C'est lundi !

Carnet de bord, lundi 11 octobre 2021

Bienvenue sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord de la semaine passées.

Lectures

livres terminés

J’ai lu une très jolie BD : L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur. Une aventure surréaliste très intéressante. Je vous en reparle mercredi.

Résumé : Voici Epiphanie. elle a huit ans et demi.
Et voici sa peur, elle a huit ans aussi.
En huit ans, Epiphanie n’a pas beaucoup grandi.
Sa peur, SI. (source : livraddict)

 

Cette semaine j’ai réussi à caler quelques pauses manga avec Mimiko. Et je n’ai pas vraiment pu choisir mes lectures XD un vrai dictateur cette chipie. Elle a choisi pour moi 3 tomes 3 🙂

C’est moi qui lui ai fait découvrir la voie du tablier, elle a si bien accroché qu’elle a pris de l’avance sur moi. Comme nous venions d’acheter le tome 5 elle m’a dit que ça serait bien que je lise (enfin !) le tome 3. Et elle n’a pas tort. J’ai donc pris le temps de lire ce tome que j’ai trouvé très drôle, mais un peu moins que le 2. Demon slayer et Tokyo Revengers sont les deux shonen qu’elle a choisis pour moi le mois dernier. J’ai moins apprécié les tomes 3 que les tomes 2, même sentiment pour les deux séries. Je vous en dirais plus dans le prochain petit panier de manga.

la voie du tablier, tome 3 : Depuis son mariage, Tatsu l’immortel mène une vie d’homme au foyer.
Il était le plus terrible des yakuzas.
Afin d’offrir un cadeau à son épouse, il va travailler à mi-temps pour la première fois dans sa vie !! (source : livraddict)

Demon Slayer, tome 3 : Tanjiro et Nezuko sont aux prises avec deux des “douze lunes démoniaques” qui servent de bataillon d’élite aux ordres du terrible Kibutsuji. L’une utilise de puissantes balles comme armes d’attaque qu’elle projette violemment sur ses adversaires, tandis que l’autre en dirige la trajectoire au moyen de flèches invisibles…
La lutte est acharnée, mais grâce à l’aide de Tamayo et Yushiro, nos héros parviennent à s’en sortir victorieux… Tout en acquérant de précieux renseignements qui pourraient peut-être bien les aider à remonter la piste de Kibutsuji ! (source : livraddict)

Tokyo Revengers, tome 3 : Un saut temporel de 12 ans dans le passé donne au jeune Takemichi l’occasion de sauver son ex-petite amie, victime des règlements de comptes d’un gang appelé Tokyo Manji-kai.
Seulement, alors qu’il tente de raisonner Mikey pour enrayer la guerre contre le clan Moebius et la scission du Tokyo Manji-kai, il tombe dans un guet-apens ! Pris de cours par les conséquences inattendues de ses interventions, parviendra-t-il à empêcher la lame du destin de s’abattre sur Draken ?! (source : livraddict)

J’ai emprunté Des vagues à la bibliothèque. J’ai beaucoup aimé les illustrations.

Résumé : Plonger dans les vagues, explorer l’Océan, découvrir le monde aquatique, et se sentir bien. Se sentir aussi bien que dans son lit ! Et puis, chevaucher une baleine à bosse jusqu’à ce que. Isabelle Simler nous emmène sous les mers dans une balade aux merveilles ! (source : livraddict)

Je n’ai pas vraiment fini Histoires de fantômes du Japon parce que je devais le rendre à la bibliothèque, mais j’ai lu une bonne partie du recueil. Je l’emprunterais peut-être une nouvelle fois pour les deux, trois nouvelles que je n’ai pas eu le temps de lire.

Résumé : Fasciné par le Japon – son art, sa culture et ses paysages – depuis ses plus tendres années, Benjamin Lacombe a souhaité illustrer Fantômes du Japon, un recueil d’histoires imprégnées du folklore japonais, recueillies par Lafcadio Hearn. Cet écrivain irlandais a été l’un des premiers occidentaux à obtenir la nationalité japonaise. Il est connu pour avoir sillonné les provinces de ce pays, recueilli et mis par écrit les contes et légendes de fantômes japonais. Pour cet ouvrage, Benjamin a choisi d’illustrer un panel de bestiaire large et diversifié ; une diversité qu’il était essentiel pour lui de laisser transparaître dans un traitement graphique différent pour chaque histoire. En fin de livre, la création de jeux, inspirés de jeux anciens, offre la possibilité de raconter sa propre légende de yôkai. Un hommage de toute splendeur, au ton juste. (source livreaddict)

lectures en cours

Cette semaine je me suis surtout concentré sur Darius le grand ne va pas bien que j’ai presque fini, et histoires de fantômes du Japon que je devais rendre à la bibliothèque. Je n’ai pas avancé dans mes autres lectures en cours.

J’ai aussi quelques articles du magazine Amazonie, L’histoire collection n°92.

Les Collections de L'Histoire n° 92 daté juillet 2021 • Amazonie : l'Indien, le conquistador et la forêt-monde

Sur le blog

Le blog a enfin une bannière automnale, j’ai un peu tardé à changer l’image d’entête. J’ai choisi une estampe que j’aime beaucoup : 18e vue : Le coup de vent dans les rizières d’Ejiri dans la province de Suruga, extraite des 36 vues du Mont Fuji de Hokusai.

What else ?

Share

Commentaires

11 octobre 2021 à 09:50

Je te souhaite d’excellentes lectures !



11 octobre 2021 à 10:18

J’ai lu (et aimé) plusieurs histoires de Séverine Gauthier, mais je ne crois pas avoir lu celle-ci.



11 octobre 2021 à 13:17

L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur a l’air vraiment sympa ! Je le note. 😉
Je te souhaite une bonne semaine et de belles lectures !



11 octobre 2021 à 15:44

Le manga Tokyo Revengers me tente beaucoup !
Je te souhaite de belles lectures et une excellente semaine ! 🙂





11 octobre 2021 à 19:19

Hâte de lire ton avis sur L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur que j’avais beaucoup aimé…
Bonne semaine 🙂



11 octobre 2021 à 21:17

J’adore la relation que tu sembles avoir avec ta fille. J’adore que vous partagiez vous lecture comme ça !
C’est dommage que tu n’aies pas eu le temps de finir le Lacombe mais l’avantage du recueil comme tu dis, c’est que tu pourras le reprendre sans problème.
J’aime beaucoup tes bannières à chaque fois te celle-ci est effectivement bien de saison. J’aime aussi l’automne pour ses coups de vent 🙂
Très belle semaine à toi !



    12 octobre 2021 à 08:38

    grâce au manga nous retrouvons une complicité que nous avions un peu perdue et j’en suis ravie. Et puis j’adore partager les lectures avec mes filles, surtout quand elle commencent à avoir leur propres goûts et faire leur choix indépendamment de moi. On peut ainsi s’enrichir mutuellement.
    J’adore cette estampe, elle reflète très bien l’ambiance automnale. Je suis contente que mes choix de bannière te plaient, parfois je me dit que c’est pas très explicite par rapport au contenu du blog, mais j’adore l’ambiance que ça donne.



12 octobre 2021 à 21:35

Il faut absolument que je lise Epiphanie Frayeur, je l’ai emprunté et je suis très en retard sur ma PAL ^^



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.