La colère de Fantômas, tome 1 : les bois de justice [BD]

22 décembre 2019 7 Par Bidib

Couverture La colère de Fantomas, tome 1 : Les bois de justice

Voilà près de deux ans que ce livre m’attendait. La série me faisait envie depuis très longtemps, et sans l’avoir fait exprès voilà que je tombe sur les auteurs en allant me balader au festival du Plar de Nirot, regards noirs. Je n’ai pas hésité. Je me suis offert le premier tome et je suis même rentré avec une belle dédicace. Puis j’ai précieusement mis l’album dans un coin, en attente du bon moment pour le savourer et … Et il est resté dans la bibliothèque à prendre la poussière. Que l’on oublie dans un coin des achats impulsifs, soit, mais pourquoi cette manie de planquer les livres qui me font le plus envie ?

Puis un soir, sans crier gare, je me suis précipité dans la bibliothèque dans l’intention de piocher des livres qui ont trop attendu et La colère de Fantômas faisait partie des heureux élus. Le premier de la pile à avoir été lu. Et là un seul commentaire : mais pourquoi avoir attendu !

Sans doute connaissez-vous Fantômas. Pour ma part, je ne connaissais que le nom et je ne savais pas grand-chose de ce personnage de fiction inventé par Pierre Souvestre et Marcel Allain au début du XXe siècle. Je n’ai moi, lu aucun roman, vu aucun film, c’est donc avec cette série que je découvre Fantômas.

1895, Paris. Juve, un agent de police, se glisse dans une salle de spectacle pour assister aux premières projections de cinématographe. Une femme débarque avec son enfant, elle crie et supplie Juve de protéger son enfant. Fantômas arrive, la femme meurt, mais Juve réussit à baliser le dangereux criminel qui sera ensuite arrêté et condamné à mort. 16 ans plus tard, Fantômas est exécuté. Mais, dès le lendemain, il réapparait et les crimes recommencent. L’enfant, devenu adulte, et l’inspecteur Juve vont devenir proies et chasseurs. Fantômas veut les éliminer, eux veulent l’arrêter (et comprendre).

Page 7 La colère de Fantômas tome 1

J’ai adoré le dessin et ses couleurs, très franches et tranchées. L’histoire intrigue. On veut savoir ce qui motive le criminel et comment le jeune Fandor et l’inspecteur Juve vont pouvoir lui échapper. Ce premier tome me donne envie de découvrir au plus vite la suite.

sur le site des éditions Dargaud

⇒ Olivier Bocquet (Facebook)

Julie Rocheleau (Facebook, instagram)

⇒ sur Amazon, BD Fugue ou votre librairie préféré


Share