Archives par mot-clé : throwback Thursday Livresque

TBLT 2019 #6 – couleurs : Rose et Violet

La semaine dernière nous étions dans le rouge, aujoud’hui c’est au tour du rose, un livre en rose… Rose, comme les histoires d’amour ? Rose comme le shôjo ? Rose comme… je n’ai pas de livre qui me vienne de suite à l’esprit. Du moins pas de livre lu il y a longtemps. Va falloir que je cherche un peu.

Couverture Certaines n'avaient jamais vu la mer

Voilà, j’ai trouvé. Si j’ai choisi « Certaines n’avaient jamais vu la mer » ce n’est pas du tout parce que cette histoire m’évoque la couleur rose, loin de là. Je me demande même pourquoi avoir fait ce choix pour la couverture, mais ça m’arrange parce que ça va me permettre d’évoquer ce livre qui est très intéressant autant pour ce qu’il raconte que par la façon de raconter. JE l’ai lu il y a longtemps. A l’époque je me souviens avoir été marqué par le style. Mais aujourd’hui je ne me sais plus pourquoi. En revanche je me souviens toujours de l’histoire, celle de femmes japonaises qui quittent leur pays pour y fuir la misère et émigrer aux États-Unis. Leur vie là-bas sera difficile. Un choc de culture très bien raconté. Un petit livre qui se lit vite et qui vaut le détour.

=> ma chronique de l’époque

=>sur Amazon ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi l’avis de Myloubook

L’avez-vous lu ? Qu’en pensez-vous ?

Share

TBTL 2019 #5 – couleurs (épisode 1 et 2)

Le rendez-vous Throwback Thurday Livresque de BettieRose prend une nouvelle tournure cette année. Chaque mois nous explorerons un thème avec 4 livres différents. Le principe reste le même : (re)parler d’un livre lu il y a quelque temps pour le remettre sur le devant de la scène.

Pour le deuxième cycle, le thème est la couleur. La semaine dernière il fallait parler d’un livre que nous évoquent les couleurs noir, blanc, gris. J’ai choisi un livre à la couverture rouge. Oui, mais ce n’est pas la couleur de la couverture qui a guidé mon choix, mais plutôt le ton très sombre de ce manga, que je trouve justement très noir. J’ai tout de suite pensé à ce titre, sans me souvenir de la couleur de la couverture.

Couverture River's Edge

River’s edge de Kyôko Okazaki met en scène un groupe d’adolescents tourmenté que la vie n’épargne pas et qui le lui rendent bien.

=> ma chronique de l’époque

Cette semaine les couleurs à l’honneur sont : jaune, orange, rouge. Je pourrais être feignante et laisser le livre si dessous répondre aussi à cette seconde thématique, mais… soyons fous, changeons de livre ! Et comme je suis joueuse, je garde le même cap. Encore un manga avec une couverture jaune et rouge, mais des pages très noires. Un dessins au très noir très marqué, mais aussi une ambiance assez sombre. Connaissez-vous le clan des Tengu de Iô Kuroda ?

Couverture Le clan des Tengu, tome 1

=> ma chronique de l’époque

À quels livres vous font penser ces deux ambiances colorées ?

Share

TBTL 2019 #4 – émotions : suprise

Le rendez-vous Throwback Thurday Livresque de BettieRose prend une nouvelle tournure cette année. Chaque mois nous explorerons un thème avec 4 livres différents. Le principe reste le même : (re)parler d’un livre lu il y a quelque temps pour le remettre sur le devant de la scène.

Cette nouvelle formule du TBTL s’ouvrait sur le thème des émotions. Nous avons parlé de peur et dégoût, de joie, de tristesse et colère. Aujourd’hui c’est la surprise. Encore un thème pas facile. Au début je ne voyais pas trop de quel livre je pourrais parler, puis ce matin ça m’est apparu comme une évidence : Par chemin de terre.

accueil.jpg

Dans ce livre, l’auteur nous raconte son tour du monde en vélo. Un récit de voyage comme il y en a beaucoup, tenté d’écologie. Un thème en vogue en ce moment. Jusque là, pas de surprise. Le livre est agréable, bien écrit et plein d’informations intéressantes, mais jusque là, toujours pas de surprise.

Si j’ai choisi ce livre, c’est que la surprise vient des émotions que j’ai éprouvées en le lisant. Je m’attendais à un carnet de voyage, j’avais envie de le lire comme ça, par curiosité. Mais finalement c’était beaucoup plus que ça.Ce récit à touché une corde sensible et déclenché en moi une avalanche d’émotions auxquelles je ne m’attendais pas du tout. J’ai même pleuré alors que le propos n’est pas du tout triste, bien au contraire.

Je ne serais pas expliquer logiquement pourquoi ce livre m’a tant touche, en tout cas se fut une sacrée surprise. Surtout que je ne suis pas friande de ce genre de récit de voyage et que tous ceux que j’avais essayé de lire avant, je n’avais jamais réussi à aller au bout.

Share

TBTL 2019 #3 – émotions : tristesse et colère

Le rendez-vous Throwback Thurday Livresque de BettieRose prend une nouvelle tournure cette année. Chaque mois nous explorerons un thème avec 4 livres différents. Le principe reste le même : (re)parler d’un livre lu il y a quelque temps pour le remettre sur le devant de la scène.

Après la peur et le dégoût, après la joie, cette semaine nous explorons deux émotions : la tristesse et la colère. J’aurais pu citer le même livre que pour la peur et le dégoût. Max m’avait aussi rendu très triste et aussi mis en colère. Mais un autre livre m’a fait éprouver le même panel d’émotion peur, dégoût, tristesse et colère, avec peut-être encore plus de violence que Max. Car si ce roman s’inspire de fait historique il n’en reste pas moins un roman, alors que le livre dont je vais vous parler aujourd’hui est une histoire vraie. Une histoire terrible, qui fait perdre foi en l’humanité, qui m’a fait beaucoup pleurer et qui m’a mis en colère contre la bêtise humaine. Je vous parle de Larmes interdites.

Couverture Les larmes interdites

Ce livre, écrit à 4 mains, raconte l’enfance de Navy Soth, une toute jeune Cambodgienne dont la vie sera irrémédiablement bouleversée par l’arrivée des Khmers rouges au pouvoir.

Le comportement des Khmers est simplement incompréhensible, de la cruauté à l’état pur sans aucune justification logique dans leur fonctionnement. Les décisions qu’ils prennent sont complètement absurdes. En dehors de la violence hallucinante de ce récit, c’est l’aspect qui m’a le plus frappé. Beaucoup d’atrocités ont été commises de par le monde au nom d’idéologies très contestables, mais souvent il y a une organisation logique, des justifications certes moralement discutables, mais ça suit une logique. Là il n’y a aucune logique, ils font n’importe quoi, ça n’a aucun sens, même en acceptant leur idéologie, leurs aces sont incohérents.

J’avais déjà lu un témoignage sur l’arrivée des Khmers rouges au pouvoir, mais je n’avais pas réussi à aller au bout. Larmes interdites est intéressant pour le pan d’histoire qu’il met en lumière, mais est aussi très bien écrit, c’est extrêmement touchant.

Un livre à ne pas lire après 18h sous peine de cauchemar.

Share

TBTL 2019 #2 – émotions : joie

Le rendez-vous Throwback Thurday Livresque de BettieRose prend une nouvelle tournure cette année. Chaque mois nous explorerons un thème avec 4 livres différents. Le principe reste le même : (re)parler d’un livre lu il y a quelque temps pour le remettre sur le devant de la scène.

La semaine dernière peur et dégoût était à l’honneur. Aujourd’hui il sera question de joie.

Quel livre m’a procuré de la joie ? La question est moins évidente qu’il n’y parait. Lire me procure généralement de la joie, ou du moins un sentiment de satisfaction, que l’histoire soit drôle ou triste.

Devrais-je citer un livre particulièrement drôle ? Une BD qui m’a fait rire ? En associant la joie au rire, j’ai d’abord pensé au bd de Olivier Tallec, mais si le rire est assuré je ne dirais pas que ses BD collent au concept de joie tellement elles sont cyniques.

Mais alors quel livre procure de la joie ? Je dois avouer que je ne suis pas adepte des lectures feel good. Pour moi un bon livre est un livre qui me fait vivre tout un panel d’émotions, qui me fait passer de la joie à la tristesse, des larmes au rire, et comble du bonheur : qui me fait rire et pleurer simultanément.

Du coup j’ai beaucoup de mal à trouver un livre que je pourrais associer à la joie.

Après avoir longuement réfléchi, penché très fortement la balance en faveur Sauveur et Fils, j’ai fini par me dire que les livres qui m’ont le plus procuré de joie instantanée ce sont les livres pour enfant lu avec mes filles et parmi ceux-ci il y en a un qui nous a valu un grand nombre de soirées amusées. Un des préférés de Mimiko, elle me le redemandait sans cesse, et le rire était au rendez-vous à chaque fois.

Je mangerais bien un enfant de Sylvaine Donmio et Dorothée de Monfreid, publié par l’école des loisirs. Un tout petit album simple, mais très efficace qui nous a servi d’histoire du soir très longtemps. Le connaissez-vous ?

Voilà un TBTL qui remplit pleinement sa fonction ! Je n’avais pas reparlé de ce livre depuis 2013. Et il est toujours dans notre bibliothèque, celui-ci, on ne le donne pas, même si on a plus l’âge depuis longtemps.

Au mot joie, quel est le premier livre auquel vous pensez ?

Share

TBTL 2019 #1 – émotions : peur et dégoût

Le rendez-vous Throwback Thurday Livresque de BettieRose prend une nouvelle tournure cette année. Chaque mois nous explorerons un thème avec 4 livres différents. Le principe reste le même (re)parler d’un livre lu il y a quelque temps pour le remettre sur le devant de la scène.

Pour cette première session 2019, le thème est : les émotions. Et nous commençons avec la peur et le dégoût.

À l’évocation du thème, un livre m’est tout de suite venu à l’esprit : Max, un roman jeunesse mettant en scène un enfant nazi formaté dès sa naissance et qui va découvrir, de façon douloureuse, que tout ce qu’on lui a enseignait était mauvais.

J’avais acheté ce livre pour mon neveu, mais la lecture m’a tellement bouleversé que je n’ai pas eu le cœur à lui offrir.

J’ai ressenti toute sorte d’émotions en lisant ce livre et j’aurais très bien pu le choisir pour parler de tristesse, mais à l’évocation du dégoût j’ai tout de suite pensé au profond dégoût que m’inspire le nazisme. En lisant ce livre, j’en étais malade jusqu’à en avoir la nausée.

La peur aussi, parce que cela a existé, existe et existera encore. L’être humain est ainsi fait et ça me fait très peur.

MAX

Avez-vous lu ce livre ? Si vous ne l’avez pas lu, je vous le conseille, mais seulement si vous êtes en forme. À ne surtout pas lire en période de déprime.

Share

TBTL 2018-50 : Hiver

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

Pour cette semaine je vais présenter un livre qui aurait pu figurer au Throwback Thursday Livresque de la semaine dernière qui était : livre reçu en cadeau.

Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiver

Yomu-chan m’a offert le premier tome de la Passe-miroir l’année dernière et j’ai beaucoup aimé ce premier tome. C’était une très belle surprise parce que j’avais un peu peur d’être déçue.

Le livre ne manque pas de défaut (beaucoup de redondance), mais Christelle Dabos a su créer un univers fascinant. Je me suis laissée complètement happer par l’histoire et je n’ai vu les défauts qu’après, une fois la lecture finie et digéré.

=> ma chronique à chaud

Depuis je n’ai pas encore eu l’occasion de lire la suite, mais j’ai très envie. À la fois pour découvrir la suite de l’aventure et pour voir l’évolution du style.

♠♠♠

Couverture Erased, tome 1Pour ce thème j’ai aussi envie de reparler d’un manga que j’ai beaucoup aimé : Erased, série en 8 tomes (+ 1).

Une série fantastique avec un héros qui revient dans le passé, réintégrant son corps de 10 ans pour revivre une période très difficile de son enfance. La clé du traumatisme qui lui a fait faire ce bond dans le temps se trouve dans ce passé. À lui de comprendre et de changer les choses.

Une série courte et très bien menée.

Share

TBTL 2018-48 – Nature paisible

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

Le premier titre qui m’est venu à l’esprit est un album (comme la semaine dernière).

Couverture Mon arbre

Mon arbre est un album très classique, que ce soit dans la narration ou son graphisme, classique, mais très efficace. Nous l’avons beaucoup apprécié à la maison et il correspond parfaitement au thème, puisque nous plongeons au cœur de la forêt ou les enfants leur un arbre préféré. Un vieux chêne que l’on suit au fil des saisons.

ma chronique

Mais je ne pouvais pas laisser filer ce thème sans parler d’un autre titre : Petite Forêt, un manga de Daisuke Igarashi. Dans cette courte série de deux tomes, on suit le quotidien d’une jeune femme qui revient vivre dans son village natal, un tout petit village perché sur la montagne où l’on vit encore à l’ancienne, chauffé au bois, mangeant le produit de ses cultures ou les fruits offerts par la nature sauvage. Un très joli manga tranche de vie qui donne envie de partir se ressourcer à la campagne.

Couverture Petite forêt, tome 1Couverture Petite forêt, tome 2

Quelle lecture vous inspire le thème de cette semaine ?

Share

TBTL 2018-47 : couverture éblouissante

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

J’aurais pu vous parler de l’un des livres du dernier top ten tuesday dont le thème était similaire à celui-ci, mais je profite de cette occasion pour parler d’un album que j’ai beaucoup aimé et dont la couverture est sublime, très lumineuse : 1900 de Pog et Paul Echegoyen.

C’est Yomu-chan qui m’a fait découvrir cet album, un de ses coups de coeur de l’année dernière. Elle en avait parlé ICI.

Dans le Paris du début du XX on suit un petit garçon qui se retrouve impliqué dans une aventure fantastique et rencontre d’étranges créatures qui vivent dans les profondeurs. Une jolie histoire servie par de magnifiques illustrations. Faut que j’aille chez Yomu-chan lui piquer la suite !

Connaissez-vous cet album ?

Couverture 1900

Share

TBTL 2018-46 – Quête ou enquête

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Ce thème m’a tout de suite fait penser à une série manga policier en 4 tomes que j’avais bien aimé : Border de Yua Kotagawa, Kazuki Kaneshiro.

Couverture Border, tome 1

Une jeune policière en formation doit faire équipe avec un inspecteur qui vit avec une balle dans la tête. Ces jours sont comptés, mais cette blessure lui a ouvert de nouvelles portes. Depuis qu’il a été touché, il peut voir les fantômes des victimes des meurtres sur lesquels il enquête. Les victimes vont l’aider à résoudre leur propre meurtre.

J’en garde un très bon souvenir, ça me donne envie de la relire 🙂

Vous connaissez ? Avez-vous d’autres séries manga policiers à me conseiller ?

Share