C'est lundi !

Carnet de bord, lundi 3 mai 2021

Bienvenu sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord de la semaine passée : articles publiés, livres lus et bilan de visionnage au rendez-vous.

Lectures de la semaine

Lectures terminées 

J’ai lu le premier tome de Lancelot (la pierre de mémoire) série spin off pourrait-on dire d’Alienor Mandragore dont j’avais ici présenté le tome 4.

J’ai été ravie de retrouver les mêmes personnages pour cette nouvelle série qui va se placer du point de vue de Lancelot. Un premier tome réussi, sympa avec une vraie quête chevaleresque.

Synopsis : En proie à de terribles cauchemars et démuni face au silence de Viviane, sa mère adoptive, le jeune Lancelot se lance avec son amie Aliénor à la recherche d’un vieil artefact druidique qui pourrait l’aider à percer le secret de ses origines. Une aventure qui va le mener à accomplir malgré lui son tout premier exploit de chevalier. Rejoignez Lancelot dans sa quête épique où émotion et aventure s’accordent dans un rythme haletant. (source : Livreaddict)

Couverture Alicia, prima ballerina assolutaJ’ai lu Alia, prima ballerina assoluta. Très belle BD dont je vous reparlerais très vite

Synopsis : Dans les rues de La Havane, entre 1959 et 2011, les vies se croisent et se recroisent. Aujourd’hui celle d’Amanda, jeune ballerine en devenir. Hier, celle de Manuela, mère célibataire, qui n’aura fait qu’effleurer son rêve de danseuse classique et enfin celle d’Alicia Alonso, dont on suit l’ascension vers la gloire jusqu’à devenir prima ballerina assoluta au parcours exceptionnel. Dans un Cuba où règnent la débrouille et l’entraide, tout autant que la dénonciation et le marché noir, l’histoire de la démocratisation de la danse classique rime singulièrement avec l’avènement du régime révolutionnaire. Pour Amanda, la compétition est rude pour être parmi les meilleures tandis que pour Alicia, les choix ne sont plus seulement artistiques, mais politiques, lorsqu’on voudra faire d’elle un instrument de l’idéologie castriste. (source : Rue de Sèvres)

Lectures en cours

Je n’ai toujours pas fini Intrigue au Kodokan. Et je n’ai avancé dans aucune de mes autres lectures en cours.

Visionnage de la semaine

Top Chef, saison 12 épisode 12

L’épisode s’ouvre sur une épreuve imaginée par le chef Alexandre Mazzia : 3 cuissons différentes et complémentaires pour un seul produit. Chaque candida choisit au hasard un ingrédient sélectionné par le chef : volaille, boeuf, cabillot, canard, gambas. J’aurais bien goûté à tous ces plats, mais 3 cuissons, c’est sûr que je ne tenterais pas de reproduire les recettes ^^’

Deuxième épreuve : chaque candidat sera épaulé par un chef ayant participé aux épisodes suivants : Glenn Viel, Pascal Barbot, Arnaud Donckele et Pierre Gagnaire. Pour cette épreuve les chefs de brigade dégusteront à l’aveugle. Il s’agira non seulement de cuisiner un plat, mais d’offrir une expérience culinaire originale. Il y a aura des dégustations originales au programme.

Dernière chance aux agrumes.

avec cette émission je participe au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine

Colony – saison 1 épisodes 7 à 10, saison 2 épisode 1 et 2

Affiche ColonySynopsis : Dans un futur proche, le monde est dirigé par des extraterrestres. Will Bowman est un père déchiré entre résister ou coopérer avec l’occupant alors qu’il tente de retrouver son fils qui est quelque part de l’autre côté du mur qui divise Los Angeles. (source : SensCritique)

J’ai commencé cette série la semaine dernière et j’aime bien, en plus de l’aspect SF avec les extra-terrestres, je trouve qu’elle pose des questions intéressantes sur le sujet de la résistance et de la collaboration avec l’envahisseur. Surtout dans la première saison, car c’est sur cette dualité que s’articulent l’histoire et la dynamique de la famille.

La saison 2 semble passer à autre chose. Dans le premier épisode de la saison 2 on voit le jour de l’invasion. Dans l’épisode suivant Will réussi enfin à quitter le bloc pour partir à la recherche de son fils.

Le plus effrayant, quand je regarde cette série, c’est de constater qu’en cas d’invasion extraterrestre, les mesures prises sont : confinement et couvre-feu… ça ne vous rappelle rien ? 🤔

Le gout des marguerites – saison 2 épisodes 1 à 3

Affiche Le goût des margueritesJ’avais regardé la première saison de cette série policière espagnole (en galicien) l’année dernière. Quand j’ai vu qu’une deuxième saison était disponible j’ai eu envie de la regarder. Mais c’est glauque, très glauque. Prostitution forcée de mineurs et autre joyeuseries de ce genre.

L’héroïne va enquêter sur la disparition d’une jeune fille avec l’aide d’une journaliste. Afin de découvrir qui a enlevé la jeune fille, elle va infiltrer un service d’escorte-girl. Mais elle est hanté par des visions macabre de sa sœur morte et des épisodes d’amnésie rendent l’enquête difficile, surtout quand les suspects se font sauvagement assassiner les uns après les autres.

Je n’aime pas tellement les enquêtes où il est question de viol sur mineur et c’est le sujet principal ici. Mais j’aime bien la série, je trouve que c’est bien joué, bien mis en scène. Il y a beaucoup de tension. Cette seconde saison est plus lourde encore que la première, du moins dans mon souvenir. L’héroïne semble perdre de plus en plus pied et sombrer la folie.

C’est la première fois que j’écoute du galicien (langue parlée dans la région de Galicia au nord-ouest de l’Espagne, et je suis surprise d’arriver à si bien comprendre. Cela ressemble beaucoup à l’espagnol, mais je m’attendais à ne rien comprendre.

Mar de plastico, saison 1 épisodes 1 à 3

Affiche Mer de plastiqueJ’ai commencé une autre série policière espagnole, direction le sud cette foi, en Andalousie.

Synopsis : Enquête sur l’assassinat de Ainhoa Sánchez, fille de la maire du village fictif de Campoamargo, et sur les conflits d’intérêts entre les immigrants et la population du village. (Source : SensCritique)

J’aime beaucoup cette série. Il y a l’enquête pour meurtre, mais il y a surtout le contexte : les sans-papiers qui travaillent dans les serres, la population locale qui leur est très hostile, la police qui regarde ailleurs… bref c’est intéressant et j’aime bien les personnages.

L’enquêteur de la police judiciaire est assez classique, beau gosse ténébreux, avec un passé douloureux, mais il est pas mal dans ce type de rôles.

Monk – saison 3 épisodes 4 à 9

Affiche MonkAvec Momiko et Chéri nous avons repris Monk, notre série policière familiale. Dans cette saison 3 Monk est toujours aussi perché avec ses nombreux toc et les enquêtes sont plutôt bon enfant. Il y a toujours des fleuves de cliché, surtout en ce qui concerne les personnages féminins (l’épouse du capitaine de police détient la palme de la femme la plus clichée de toute la série), mais c’est drôle et on passe un bon moment en famille à jouer à qui trouve le premier le coupable.

J’ai bien aimé l’épisode 5, Monk rencontre le parrain, j’ai trouvé l’intrigue plutôt bien trouvée. L’épisode 6 était pas mal aussi avec Sharona, l’assistante de Monk qui croie perdre la tête.

Avec ces trois dernières séries je participe au challenge Polar et Thrillers

Sur le blog

Share

Commentaires

3 mai 2021 à 19:24

Je savais qu’Alicia te parlerait 😀
Très belle semaine à toi !



5 mai 2021 à 18:49

J’ai acheté le Lancelot en fin de semaine dernière 🙂
Je ne connais pas les séries dont tu parles, sauf Monk, bien sûr 😉 D’ailleurs c’est amusant j’ai vu l’autre jour sur la route une camionnette d’entreprise de nettoyage avec Monk dessus 😉



8 mai 2021 à 06:24

“Alicia” me tente énormément !! Bon week-end, du coup, Bidib ^_^



Répondre à Tachan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *