manga - BD - comics

Nouveauté Manga & BD 2020 – 1er trimestre

Coucou, me revoilà avec un nouveau billet “nouveauté manga & BD”. Au lieu de m’acharner à ne jamais sortir à temps un billet mensuel, pour 2020 j’ai décidé de faire 4 billets trimestriels.

Voici les titres que j’ai repérés dans les sorties de janvier à mars 2020. Puisque le billet couvre une longue période (et que je remplis au fur et à mesure que je tombe sur une sortie qui m’intéresse). Il se peut qu’au moment où ce billet sera publié, quelques-uns de ces titres aient déjà rejoint ma bibliothèque.

Manga

La tempête de cristal de Aki Aoi, sorti chez Komikku le 30/01/2020

Résumé : De mystérieuses tempêtes de sable argenté sévissent partout dans le monde. Chaque paysage qu’elles touchent rapetisse et se retrouve cristallisé dans ce qu’on appelle des “fragments”. Sekka, jeune apprentie dont le rêve est de devenir une artisane renommée, passe ses journées auprès de son maître à se perfectionner dans la sculpture de ces fragments. Un jour, alors qu’elle est de sortie pour faire des livraisons dans une ville voisine, une tempête frappe son village et lui arrache tout ce qu’elle possédait. Mais avant de sombrer dans le désespoir, Sekka fait la rencontre d’un mystérieux jeune homme… C’est le début d’un voyage fantastique empli de mystère et de poésie. (source : Komikku)

Pourquoi ?  Cette sublime couverture m’a tout de suite fait envie. Quant au pitch, plutôt énigmatique, a attisé ma curiosité.

→ ma chronique

Soupinou de Yuu Horii, sorti le 30/01/2020 chez Komikku.

Résumé : Dans la campagne finlandaise, Tina et Nicolas tiennent un magasin de soupes qui fait fureur. Un jour, une boule de poils blancs entre dans leur maison par la fenêtre et se transforme plus tard en un petit être trop mignon ! Baptisé Soupinou, il va apporter du bonheur dans leur quotidien. Ensemble, ils vont vivre des aventures drôles et cocasses qui vont vous faire fondre ! (source : Komikku)

Pourquoi ? Un manga sur la soupe en Finlande, je trouve ça tellement incongru, qu’il faut que je le lire. Et puis, vous me connaissez, dès qu’on parle de bouffe… 😛

ma chronique

Manga - Manhwa - Chat aux sept vies (le) Vol.1Le chat aux sept vies de Shirakawa Shin, sorti le 01/01/2020 chez Glénat

Résumé : Nanao et Machi sont deux chats qui vivent dans la rue. Ils se remplissent le ventre grâce aux “tables” que leur servent les humains, et vivent au quotidien au contact de la mort. À leurs yeux, les humains n’existent que pour les nourrir. Sauf qu’un beau jour, ils font la rencontre de Yoshino Narita, une jeune femme membre de cette espèce qu’ils exècrent tant. Pour elle comme pour eux, la première impression est catastrophique. Mais à terme, cette rencontre changera radicalement leurs vies à tous les trois… L’indépendance vaut-elle qu’on y sacrifie la moitié de son espérance de vie ? (source : Manga News)

Pourquoi ? J’ai pensé à Mimiko et a sa formidable collection de manga de chat. Mais elle ne semble pas attirée par ce titre, ou alors sa période chat se termine. En tout cas, moi j’aime bien de dessin de celui-ci.

Manga - Manhwa - En proie au silence Vol.1En proie au silence de Torikai Akane, sorti le 09/01/2020 chez Akata

Résumé : Misuzu exerce ce que certains appellent le plus beau métier du monde… Mais entre le désintérêt de ses élèves et surtout la blessure qu’elle porte en elle, la jeune femme essaie tant bien que mal de mener son existence, la tête haute. Hélas, quand Minako, sa meilleure amie, lui annonce ses fiançailles avec Hayafuji, son petit ami de longue date, le quotidien de cette professeure vacille pour atteindre, peut-être, un point de non-retour. Pourra-t-elle trouver son équilibre dans une société si foncièrement inégale et injuste ? (sources : Manga News)

Pourquoi ? Je trouve le sujet intéressant et d’actualité.

Manga - Manhwa - Ames perdues (les) Les âmes perdues de Ringo Yuki, sorti chez IDP le 13/01/2020

résumé : Shûichirô a toujours eu le don de percevoir le surnaturel : les esprits et les auras malveillantes sont partout, si bien qu’il s’est toujours senti à l’écart de ses semblables. Jusqu’à ce qu’il rencontre Ten, un mystérieux ermite masqué qui comprend son désarroi et l’invite à séjourner chez lui. Pour Shûichirô, c’est l’occasion de repartir de zéro : personne ne le connaît au village, et Ten sait comment chasser les démons autour de lui. Mais comme le fait remarquer le sage vieil homme auprès de qui Shûichirô a trouvé du travail : « les morts sont toujours moins effrayants que les vivants »… (source : Manga News)

Pourquoi ? J’aime l’ambiance de la couverture et cela fait très longtemps que je n’ai pas lu de yaoi, ambiance poétique et folklorique ce titre me fait bien envie.

Manga - Manhwa - Dragon et la Nonne (le) Vol.1Le dragon et la nonne de Takano Yûya, sorti le 15/01/2020 chez Soleil

Résumé : offerte en sacrifice par son village au puissant dragon de la région, la jeune soeur Clara a toutefois droit à un dernier voeu. Le saurien ne peut cacher sa surprise lorsqu’elle demande à être dévorée dans une habitation saine et propre. Le dragon découvre ainsi le pouvoir du « ménage » ! Sous la tutelle experte de Clara, il entreprend alors de nombreux aménagements afin de rendre plus cozy son antre. Épargnée (temporairement), la jeune femme va alors diffuser son savoir auprès des autres créatures… (source : Manga News)

Pourquoi ? Je n’aurais jamais choisi ce titre, mais il a plu à Mimiko.

Manga - Manhwa - Elle qui se laissait dévorer Elle qui se laissait dévorer de 61Chi, sorti le 30/01/2020 aux éditions H

Résumé :Et si le harcèlement scolaire n’était pas une fatalité ? En proie aux brimades de ses camarades de classe, Shih-Jhen est au bord du désespoir. C’est alors que, une nuit, lui apparaît un étrange tapir au langage fleuri, un dévoreur de cauchemars. Quelles sont les intentions de ce glouton ? Et quelle va être la réaction de notre collégienne ? Cette histoire, la réinterprétation d’un mythe chinois, est portée par le graphisme affirmé et la narration exemplaire de 61Chi. Elle permet enfin à l’autrice de s’interroger sur la place des rêves dans le monde scolaire à Taïwan… L’histoire est proposée sous deux formes de narration : en bande dessinée et en prose ; un long entretien et un cahier de recherches graphiques viennent compléter l’ensemble. (source : éditions H)

Pourquoi ? J’avais repéré 61Chi lors de son passage à Angoulême il y a quelques années. En apprenant que les éditions H publiaient une de ses nouvelles, j’ai tout de suite voulu en savoir plus.

ma chronique

Nos c(h)oeurs évanescents T.1Nos c(h)oeurs évanescents de Yuhki Kamatani, sorti chez Akata le 27/02/2020.

résumé : Yutaka Aoi est un jeune garçon particulièrement sensible et réservé. Introverti, c’est grâce à la musique et au chant qu’il s’ouvre aux autres. Aussi, en entrant au collège, il souhaite en intégrer la chorale. Avec sa voix d’ange très cristalline, il espère même devenir soprano. Mais tandis que la chorale manque de voix masculines, acceptera-t-on qu’il interprète une partie souvent confiée à des femmes ? (source : Akata)

Pourquoi ? Ce qui m’attire dans un premier temps c’est l’auteur : Yuhki Kamatani, l’auteur de la série éclat(s) d’âme, que j’ai beaucoup aimé. J’avais aimé le graphisme (sublime), mais aussi le sujet traité : identité sexuelle. Si vous n’avez pas encore lu éclat(s) d’âme je vous les conseille (mes chroniques ici : tome 1, tome 2). Je suis donc curieuse de découvrir une nouvelle oeuvre de cet auteur. La thématique ici, en revanche, ne me séduit pas trop. La musique, en manga, ce pas forcèrent un thème qui m’attire en soi. Mais après avoir lu la chronique de Tachan, j’ai envie de découvrir ce titre où, semble-t-il, il est question d’hypersensibilité. Je suis curieuse de voir comment l’auteur aborde ce thème.

Running Girl, ma course vers les paralympiques T.1Running Girl, ma course vers les paralympiques de Narumi Shigematsu, sorti le 19/03/2020 chez Akata.

Résumé : Rin, suite à sarcome osseux, a dû être amputée d’une partie de sa jambe droite. Depuis, la lycéenne a bien du mal à retrouver goût à la vie. Mais grâce à sa découverte des lames, des prothèses adaptées aux sportifs, la jeune fille va se fixer un nouvel objectif : participer aux jeux paralympiques de Tokyo ! (source : Manga News)

Pourquoi ? Le sport n’est pas non plus l’un de mes thèmes de prédilection en manga, mais je trouve intéressant de mettre en lumière le handisport. J’avais d’ailleurs beaucoup aimé real de Takehiko Inoue sur le basket en fauteuil roulant. Ici le style n’est pas du tout le même, on est dans un shôjo avec de grands yeux et des envolées de fleurs, mais la couverture est très jolie, ça donne envie.


BD

Dépôt de bilan de compétences de David Snag, sort chez Nada édition le 28 février

Résumé : Dans cette nouvelle BD, David Snug s’inspire de son parcours professionnel pour nous livrer une critique du travail décalée et documentée. Héritier de Bob Black et Paul Lafargue, il dénonce avec humour l’absurdité du salariat et les travers du capitalisme tout en cultivant ce goût pour la liberté et l’autonomie qui lui sont chers.

De ses études d’arts appliqués à l’usine en passant par la case chômage, l’intérim et son lot de boulots précaires, il aborde la question du déterminisme social, la pénibilité du travail à la chaîne, la vacuité des formations dites professionnalisantes, pour pointer les dysfonctionnements du système et prôner une vie en marge, mais pas oisive, et envisager des pistes alternatives d’activités. (source : Nada éditions)

Pourquoi ? Le thème m’inspire. Comme l’auteur, je suis passé de la fac au chômage et au travail précaire. Et la présentation qu’en fait l’éditeur me donne envie d’en savoir plus sur cette BD et cet auteur.

Aldobrando 1Aldobrando de Luigi Critone et Gipi, sorti le 15/01/2020 chez Casterman.

Résumé : Avant de « descendre combattre à la Fosse » le père d’Aldobrando sachant son heure venue, le confia à un mage. Celui-ci devrait le protéger et l’éduquer jusqu’à ce qu’il soit en âge de découvrir le vaste monde. Quelques années plus tard, voilà que la préparation d’une potion tourne au drame. Grièvement blessé à l’œil par un chat qui ne voulait pas bouillir, le mage demande à son jeune protégé d’aller en urgence lui quérir l’Herbe du loup. Mais comment peut-on se débrouiller en botanique alors que l’on a jamais mis un pied dehors et que l’on tombe né à né avec l’assassin du fils du Roi de Deux Fontaines ? (source : Sanctuary)

Pourquoi ? J’avoue qu’à première vue ce titre m’a attiré assez pour que je le prenne en main en librairie. Mais pas assez pour que je l’achète. Depuis j’ai lu quelques jolies critiques et ça m’a donné envie.

Le Triskel volé 1Le triskel volé de Miguelanxo Prado, sorti le 15/01/2020 chez Casterman

Résumé : Un jeune étudiant met la main sur l’étonnant journal d’un chercheur ayant découvert semble-t-il la résurgence d’un ordre ancien peuplé d’anges et de démons. Sa clef ? Un talisman celtique, gravé d’un triskel !
Commence une quête baroque et caustique, entre bibliothèques universitaires, vieilles villas endormies et arrière-salles d’antiquaires. (source : Santuary)

Pourquoi ? J’aime beaucoup la couverture et je suis très intéressé par la mythologie celte, du coup ça me tente bien.

Sur la route de West : Walden, TillieSur la route de west de Tillie Walden, sorti le 15/01/20 chez Gallimard

Résumé : Béa et Lou se rencontrent dans une station-service texane et décident de faire route ensemble. Une dizaine d’années les séparent, mais les deux jeunes femmes se ressemblent: chacune tente, à sa manière, d’échapper à un passé douloureux. Alors qu’elles roulent vers West, une ville mystérieuse qui ne figure sur aucune carte, d’étranges individus semblent les prendre en chasse…

Un road trip intimiste et fantastique à la force envoûtante, par la jeune prodige Tillie Walden, récompensée par un Eisner Award en 2018. (source : Gallimard jeunesse)

Pourquoi ? J’ai été attirée par la couverture, la lecture de l’extrait ma donnée envie

Bajka 1 - Le dernier jardinBajka le dernier jardin de Marcin Podolec sorti le 05/02/2020 chez Paquet.

Résumé : Wiktoria et Bajka errent à la recherche de leurs parents. Des cratères enfumés, des forêts éteintes et des débris passent, et leur marche est marquée par de mystérieuses lumières dans le ciel. Après la grande explosion, le monde n’est certainement pas le meilleur endroit pour une fille et un chien. Croisons les doigts pour le succès de leur voyage à travers le mystérieux brouillard (source : Sanctuary)

Pourquoi ? un sujet d’actualité, le titre m’interpelle ainsi que la couverture

Divine 1Divine, Vie(s) de Sarah Bernard de Mariel Avril et Eddy Simon, sorti le 5/02/20 ches Futuropolis

Résumé : Sarah Bernhardt (1844-1923) est un personnage romanesque, moderne, qui prend son destin en main et bouscule les traditions. Surnommée par Victor Hugo «la Voix d’or», ou par la presse «la Divine», elle est considérée comme la plus grande tragédienne française du XIXᵉ siècle. Jean Cocteau a inventé pour elle l’expression de «monstre sacré». Eddy Simon et Marie Avril signent une biographie aussi libre que la vie de cette femme hors du commun. Ils s’attachent particulièrement sur la période de neuf ans (1871-1880) où Sarah va construire sa légende, travailler au théâtre et va connaître la consécration.

Pourquoi ? Cette couverture, je la trouve affreuse. Franchement, je n’aurais pas jeté un regard à cette BD si je n’avais pas lu quelques jolies critiques, notamment celle de Noukette qui m’a fait bien envie. D’autant plus que le personnage de Sarah Bernard me fascine.

Izunas 1Izunas, intégrale, sorti le 05/03/20 chez les Humanoïdes associés

Résumé : Depuis toujours, la forêt sacrée est protégée par les Izunas. Lorsque l’une d’entre eux naît inexplicablement avec apparence humaine, l’équilibre entre le monde des esprits et le monde des hommes semble rompu. Aki, devenue à son insu l’instrument de démons maléfiques, met sa communauté en danger. Pour prouver son innocence, elle va devoir transgresser les règles et s’aventurer dans le monde des humains… (source : Sanctuary)

Pourquoi ? Ce n’est pas vraiment une nouveauté, et ici je ne parle que des nouveautés, mais la sortie en intégrale serait l’occasion d’enfant découvrir cette série qui me fait envie depuis un moment. Et cette couverture, quelle merveille.

Les Oiseaux ne se retournent pas 1Les oiseaux ne se retournent pas de Nadia NaKhle sorti le 18/03/2020 chez Delcourt

Résumé : Un jour, la décision a été prise : Amel, orpheline de 12 ans, partira. Il n’est pas ici question de choix : son pays est en guerre. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu. À la frontière, Amel perd la famille chargée de l’accompagner et se retrouve seule. Sur sa route, elle rencontre Bacem, un déserteur et joueur de oud. Ensemble, l’enfant et le soldat apprennent à se reconstruire (source : Sanctuary)

Pourquoi ? C’est chez Mo que j’ai repéré ce titre qui à l’air aussi beau que dur.


Comics

Ascender 1 - La galaxie hantéeAscender de Jeff Lemire et Destin Nguyen, sorti chez Urban Comics le 24/01/2020

Résumé : Dix ans après que les machines ont quitté la galaxie, la magie a repris ses droits au seul bénéfice de Mère, personnage terrifiant parvenu à soumettre plusieurs planètes à sa volonté.
Sur Sampson, la jeune Mila et son père Andy recueillent contre toute attente un petit droïde qui va attirer l’attention des sbires de Mère. Ils doivent quitter la planète, mais dans un monde sans technologie, la tâche n’est pas aisée… (source : Sanctuary)

Pourquoi ? Cette couverture ! Ne me dites pas qu’elle ne vous donne pas envie d’en savoir plus ? Ce type de lecture n’est pas dans mes habitudes, mais le dessin me plait beaucoup.

Share

Commentaires

4 avril 2020 à 11:51

Merci pour cette belle sélection de nouveautés. Plusieurs titres m’attirent : Le chat aux sept vies, Le triskel volé et effectivement la belle couverture d’Izunas!



6 avril 2020 à 18:44

J’ai lu et apprécié la plupart des mangas qui te font envie, sauf celui de Mimiko sur les dragons ><
J'ai juste quelques réserves sur les suites d'En proie du silence (peur à cause de certaines maladresses dans le ton) et La tempête de cristal (parce que l'univers est mal exploité et la série courte…). Le reste, c'est du tout bon !
Bonnes futures lectures et acquisitions 😀



    7 avril 2020 à 09:31

    moi j’ai beaucoup aimé le premier tome de Tempête de cristal, je l’ai trouvé classique et sans surprise mais je sais pas… ça m’a fait du bien cette lecture. A voir si j’aurais le même sentiment avec la suite 🙂
    Pour ce qui est des acquisition, je profite du confinement pour… ne pas en faire. J’aimerais m’attaquer à ma pal. (Mais je vais sans doute me ruiner à la réouverture des librairies XD )



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.