manga - BD - comics

Mulo, tome 1 : crachin breton [BD]

Couverture Mulo

C’est en allant faire un tour sur le festival Regards noirs, festival du polar de Niort, que j’ai craqué pour le premier tome de Mulo. J’avais déjà repéré la couverture en librairie, avec les deux auteurs en dédicace, je n’ai pas résisté. Je me suis jeté à l’eau. et je ne suis pas déçue, même si je reste un peu sur ma faim.

Mulo est un jeune mulet orphelin. Il arrive en Bretagne en stop. Plutôt taciturne, il ne révèle rien des raisons de son voyage au gentil chauffeur qui l’amène à bon port. De là il prend un bateau pour une petite île paumée. Une lettre l’a amené là, mais on ne sait toujours pas ce qu’il cherche. C’est une voix off, celle du loup qui le surveille de loin, celle du loup qui lui a envoyé cette lettre qu’on commence à comprendre. Ce qui l’amène ce n’est pas les vacances, mais la vendetta. À la recherche de réponses sur la mort de ses parents il se retrouve, accompagné d’un singe journaliste, la tête la première dans une histoire de meurtre et de trafique de drogue.

Mulo n’est pas motivé par un idéal de justice, mais  par la rave et le désir de vengeance, téméraire, et tête de mule, il va tout de même venir à bout de ses bandits.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance. C’est une lecture agréable, un joli thriller animalier servi par un chouette dessin. Vendetta, trafique de drogue, passé tragique, traque et révélation, tout ça sous un crachin breton quelques parts sur une petite île où tout le monde se connaît.

Mais cela va peut-être un peu trop vite. J’ai aimé Mulo et son acolyte, la façon dont ils mènent leur enquête, mais peut-être auraient-il du prendre un peu plus le temps de se lier d’amitié. L’intrigue avance très vite, on n’a pas le temps de s’attacher aux personnages. Je suis resté un peu sur ma faim. D’autant plus que ce tome à une vraie conclusion ne lance aucune piste ou accroche pour suite éventuelle. Si je n’avais pas vu le tome 2 sur l’étalage, je n’aurais pas imaginé qu’il pouvait y avoir une suite. C’est dommage, j’aime quand à la fin d’un tome on lance des pistes pour nous donner envie de découvrir de nouvelles aventures, de retrouver les personnages qui nous ont plu. Ici rien. Fin. Alors qu’on commençait à peine à se connaitre ? On se quitte comme ça, sans se donner rendez-vous ? Peut-être que l’idée d’une suite et venue après, et que ce premier tome devait se suffire à lui-même. C’est en tout cas l’effet que ça m’a fait.


rendez-vous chez Moka


avec cette lecture je participe au

L’image contient peut-être : chat

cliquez sur le logo pour en savoir plus

Share

Commentaires

26 février 2020 à 17:16

Tu es la première à en parler, ce titre ne me dit absolument rien.
Je ne suis pas très récits animaliers mais depuis Abélard, j’ai fait des efforts… ^^



26 février 2020 à 17:37

ça va beaucoup trop vite oui, moi aussi je suis resté sur ma faim. A tel point que je n’ai pas fait de billet, je ne savais pas ce que j’aurais pu en dire d’intéressant.



26 février 2020 à 18:39

Idem… je l’ai lu mais cet album m’a gênée en fait… Même pas envie de lire la suite !



27 février 2020 à 15:48

Il me faisait envie lors de sa sortie, mais j’ai lu quelques commentaires négatifs, et du coup, j’ai laissé tomber…



27 février 2020 à 23:00

Entre toi et Jérôme, je ne vais sans doute pas me laisser tenter 😉



28 février 2020 à 08:11

Zut, ça commençait bien…
A emprunter en bibliothèque alors 😉



28 février 2020 à 09:03

Merci pour ta participation !
Je ne suis pas très bande dessinée, donc je passe…



1 mars 2020 à 11:41

Et bien et bien, je reste dubitative… Je l’emprunterai si je tombe dessus mais je ne vais pas courir après.



1 mars 2020 à 12:20

Un album que j’avais bien aimé !



1 mars 2020 à 19:48

Les récits animaliers et moi, ça ne fonctionne pas toujours. Certes il y a eu Blacksad mais à part ça, peu ont trouvé grâce à mes yeux! On verra, donc.



3 mars 2020 à 10:23

Bon, je n’en ferai donc pas une priorité, mais je jetterai un oeil si je la croise en médiathèque



4 mars 2020 à 22:30

La couv’ ne me fait pas envie, et la lecture des commentaires ci-dessus ne m’engage pas à essayer de trouver cet album…



Répondre à Nathalie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *