albums en pyjama et en ombro-cinéma

Ombro-cinéma ? Mais qu’est-ce donc ça ? J’ai découvert cette technique sur le blog de Laurette où elle parlait de l’album New York en Pyjamarama, malgré son avis mitigé j’avais été intriguée par la technique. Puis j’ai oublié… Et c’est par hasard je suis tombé sur les 2 autres albums de pyjamarama à la bibliothèque. Je les ai proposé à Mimiko qui est immédiatement tombée sous le charme.

 

L’intérêt de ces 2 albums réside vraiment dans la découverte de cette technique, l’ombro-cinéma qui permet de donne vie aux images. En plaçant une feuille plastique hachurée sur l’image et on la déplaçant doucement celle-ci prend vie et se met à bouger. Mimiko a été fascinée par ce phénomène et à pris beaucoup de plaisir à faire bouger chaque page.

En dehors de son aspect technique l’album n’a pas grand intérêt. Je n’ai pas retenu l’histoire et le dessin est un peu trop stylisé à mon goût. Cela reste une découverte magique tant les yeux de Mimiko ont pétillé de plaisir en voyant les images se mettre à bouger.

Voyez plutôt :

Par Michaël Leblond et Frédérique Bertrand aux éditions du Rouergue

à découvrir aussi la page facebook du Monde en pyjamarama

20 et 21/20

2 réflexions au sujet de « albums en pyjama et en ombro-cinéma »

  1. J’aime beaucoup ces albums aussi. Effectivement, on ne retient pas le texte, mais les éléments à mouvoir grâce au calque sont toujours sympas. De plus, ça « désacralise » pas mal le Livre : les enfants passent de longues minutes à « jouer » avec leur albums. Qu’ils lisent ou non, au moins il y a une approche intéressante avec le Livre.

    1. je ne suis pas sur que le livre ai besoin d’être « désacralisé », mais c’est vrai que l’effet visuel est très étonnant et que ça stimule la curiosité faisant de ce livre un véritable jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *