littérature jeunesse

l’escargot [album jeunesse]

Coucou. Je vous retrouve aujourd’hui avec un album jeunesse qui peut presque être lu comme une BD par ça mise en page particulière. Je veux parler de l’escargot de Minu Kim, publié à l’école des loisirs.

Couverture L'escargot

J’ai eu un coup de cœur pour cet album !

Je le trouve très poétique, drôle et doux à la fois. Et surtout j’ai adoré le dessin et la mise en page. Un album qui se lit comme un manga : une mise en page très dynamique qui donne vraiment la sensation de mouvement par la succession d’illustrations pleine page, puis par des cases verticales, horizontales, etc. Le dessin tout en noir et blanc et relevé juste par une touche de couleur, le casque rouge du petit héros.

Notre petit héros veut suivre son grand frère, mais les grands avec leur vélo vont très vite, et l’enfant se fait vite distance avec sa tropézienne. Il y met toute son énergie et le sent filer sur le chemin à travers les prairies d’herbes hautes. Mais rien n’y fait, impossible de rattraper les vélos. Et voilà notre héros qui dégringole, dévale la pente, se casse la figure et roule dans le décor. De quoi être vraiment très énervé. C’est là qu’il aperçoit ce petit escargot et en le suivant il découvrira un très beau paysage, le même qu’il vient de traverser à toute allure sans même y prêter attention. C’est beau aussi de prendre le temps d’admirer le ciel.

J’aime beaucoup cet album, sa morale subtile et son illustration à la fois très simple et communicative.

Un album comme je les aime : délicat, drôle et intelligent et en même temps très simple, un texte très court et des illustrations très lisibles.

sur le site des éditions l’école des loisirs

→ à lire aussi l’avis de Tachan

Share

Commentaires

3 décembre 2022 à 18:51

Ça a l’air beaucoup trop mignon comme album ! Je note pour mes nièces =)



5 décembre 2022 à 22:19

Merci pour le lien, j’aime beaucoup les mots que tu mets sur cette lecture que comme toi j’ai trouvée fort touchante et délicate.
C’était beau de traiter ainsi la différence et la contemplation. Une belle ode à la lenteur et à l’imaginaire.



17 janvier 2023 à 23:46

Moi aussi j’ai bien aimé cet album avec une belle invitation à prendre son temps et à observer ce qu’il y a autour de nous.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *