littérature jeunesse

Petit panier d’albums #2

Bonjour, tout le monde, me revoici avec une petite sélection d’albums.

Le voyage d’Oregon

Voyage d'Oregon (Le)Un album de Louis Joos et Rascal, sorti en 1993 dans la collection Pastel de l’école des loisirs.

J’ai découvert cet album grâce à… et bien j’ai oublié ! C’était sur un blog. Le billet était enthousiaste et cela m’a donné envie de découvrir cet album à mon tour.

Le voyage d’Oregon , c’est l’histoire d’un nain et d’un ours qui travaillent dans un cirque. Un jour l’ours demande au clown de l’amener dans la forêt. L’homme décide de faire se voyage et avec ses maigres économies en poques, voici le clown et l’ours sur la route, ils vont faire du stop, prendre des trains en marche, dormir dans des motels et sur le bord de la route, leurs destinations, les grandes forêts sauvages, là où un ours doit vivre. Loin des cages et des numéros de cirque.

Un petit album au texte très court et aux belles illustrations grand format. Un récit plein de douce poésie et de subtils messages glissés l’air de rien. Un très joli album. Je ne sais plus chez qui je l’ai découvert, mais merci !

sur le site de l’école des loisirs

→ sur Amazon, Decitre ou chez votre libraire préféré

Le MOT le plus GROS

Couverture Le mot le plus grosUn album de Michaël Escoffier (scénario) et Kris Di Giacomo (illustrations), publié aux éditions l’école des loisirs (2020)

Le village est à la fête, aujourd’hui se tient un concours, celui du mot le plus gros. Tout le monde est invité à participer, et c’est un enfant qui ouvre cette nouvelle session avec un mot bien choisi. Le champion de toujours s’attirera les foudres du jury en poussant un vilain juron.

J’ai trouvé cet album très drôle, la façon dont l’histoire est racontée (deux oies qui jouent les présentateurs télé), les jeux de mots et puis les gros mots, parce que c’est bien de gros mots qu’il s’agit. Des gros mots pleins de fantaisie qui invitent les enfants à jouer avec l’interdit et à inventer des gros mots pas vilains.

Bref un album qui aurait beaucoup plu à Mimiko petite. Pour tous les garnements qui aiment les mots

quelques images sur mon post Instagram

sur le site de l’école des loisirs

Michaël Escoffier

Kris Di Giacomo

→ sur Amazon, Decitre ou chez votre libraire préféré

D’entre les ogres

Couverture D'entre les ogresUn album de Thierry Dedieu (dessin) et Gilles Baum (texte), publié chez Seuil jeunesse (2017)

Je suis tombé par hasard sur cet album en flânant et je l’ai acheté en vue du challenge Halloween et du rendez-vous autour des ogres organisés en partenariat avec le challenge Contes & Légendes. J’ai lu cet album lors du dernier marathon. Je ne sais pas trop quoi penser de cet album. Graphiquement je l’ai trouvé très joli, mais l’histoire avec sa fin très ouverte m’a laissée dubitative.

Un ogre se promène dans les bois quand il trouve un bébé dans son berceau, il le ramène chez lui, mais ce n’est pas pour le manger. Depuis des années l’ogre et l’ogresse désirent avoir un enfant, mais l’enfant ne vient pas. Ce bébé est un cadeau du ciel et ils l’adoptent. Le bébé grandit et devient une petite fille joyeuse. Mais elle ne comprend pas pourquoi elle n’a pas le droit de manger la même chose que ses parents. Devant trop de questions, l’ogre décide de ramener la petite fille là où est sa place, auprès des humains. Mais il s’attarde un peu trop longtemps à la lisière du village, il est arrêté et condamné. Alors qu’on s’apprête à l’exécuter, la petite fille se jette sur l’estrade pour démontrer à la foule que l’ogre ne lui ferait aucun mal. Fin.

Pourquoi cela me laisse-t-il dubitative ? Parce que dans l’histoire on nous fait bien comprendre que si l’ogre et l’ogresse sont de bons parents, ils n’en sont pas moins des ogres qui mangent de la chair humaine. Du coup, ben… moi je veux bien le message de tolérance et tout ça, mais les parents de cette petite fille sont tout de même des tueurs en série, mangeurs d’hommes, alors le fait qu’il soit de bons parents je vois pas trop ce que ça change.

sur le site de l’éditeur

→ sur Amazon, Decitre ou chez votre libraire préféré

→ Thierry Dedieu (instagram)

→ à lire aussi les avis de Jojoenherbe et MyaRosa

 

Share

Commentaires

30 novembre 2020 à 20:00

Le voyage d’Oregon est vraiment un classique !
Dommage pour D’entre les ogres, le sujet aurait pu m’intéresser traité autrement ^^!



Répondre à Tachan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.