Carnet de bord, lundi 15 février 2021

15 février 2021 7 Par Bidib

Bienvenu sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord de la semaine passée : articles publiés, livres lus et bilan de visionnage au rendez-vous

Mes lectures de la semaine

Commençons par les livres terminés la semaine dernière :

Couverture La capucineJ’ai terminé la Capucine et je me suis bien régalée. Un chouette roman tranche de vie pour découvrir le Paris et ses banlieues à la fin du XIXe siècle.

Synopsis : Si son patron ne la battait pas, si elle était justement payée, si on ne lui comptait pas son assiette et son lit, Louise adorerait la terre sur laquelle elle travaille. Une terre incroyablement fertile, qui peut donner huit récoltes par an ! Qui exporte ses légumes jusqu’à Londres, et même jusqu’en Russie…. Une terre qui n’est qu’à une dizaine de kilomètres de Paris, sur un petit village de maraîchers nommé Bobigny. Le jour où vient la raclée de trop, Louise s’enfuit. Direction Paris, où vivent et travaillent sa mère Clémence, et son indéfectible protectrice, Bernadette, génie de la cuisine et de la voyance réunies. Mais Louise a treize ans, et à cet âge, même si l’on rêve de liberté, encore faut-il gagner sa vie… (source : livraddict)

ma chronique

 

Couverture Le fil de l'histoire raconté par Ariane & Nino, tome 24 : La pesteLa peste, histoire d’une pandémie, veitequatrième tome de la série Le fil de l’Histoire raconté par Ariane & Nino. C’est avec ce tome que je découvre cette série BD documentaire.

Synopsis : La peste, une maladie infectieuse très contagieuse transmise par les animaux, est depuis plusieurs millénaires synonyme de mort. Se manifestant lors d’immenses pandémies, elle a entraîné par le passé la disparition de dizaines de millions de personnes et marqué en profondeur l’humanité. Ariane et Nino reviennent pour explorer l’histoire des pandémies, dans cette synthèse vivante, claire et précise qui donne des outils pour mieux comprendre la crise sanitaire actuelle. (source : livraddict)

J’y ai appris plein de choses, par exemple que la peste existe toujours… 😱

ma chronique

 

Couverture Soupinou, tome 3J’ai profité du week-end read-a-thon pour sortir quelques manga de ma PAL. Le premier, parfaitement dans le thème, était le tome 3 de Soupinou.

Synopsis : C’est l’hiver chez Soupinou et une de ses boules de poils, baptisée Soupi, prend vie et vient agrandir la famille finlandaise ! Ce petit nouveau, encore plein de mystères, va apporter plus de joie, et le duo peluché va vous faire fondre dans ce dernier tome plus mignon que jamais ! (source : livraddict)

Une lecture tendre et mignonne qui nous fait découvrir la cuisine finlandaise.

 

Couverture Goodnight, I love you..., tome 2J’ai également lu le tome 2 de Goodnight, I love you… qui était dans ma PAL depuis un petit moment déjà. Si le thème de ce manga est le voyage, on y mange tout de même souvent, il collait lui aussi bien au thème du read-a-thon.

Synopsis : Toujours en deuil, et à la recherche de son équilibre, Ôzora a bien du mal à digérer la nouvelle que vient de lui faire son frère. Perdu et chamboulé, il continue pourtant son voyage à travers l’Europe. Ses pas le mèneront cette fois-ci vers Bruxelles, où de nouvelles rencontres l’attendent… source : livraddict)

Un deuxième tome très sympa qui m’a donné envie de poursuivre la série.

 

Couverture Le chef de Nobunaga, tome 04Enfin, autre manga incontournable pour un read-a-thon Des livres (et des écrans) en cuisine, j’ai fini le tome 4 du Chef de Nobunaga. Histoire et cuisine au programme.

Synopsis : Parti avec son armée faire la guerre à son beau-frère, Nobunaga décide d’envoyer en même temps Ken dans le camp ennemi en tant que cuisinier allié d’Azai. Malheureusement, sa véritable identité est vite découverte… Alors que se profile l’une des guerres les plus terribles de l’histoire du Japon, que va devenir Ken ?! (source : livraddict)

J’ai les 2 tomes suivants dans ma PAL.

 

letrousseau(couv)_edited.pngChangement d’ambiance avec un joli album découvert ce week-end : le trousseau de clés.

Résumé : Sapristi ! Mon vieux trousseau de clés ! Emma et Lino ont fait une trouvaille étonnante au grenier, aujourd’hui… Ils ont trouvé un gros trousseau de clés.  Chaque clé raconte un moment de vie. Un beau prétexte pour partager avec leur papi. Entre souvenirs et imaginaire, les deux générations se prennent au jeu. Ces clés ont définitivement plus de pouvoirs  que celui d’ouvrir des portes ! (source : Frimoüsse)

Un joli voyage imaginaire.

Voilà pour les livres terminés cette semaine.

 

Passons à la lecture en cours :

Couverture La fabrique de poupéesVoulant alterner romans jeunesse et romans adultes, après avoir fini la Capucine, j’ai pioché dans ma PAL adulte un roman que j’ai gagné lors d’un concours l’année dernière : La fabrique de poupées.

Synopsis : La liberté est une chose précieuse… Londres, 1850. L’Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent déjà dans Hyde Park pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, une modeste employée dans un magasin de poupées, à la beauté mâtinée de difformité, qui rêve de devenir artiste peintre. Et puis il y a Silas, un taxidermiste amateur de macabre et de curiosités, qui voudrait exposer ses œuvres dans ce gigantesque musée. Ces deux-là se croisent, et leurs destins en seront à jamais bouleversés. Iris accepte en effet bientôt de poser pour Louis Frost, un jeune peintre de l’école préraphaélite, exigeant en retour qu’il lui enseigne sa technique. Peu à peu, le champ des possibles s’élargit pour le modèle avide de liberté, qui découvre l’art et l’amour. Mais c’est compter sans Silas, qui rôde non loin de là, tapi dans l’ombre, et n’aura de cesse qu’il n’ait fait sienne celle qui occupe désormais ses pensées, jusqu’à l’obsession… (source : livraddict)

Je n’ai lu que quelques chapitres pour le moment, c’est assez particulier et j’ai un peu de mal à entrer dans l’histoire, qui pour le moment n’a pas encore commencé. On nous présente tous un tas de personnages différents, mais pour le moment sans savoir où tout ça nous mène.

Mes visionnages de la semaine :

Affiche MentalistJe continue avec Mimiko, toujours aussi accro, The Mentalist. Elle commence même a ce dire que cette série pourrait passer devant Sherlock dans son classement !

Patrick Jane, mentaliste, travaille comme consultant pour le CBI (Bureau Californien d’Investigation) depuis la mort de sa femme et de sa fille. Son but : arrêter John le rouge, le tueur en série responsable de leur mort.

Nous avons commencé la saison 6 : Jane se rapproche de plus en plus de John le rouge. Il se pourrait bien qu’il est une longueur d’avance sur ce dernier. Du moins c’est ce qu’il croit, mais John le rouge lui joue encore des tours. Il semble capable de lire dans son esprit. Comment fait-il !

Affiche Inspecteur BarnabyAmbiance British Mysteres avec l’inspecteur Barnaby. J’ai fini la première saison et commencé la saison 2.

S1 E2 : écrit dans le sang

S1 1e3 : Mort d’un pantin

S1 E4 : Fidèle jusqu’à la mort

S1 E5 : Le masque de la mort

S2 E1 : l’ombre de la mort

On y trouve des ingrédients typiques du polar britannique : l’épisode 2 voit l’intrigue tourner au tour d’un club d’écrivains amateurs, tandis que c’est dans le milieu du théâtre amateur que se déroule l’intrigue du troisième épisode. Deux ambiances typiques, avec lesquelles j’ai passé un bon moment. Dans les autres épisodes, ce sont surtout les sombres secrets des petits villages de la campagne anglaise qui font tourner en bourrique l’inspecteur. Une histoire de détournement de fonds et de projets frauduleux où se mêlent des histoires d’adultère et de manipulation, puis il y a une communauté fondée par deux escrocs et des morts qui s’accumulent. Le premier épisode de la saison 2 n’est pas en reste avec les secrets sordides et des morts atroces, dans un petit village que l’inspecteur avait choisi pour renouveler ses vœux avec sa femme. Autant dire que rien ne se passe comme prévu.

L’inspecteur Barnaby a toujours le même flegme et la même bienveillance, et son adjoint toujours le même goût pur les cravates horribles. Une ambiance cosy Mysteries qui colle bien avec mon état d’esprit du moment.

avec ces deux séries je participe au Mois du polar

Affiche Top Chef FranceComme chaque année, nous nous sommes lancé dans Top Chef en regardant le premier épisode ce week-end.

Les participants de cette saison semblent un peu moins charismatiques que ceux des saisons précédentes, mais on espère qu’il vont encore nous épater avec leurs plats. Les épreuves d’élimination ne sont pas les plus passionnantes, mais ce premier épisode était sympa.

J’ai hâte de voir ce que nous réserve la suite.

Sur le blog la semaine dernière :

 

Share