tu peux pas en profiter pour faire une pause pipi, t’es obligé de te farcir la scène XD, après c’est pas non plus des scènes très longues dans ce roman, c’est juste que ça tombe un peu comme un cheveux sur la soupe et que tu te demande pourquoi on te raconte ça.
    Pour Enola Holmes je sais pas trop, je pense que j’ai préféré le premier parce qu’il y était plus question de la place de la femme et de toute la réflexion qu’elle se fait sur le sujet. Là j’ai juste trouvé ça terriblement long, ça m’a tellement pas captivé que je me souviens pas trop de l’intrigue. Après j’aime bien le personnage et elle m’a bien tenu compagnie.
    1899 est très perché, plus t’avance et moins tu comprends, je suis pas sûre d’y trouver mon compte du coup, j’aime bien avoir le fin mot de l’histoire



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *