manga - BD - comics

Petit panier de BD #18

Madeleine, Résistante, tome 1 : La Rose dégoupillée

Couverture Madeleine, Résistante, tome 1 : La Rose dégoupillée

de Jean-David Morvan et Dominique Bertail (Dupuis, 2021)

C’est grâce à NetGalley que je découvre ce titre. J’avais été attiré par la couverture et le titre. Le côté historique m’intriguait et je suis ravie d’avoir lu ce premier volet.

Je ne connaissais pas du tout l’histoire de Madeleine Riffaud, devenue résistante pendant l’occupation nazie alors qu’elle était encore mineure. Je m’attendais en vérité à lire une fiction sur la guerre et j’ai découvert l’histoire fascinante d’une jeune fille qui décide de s’engager dans la résistance malgré le danger que cela représente. Une histoire vraie donc. Romancée sans doute, mais tout de même vraie et cela la rend d’autant plus intéressante.

Dans ce premier tome, on la découvre toute jeune, au début de la guerre. Puis la guerre s’éternise, et la gamine devient une jeune femme. Elle part pour les Alpes pour soigner sa tuberculeuse et y rencontre un jeune homme avec qui elle partira s’installer à Paris dans l’intention de rejoindre la résistance. Pas facile, pour une fille encore mineure, de rentrer dans la résistance, mais sa détermination et les liens de son petit ami vont lui ouvrir les portes. On la quitte alors qu’elle vient tout juste de rencontrer la personne qui la fera devenir résistante.

J’ai beaucoup aimé suivre Madeleine dans son parcours. Les choses sérieuses n’ont pas vraiment commencé pour elle, mais elles se mettent en place. On découvre comment elle a eu envie de devenir résistante, ce qui l’a marqué, ce qui la motive, les rencontres qui vont tout changer, mais aussi sa naïveté, son inconscience.

On s’attache à Madeleine et on a envie de la suivre dans son aventure. J’ai hâte de découvrir la suite.

Graphiquement c’est classique, mais très joliment dessiné, agréable à l’œil et facile à suivre. J’ai aimé les tentes bleues du dessin.

sur le site des éditions Dupuis

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

c’est le titre que j’ai choisi pour

rendez-vous chez Moka

avec cette lecture je participe également au challenge petit Bac et au challenge le tour du monde en 80 livres


Les soeurs Grémillet, tome 2 : Les amours de Cassiopée

Couverture Les sœurs Grémillet, tome 2 : Les amours de Cassiopée

de Giovanni Di Gregorio et Alessandro Barbucci (Dupuis, 2021)

J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette série jeunesse alors je n’ai pas longtemps résisté à la tentation de lire la suite.

Ici c’est Cassiopée qui est au centre de l’aventure. Les trois sœurs sont parties en vacances chez leur grand-mère qui semble un peu perdre la tête en ce moment. Elle parle toute seule, oublie tout, tout le temps… Les soeurs s’inquiètent, mais ce qui inquiète le plus Cassiopée cet été ce sont ses amours. Elle a laissé un amoureux en ville, il lui manque, pourtant elle n’est pas insensible au charme de ce beau camarade qu’elle retrouve chaque été. Tiraillée entre les deux garçons, Cassiopée se pose beaucoup de questions. Mais ce n’est pas des histoires de coeur qui vont l’empêcher de se joindre à ses deux soeurs pour résoudre un étrange mystère. Il parait qu’un fantôme fait sonner la nuit les cloches de l’église en ruine.

J’aime beaucoup les dessins et la façon dont l’histoire flirte avec le fantastique, comme dans le premier tome. Des fantômes, des légendes locales… comme les sœurs Grémillet, on se laisse prendre au jeu. Et la chute est encore une fois bien trouvée.

Mais j’ai moins été séduite par ce tome que par le précédent, le côté fleur bleu sans doute, qui m’a laissé de marbre. En revanche, j’ai trouvé touchante la relation des filles avec leur grand-mère.

Une jolie BD jeunesse, mais un deuxième tome moins fort que le précédent. J’ai hâte de voir ce que nous réserve le troisième volet.

sur le site des éditions Dupuis

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

avec cette lecture je participe au challenge petit Bac et au challenge le tour du monde en 80 livres


Descender, tome 2 et 3

Couverture Descender, tome 2 : Lune MécaniqueCouverture Descender, tome 3 : Singularités

de Jeff Lemire et Dustin Nguyen (Urban Comics, 2016-2017)

Icic aussi j’ai préféré le premier tome. J’avais beaucoup aimé la façon dont l’histoire se mettait en place, avec ce petit garçon robot qui se réveille après un sommeil de 10 ans et qui découvre un monde complètement différent de celui qu’il a quitté.

La suite est beaucoup plus classique, avec des combats, des captures, des sauvetages, des revirements de situations. Plus attendu donc, mais tout de même sympa. J’ai sauté quelques longueurs et lu un peu en diagonale certains passages, mais j’étais curieuse de savoir comment notre petit héros allait s’en sortir. Dans le dernier tome on découvre un nouveau personnage, ou plutôt devrais-je dire : on le retrouve. Et là, pour le coup, je suis déçu, cela annonce une dualité clichée déjà maintes fois éprouvée, reste à voir comment les auteurs vont s’en sortir avec ces ingrédients classiques.

sur le site des éditions Urbain comics

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

avec cette série je participe au challenge de l’imaginaire et au challenge le tour du monde en 80 livres

Share

Commentaires

5 janvier 2022 à 08:39

Trois albums très différents ! Ma préférence irait au premier mais je ne suis pas du tout contre une incursion dans une belle BD jeunesse avec le deuxième titre.



5 janvier 2022 à 10:56

J’ai failli acheter “Madeleine” il y a quelques mois ! Et puis je suis repartie avec autre chose. Mais je la lirai, c’est sûr !



5 janvier 2022 à 13:43

Oh oui, Les soeurs Grémillet me tente depuis pas mal de temps. Merci de m’y refaire penser. 😀



5 janvier 2022 à 21:02

J’ai aussi été un poil moins séduite que pour le premier tome des Sœurs Grémillet, mais j’ai tout de même beaucoup aimé ce nouveau tome 🙂



5 janvier 2022 à 21:32

Trois univers à l’opposé !



5 janvier 2022 à 22:44

Les images bleutées de Madeleine me tentent vraiment beaucoup.
J’ai quant à moi bien aimé le tome 2 des soeurs Grémillet. Un peu moins fort que le 1e, je suis d’accord, mais ces dessins sont top.



6 janvier 2022 à 20:14

j’ai trouvé la première très intéressante! quel parcours!



7 janvier 2022 à 23:34

Un panier en demi teinte donc! Je retiens surtout le premier titre. Comme toi, le fait qu’il nous permette de connaître un parcours de vie méconnu m’attire irrémédiablement.



8 janvier 2022 à 07:57

la première me tente bien et j’ai adoré les soeurs Gremillet !



9 janvier 2022 à 16:05

Je viens de réserver “Madeleine Résistante” car je l’avais déjà repéré et j’aime assez la collection “Aire Libre”. Pour les soeurs Grémillet, j’ai lu le tome 1 à l’automne, j’espère lire la suite bientôt. Le 3e titre, je ne connais pas mais cela m’intrigue…



10 janvier 2022 à 21:37

Dommage pour les soeurs Grémillet, j’avais été surprise et beaucoup aimé le 1, alors à voir.
Le dernier me tente bien et j’aime l’originalité des pages bleues du premier.
Merci pour ces découvertes 🙂



    11 janvier 2022 à 08:34

    le deuxième tome des sœur Grémillet est chouette, hein. C’est juste que le premier tome était très fort, du coup celui-ci à côté est moins marquant.



19 janvier 2022 à 09:54

Aire Libre édite de belles publications, j’y suis toujours attentive et Madeleine Résistante me tente beaucoup.



Répondre à Fanny Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.