le coin cuisine / littérature / manga - BD - comics

Prendrez vous un café à la mode japonaise ?

Le challenge un mois au Japon, organisé par Hilde et Lou, joue les prolongations cette année sur le mois de mai, pour notre plus grand bonheur. J’en profite pour découvrir de nouvelles lectures et piocher dans ma PAL. Aujourd’hui, je vous propose une petite sélection de lectures sur le thème du café.

Tant que le café est encore chaud

Couverture Tant que le café est encore chaud

À Tokyo, il existe un discret petit café, un peu caché, un peu étrange. La légende urbaine dit que dans ce café il est possible, en respectant une très longue liste de règles plus contraignantes les unes que les autres, de voyager dans le temps. Un voyage bien particulier, car il ne dure que tant que votre café est encore chaud, vous ne pouvez pas quitter votre place et ne pouvez rencontrer que des personnes ayant déjà fréquenté le café. Ce ne sont là que les principales règles, pour connaitre tous les détails du voyage temporel vous pouvez compter sur Kazu, la très sérieuse serveuse du Funiculi Funiculà. Rares sont ceux qui, après avoir entendu toutes les règles, veulent encore entreprendre le voyage. 5 femmes vont entreprendre le voyage pour diverses raisons, toujours une question d’amour, l’amour d’un jeune couple, l’amour d’une femme pour son mari malade, d’une femme pour sa petite soeur, d’une mère et d’une fille. Des voyages aussi brefs qu’un café chaud, aussi bouleversant que mille cafés.

J’ai beaucoup aimé ce roman, que j’ai découvert en audio grâce au challenge élargir ses horizons de NetGalley. Le texte est lu par Philippe Spiteri qui a une belle voix grave. Si sa narration est parfaite, j’avoue avoir au début été un peu déstabilisé, car l’histoire compte plus de femmes que d’hommes et comme il y a beaucoup de dialogues c’était étrange d’imaginer une jeune femme japonaise perler en entendant la voix grave du narrateur, mais je me suis finalement habitué au bout d’un chapitre ou deux et j’ai vraiment apprécié l’écoute.

Les différentes histoires sont très émouvantes, et plusieurs fois j’ai eu les larmes aux yeux, j’ai été particulièrement touché par la femme dont le mari est atteint d’Alzheimer précoce et l’histoire entre la mère et la fille. Le texte est écrit de façon que le lecteur comprend bien avant les protagonistes de quoi il en retourne dans certaines situations ce qui plusieurs fois m’a fait penser que les personnages étaient très (trop ?) naïfs, mais comme ils sont tous un peu étranges cela restait cohérent avec leurs personnalités.

J’aime aussi la façon dont le fantastique s’invite dans ce récit, avec un naturel déconcertant. Dans ce café, pourtant si étrange, cela semble parfaitement normal. Et personne ne semble vraiment s’en étonner, où alors seulement un bref instant. En même temps on ne nous fournit aucune explication est ainsi, “c’est la règle”, se contente de répondre la serveuse et le patron quand on leur pose des questions.

Une très belle découverte que je ne peux que vous conseiller, surtout que cela sera vite lu : 240 pages pour la version papier ou 5h40 pour la version audio.

→ sur audible

Aparté Des livres (et des écrans) en cuisine :

Dans le café funiculi funicula on sert un moka d’Éthiopie, parfumé et acidulé. Il est préparé de différentes façons selon que ce soit le patron, la patronne ou la serveuse qui est derrière le comptoir. Le spécialiste c’est le patron qui le prépare soit avec une cafetière à siphon, soit cafetière à filtre  pour que le café dégage encore plus d’aromes. Il adapte sa façon de faire au goût des clients.

Avec cette lecture/écoute je participe aussi au challenge le tour du monde en 80 livres, au challenge de l’imaginaire et au challenge Petit Bac.

Café Dream, tome 1

Couverture Café Dream, tome 1

Un titre qui me faisait envie depuis longtemps et que j’ai trouvé par hasard d’occasion il y a quelques semaines. Parfait pour accompagner l’audiolivre que je m’était engagé à lire. Et puis, vous reprendrez bien un petit café avant de partir ?

Café Dream est un manga culinaire qui va tous en apprendre beaucoup sur cette boisson. Servi par un dessin très classique qui n’a rien d’extraordinaire, l’histoire sert surtout de prétexte pour parler café. Le héros est l’héritier d’un commençant de thé traditionnel, mais sa passion à lui, c’est le café, au grand dam de son père qui déteste cette boisson du diable. Heureusement le héros peut compter sur la complicité de sa petite amie, qui travaille dans un café. Avec elle il expérimente différentes recettes de café.

Le manga se construit sur un chemin assez simple, à chaque chapitre une nouvelle mission pour notre héros qui doit réussir à séduire et susciter des émotions grâce à une bonne tasse de café. À chaque fois, il va adapter sa façon de le préparer à son interlocuteur. Une façon intéressante de voir le café qui nous fait découvrir des facettes insoupçonnées de ce breuvage. J’ai en un tome appris beaucoup de choses sur cette boisson que je bois pourtant tous les jours.

Si vous aimez les manga culinaires où les arts de la table occupent la place centrale, avec beaucoup d’informations et d’explications ce manga est pour vous. Si vous voulez de l’aventure en revanche vous risquiez d’être déçu. Si les personnages sont mignons et attachants, leur histoire n’est qu’un prétexte pour parler café.

Moi en tout cas j’ai passé un bon moment en compagnie de ce premier tome et si le hasard met entre mes mains la suite je la lirait avec grand plaisir.

Aparté Des livres (et des écrans) en cuisine :

Sasuke prépare son café de différentes façons au fil des chapitres, cette que je retiens avant les autres et que j’ai envie de tester c’est un café infusé à froid, puis filtré et réchauffé, le dutch café.

Chaque chapitre se termine par une petite page info, la plus étonnante étant le café-bière que je n’ai , pour le coup, pas très envie de tester. Et vous ?

Avec cette lecture je participe aussi au challenge le tour du monde en 80 livres

Coffee Time

Couverture Coffee Time

Je ne pouvais pas parler de café à la japonaise sans ressortir de ma bibliothèque Coffee Time de Testuya Toyoda. J’adore cet auteur, malheureusement seulement 3 manga sont disponibles en français. Ce manga est dans ma bibliothèque depuis des années et je l’ai déjà lu plusieurs fois, mais ça faisait longtemps que je ne l’avais pas rouvert.

Coffe Time regroupe 17 courtes nouvelles ou à chaque fois on va déguster un café, chaud ou froid, fait maison ou dans un café, les cafés est celui autour duquel on se retrouve, on échange. Tranches de vie très réaliste et récit surréaliste étrange cohabitent ici et le mélange fonctionne très bien. Comme un arabica avec une pointe de robusta pour un parfait expresso.

Le café n’est pas ici le sujet. Le sujet c’est la vie, les gens. Le café n’est que le prétexte autour duquel on se retrouve, autour duquel on échange, on bavarde. Mais on apprend quand même quelques petites choses sur ce breuvage. Par exemple comment torréfier le café soi-même.

J’aime beaucoup ce manga. Je trouve le dessin très beau, fin et délicat, mais expressif et drôle. Testuya Toyoda a l’art de rendre ses personnages profondément humains et touchants en seulement quelques pages.

Si vous ne connaissez pas encore, je vous conseille cette lecture.

C’est le titre que j’ai choisi pour le rendez-vous

Retrouvez toutes les participations chez Stephie.

Avec cette lecture je participe aussi au challenge le tour du monde en 80 livres et au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine.

On passe en cuisine !

Voici deux façons de préparer le café glacé à la japonaise. Avez-vous déjà essayé ?

Curieuse de tester, je me suis acheté une carafe à infusion pour café froid. Je l’ai préparé mon premier café infusé avec le café que j’utilise habituellement pour ma machine expresso et je ne pense pas que ce soit le choix le plus judicieux, mais j’étais impatiente d’essayer.

La première tasse, bue au réveil à la place de mon habituel double expresso, était déstabilisante. Déjà parce que je n’ai pas l’habitude de boire une boisson froide au réveil et puis parce que le goût est très différent du café préparé avec de l’eau chaude. Passé ce premier moment de confusion des sens, j’ai beaucoup aimé, les aromes sont beaucoup plus développés que dans l’expresso et il reste longtemps en bouche. C’était une journée bien chaude, la deuxième tasse, bue après avoir passé quelques heures au jardin, était délicieuse.

J’ai dans mon placard 2 autres variétés de café à tester.

Un petit café avant de partir ?

court métrage de Taku Furukawa

On souffle à mon oreille que le café est l’une des rares choses que les ghouls de Tokyo Ghoul peuvent avaler mis à part les humains. Je n’ai pas lu le manga, ni vu l’animé, mais je trouvais l’information amusante. Il existe d’ailleurs un café à Tokyo qui leur est réservé. Envie aller y boire un café ?

Pin on 365 Days of Anime Challenge ... Accepted

Share

Commentaires

25 mai 2022 à 09:26

J’adore le café (chaud toujours) alors j’adore toutes tes présentations.
La première m’avait déjà fait de l’oeil, j’ai essayé de trouvé la 2e mais le manga semble épuisé (à trouver en occasion donc) et je me note le 3e 😉



25 mai 2022 à 13:37

Oh quand je lis cafe japonais…je pense a “cat’s eyes”…..en tout cas le premier me tente depuis longtemps….et je note les autres….vive ce theme….vive le cafe…;)



25 mai 2022 à 15:27

“Tant que le café est encore chaud” me tente bien. Le café à la bière par contre, pas du tout !! Coffee time pourrait bien me plaire.



25 mai 2022 à 19:42

Très tentant, même pour moi qui ne boit que du thé 😉



25 mai 2022 à 20:03

Tu fais vraiment de chouettes découvertes pendant ton mois au Japon…!



27 mai 2022 à 01:47

Un roman et deux mangas, je note !



27 mai 2022 à 23:43

Original, même pour ceux/celles qui n’aiment pas le café !



28 mai 2022 à 02:45

J’ai TELLEMENT cherché les commentaires! Et tu m’as donné envie de boire du café. Tant que le café est encore chaud est dans ma pile!



30 mai 2022 à 22:07

Trois beaux titres !
J’aurais adoré découvrir Cafe Dream mais plus trouvable à prix raisonnable hors coup de chance…
Le roman, lui, est sur ma wishlist et j’aime beaucoup ce que tu dis de l’ambiance 😀



1 juin 2022 à 09:58

J’aime beaucoup tout ce que tu montres. Les dessins de coffee time ont l’air très chouettes.



7 juin 2022 à 09:54

Sélection très gourmande 😉



7 juin 2022 à 09:56

Sélection gourmande 😉



Répondre à Karine Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *