Archives du mot-clé top ten tuesday

Top Ten Tuesday #20

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Les 10 livres anglophones que vous conseillez à quelqu’un qui veut se lancer dans la lecture de romans en anglais

Je n’en ai pas 10 à conseiller mais je citerais quand même les 2 dernier titres que j’ai lu en anglais parce que je les ai trouvé relativement facile à lire alors que je suis pas très à l’aise en anglais (malgré les longues années d’études), du coup ce sont des titres intéressant pour ceux qui comme moi n’ont pas l’habitude de lire en anglais et qui ont envie de ce lancer.

La série de Ann Granger, après un premier tome en français, j’ai voulu poursuivre les enquêtes de Lizzie en anglais et c’était très agréable (même si j’avoue ne pas avoir compris tout les termes se référant à la mode de l’époque victorienne ^^’). Je le conseille comme première lecture en anglais parce que le niveau de langue est assez simple et l’ambiance sympa, en plus il s’agit de roman policier donc on a pas un texte tarabiscoté et poétique, textes qui peuvent certes être beaux mais pas facilement abordables par des néophytes.

Après avoir lu l’adaptation manga du Protectorat de l’ombrelle, j’ai enchaîné avec le roman en anglais. Comme le manga m’avait donné envie de découvrir le manga et que je connais déjà l’histoire je me suis dit que ce serait parfait pour une lecture en VO, en effet, connaissant déjà les grandes lignes de l’histoire cela me permettais de comprendre l’intrigue même si je ne comprenais pas tout le vocabulaire. Et très vite je suis entré dans le roman. Après un premier chapitre laborieux (ça faisait une éternité que je n’avais pas lu en anglais) c’est devenu de plus en plus fluide.

Ma méthode c’est de ne pas m’arrêter sur les mots que je ne connais pas sauf s’il m’empêchent de comprendre un élément essentiel de l’intrigue . Au fur et à mesure qu’on avance les termes reviennent et avec le contexte on peut deviner ce qu’il signifient.

Il y a deux autres roman auquel je pense mais que j’ai, moi, lu en français :

3

Le Seigneur des anneaux de Tolkien, moi je l’ai lu en français et même si j’ai adoré l’histoire je trouve qu’il y a d’horribles longueurs ou la description d’une verte colline prend 3 pages. J’en parlait avec Tenger et elle m’a dit qu’en anglais les description sont beaucoup moins longues et barbantes. alors ça vaut le coup ! Parce que c’est le seul défaut que j’ai trouvé au roman 🙂 Si un jour j’ai le temps j’aimerais le relire en VO.

4

Enfin je pense à l’incontournable saga Harry Potter. Comme c’est un roman jeunesse et que la difficulté de langage augmente au fur à mesure des tomas, c’est parfait pour apprendre la langue. D’ailleurs je devrais m’y mettre séance tenante !

Enfin j’ajoute à cette liste mes 2 prochaines lectures VO (si, si, j’y crois)

5

Couverture Les Châteaux, tome 1 : Le Château de Hurle

Roman à l’origine du film Le château ambulant des Studios Ghibli

6

Couverture When Marnie Was There

Un autre des roman ayant donné naissance à un film des studio Ghibli : Souvenirs de Marnie

Top Ten Tuesday #18

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Les 10 livres avec une réelle leçon de vie derrière

Je ne sais pas si je vais réussi a en trouver 10 !

1 – Par chemin de terre

accueil.jpg

Ce livre autobiographique m’a vraiment mis une claque. L’auteur y raconte sa propre expérience et ne veut pas se faire donneur de leçon, mais lire son voyage autour du monde m’a vraiment fait réfléchir sur mon propre chemin.

2 – Au cochon porte-bonheur

cochon porte bonheur

Dans un tout autre registre, ce roman jeunesse, sorte de compte philosophique m’a aussi beaucoup marqué. Il donne une bonne leçon quand au dérives de la culture de consommation à outrance. A mettre entre toutes les mains.

3 – Le petit Prince

Comment parler de conte philosophique sans mentionner Le petit Prince. Un livre qui m’a beaucoup marqué leur de ma première lecture. Et grâce (ou à cause, cela dépend du point de vue) je n’ai finalement jamais grandi complètement.

4 – Je ne suis pas mort

je-ne-suis-pas-mort.jpg

Que nous apprends ce manga, à survivre dans la montagne ? Mmmh… pas vraiment, si ce manga nous donne une leçon c’est surtout en critiquant notre société qui donne beaucoup d’importance aux choses qui finalement n’en ont pas et que cela fini par écraser des personnalité qui finalement sont bien plus fortes qu’on ne l’aurait imaginé.

5 – Colorful

Ce light-novel, écrit avec beaucoup d’humour, traite d’un sujet très dur : le suicide (oups, spoiler !). Il donne une leçon pleine de sagesse en nous montrant que les problèmes qui nous paraissent parfois insurmontables ne sont en fin de comptes pas si insurmontable que cela selon la façon de les aborder.

6 – La bicyclette rouge

La-Bicyclette-Rouge-1.jpg

Ce manhwa ne donne pas vraiment de leçon de vie, mais… C’est une ode à la contemplation et à la simplicité. Et apprendre à contempler la nature et profiter de ces petits plaisir que nous offre la vie c’est finalement une très belle philosophie de vie.

7 – En un instant une vie

numerisation0032.jpg

Je ne serait trop dire en quoi ce recueil de nouvelles serait une leçon de vie, mais disons que sa lecture m’a beaucoup fait réfléchir sur le destin et la vie, sur l’acceptation, la reconstruction… Bref un livre intelligent qui en dit bien plus que ce qui est écrit.

8 – Totto-chan

totto-chan.jpg

Ce livre a été pour moi une véritable déception. Je m’attendais à autre chose. Mais il reste néanmoins intéressant parce qu’il montre qu’un enfant qui ne réussi pas dans le système scolaire traditionnel n’est pas un enfant à problème. C’est l’école qui ne sais pas répondre à ces besoins. D’autres chemins sont possibles.

9 – Le maître des livres

J’ai beaucoup hésité pour le choix des deux dernières places. Moi qui avait peur de ne pas trouver 10 livres, j’en ai finalement trouvé beaucoup plus. Si j’ai fini par jeter mon dévolu sur Le maître des livres c’est qu’il redonne ses lettres de noblesse à la littérature jeunesse et Dieu sais combien j’aime cela. Ce livre m’a réconforte dans mon choix de lire du roman jeunesse malgré mon âge avancé (et ce malgré les reproches qu’on a pu me faire).

10 –  Les pommes miracles

Mon hésitation pour la dernière place se jouet entre 3 manga. J’ai finalement choisi les pommes miracles pour ramener un peu d’écologie dans cette liste, et faire ainsi écho au premier titre présenté. J’ai été un peu déçue par Les pommes miracles que je trouve trop superficiel, mais il a le mérite de vulgariser la démarche d’un agriculteur bio et montrer le cheminement pas toujours facile (pour ne pas dire jamais) des précurseurs en la matières. Un titre qui mérite d’être cité.

Top ten tuesday #16

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Les 10 manies ou habitudes littéraires que vous avez

Je ne sais pas i on peut vraiment parler de manie, mais j’ai mes petites habitudes

  1. avoir toujours plusieurs livres dans mon sac. On ne sais jamais, si le train reste bloqué, il me faut de quoi lire. Et comme je fais 1h30 de train par jour, il me faut des livres !
  2. j’ai toujours dans mon sac des mini postit pour annoter les page intéressantes en vue d’une chroniques.
  3. je note toujours mes lectures dans une bibliothèque virtuelle (Babelio, livraddic, collibris…) comme j’oublie toujours les noms des auteurs et les titres, ça me permet de retrouver  plus tard les auteurs que j’ai aimé.
  4. marque-page ! Le marque-page est essentiel. Sinon je perd le fil. Et je n’aime pas trop écorner les pages

Ben voilà. C’est tout.

J’ai pas tellement de manie livesques

top ten tuesday #15

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Les 10 personnages dont on pourrait donner leur nom à notre enfant ou animal de compagnie

1 – Ahes

J’étais obligé de citer ce nom. Où je l’ai trouvé ? Dans une bd jeunesse XD mais après j’ai fait mes petites recherches et je l’ai retrouvé dans de nombreux ouvrages de mythologie celtique. Un beau personnage que vous pouvez découvrir dans cet article 😉

2 – Kyo

Non, ce n’est pas à cause de Fruit Basket ! Si Mimiko avait été un garçon, Kyo était en première ligne des choix de nom masculin. Je l’ai trouvé dans La Conditions humaines d’André Malraux. Le personnage s’appelle Kyoshi. Un personnage qui m’a ému et un prénom qui est resté.

3 – Héracles

C’est le nom que j’ai donné à notre chat. Nous étions en pleine lecture du Feuilleton de Thésée (que nous aurons bientôt fini !).

4 – Alcibiade

Je n’ai pas prévu d’avoir d’autres chat pour le moment mais si je devait en en adopter un autre j’aimerais bien l’appeler comme ça 🙂

Note pour plus tard : offrir à Mimiko la bd Alcibiade découverte l’année dernière à Angoulême

5 – Masanosuke

Si j’ai un chien je lui donnerais en revanche le nom de Masanosuke 😀

-_-_-

Bon il fallait en trouver 10, mais là je sèche. Faut dire que déjà que je ne retiens jamais les nom des vrais gens, alors ceux de personnages, je les oublies à peine le livre refermé. J’aurais pu citer Akira et prétexter avoir pioché ce nom dans le manga éponyme mais la vérité est que si j’avais choisi ce nom avec Kyoshi pour Mimiko c’est à cause d’Akira Kurosawa. Il me reste un nom, celui de l’enfant que je n’ai pas eu : Kalel, comme superman.

Top ten Tuesday #14

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Les 10 bandes dessinées que vous souhaitez découvrir

Il ne pouvait y avoir de sujet plus facile au retour du Festival de la BD d’Angoulême ! Il y a déjà toutes celles que j’ai rapporté dans ma valise, pour moi mais aussi pour Mimiko et Yomu-chan :

Couverture Un juste Afficher l'image d'origine

 Couverture Juge Bao, tome 2 : Juge Bao et le roi des enfants

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

Couverture Rouge, Petite Princesse Punk

puis il y a celles qui sont encore dans ma PAL

Couverture Le château des étoiles, tome 1 : 1869 : La Conquête de l'espace Couverture Toutes les mers Couverture Lucky Luke (Vu par...), tome 1 : L'homme qui tua Lucky Luke

Et pleins d’autres mais je vais déjà lire tout ça hein 🙂

Et vous, c’est quoi vos prochaine lectures BD ?

top ten tuesday #13

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. 30Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Les 10 personnages que vous embarqueriez dans votre équipe en cas d’apocalypse

Je ne sais pas si je vais en trouver 10 mais dès que j’ai lu le thème j’ai pensé à Shiroe de Log Horizon. Il serrait un allié redoutable.

J’embarquerais aussi Idgie de Beignets de tomates vertes pour sa bonne humeur, sa force de caractère et son incroyable débrouillardise. Avec une fille comme ça dans l’équipe l’apocalypse n’a qu’à bien se tenir.

Ensuite j’ai pensé à Chen de Chinaman, faut un homme droit et honnête bon pour la castagne pour défendre l’équipe. Et comme un c’est pas assez je prends aussi Ryô Saeba de Angel Heart, pas sur que « droit » et « honnête » lui conviennent pas pour la castagne il y a pas mieux et au fond il a bon cœur.

Comme vieux sage je choisie Kenzo Okada de Je ne suis pas mort parce qu’un homme capable de survivre seul dans la forêt ça peut être très utile !

Ken de Le chef de Nobunaga pour la cuisine. Faut bien manger ! Et un homme avec autant d’inventivité et d’adaptabilité avec l’expérience des cuisine de guerre ça sera surement utile.

Torakichi de père et fils nous sera très utile aussi avec ses talents d’herboriste quitte à embarque avec nous son fils.

J’embarque également Mikoshiba de Le maître des livres. Quoi un bibliothécaire ? Spécialisé en littérature jeunesse en plus ! Ben quoi, un gars qui s’y connais en littérature jeunesse aura sans doute de tas idées géniales pour s’en sortir et des tas d’histoires à nous raconter pour remonter le moral des troupes.

Et pour la fin le meilleurs : Jésus et Bouddha ! Et ouais, je suis comme ça moi. Je les prends dans Les vacances de Jésus et Bouddha 😉

Avec une équipe comme ça je devrait pas trop mal m’en sortir 🙂

Afficher l'image d'origine

Top Ten tuesday #12

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. 30Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Cela fait un bon moment que je ne me suis pas plié à l’exercice du top ten tuesday !

Le thème d’aujourd’hui m’inspirait bien alors j’en profite pour revenir à ce rendez-vous hebdomadaire 🙂

Les 10 auteurs dont vous avez découvert leur plume en 2016

En cliquant sur les images vous pourrez accéder à mes chroniques sur les livres qui m’ont fait découvrir ces auteurs.

1 – Franck Mercier

2 – Conceiçao Evaristo

Couverture Banzo

3 – Fannie Flagg

Couverture Beignets de tomates vertes

4 – Mathias Malzieu

Couverture La mécanique du coeur

5 – Sarah Cohen-Scali

6 – Annie Proulx

7 – Gu Byong-mo

8 – Fujino Omori

9 – Mamoru Oshii

Top Ten Tuesday #11

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. 30Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Les 10 romans relatant des faits historiques écrits au XXIe siècle

1 – Les larmes interdites

Les larmes interdites par Ansel

Lu le mois dernier, ce roman m’a beaucoup marqué. Il raconte un afreux épisode de l’histoire contemporaine, le Cambodge de Pol Pot et il est merveilleusement bien écrit.

2 – 14-14

14 - 14 par Beorn

Un roman jeunesse écrit pour le centenaire de la première guerre mondiale bien ficelé que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire. Pour les colégiens (mais pas que)

3 – certaines n’avaient jamais vu la mer

Certaines n'avaient jamais vu la mer par Otsuka

Ce livre m’a marqué par sa forme très particulière. Ce qu’il raconte est aussi intéressant : la vie des femmes japonaises émigrées aux Etats-Unis au siècle dernier.

4 – Saudade

Saudade par Delfino

Ce roman je l’ai découvert grâce aux masses critiques de Babelio, pas désagréable mais un peu lourd.

5 – L’ipératrice Orchidée

Impératrice Orchidée, Tome 1 : La concubine par Min

Je n’ai jamais réussi à finir le premier tome de cette très longue saga. Je ne sais pas combien de tome elle compte mais rien que le premier volume est un bien gros pavé. Il racconte l’histoire de la dernière empératrice de Chine et en ça il est très intéressant. Malheureusement l’auteur, qui est très bien documenté, pense qu’il faut tout nous raconter dans le moindre détails. Tout y est décrit avec beaucoup de minucie : le palé impérial, la robe de l’empératrice, le jardin, les broderies… franchement moi qui n’aime pas les longues description j’ai cru devenir folle. J’ai essayé de me forcer mais j’ai pas pu. Beaucoup trop de decription inutiles pour moi.

6 – Ishiwara : L’homme qui déclancha la guerre

Ishiwara: L'homme qui déclencha la guerre par Birolli

Ce dernier n’est pas un roman, mais il se lit comme un roman tellent l’écriture est agréable et fluide. Ishiwara est l’homme qui a mis le feu aux poudres en Chine, l’étencelle qui permet au Japon de lancer son expension en Asie dans les années 30. Une partie de l’histoire de la deuxième guerre mondiale dont on ne parle presque pas à l’école et qui est très intéressante à découvrir. Je vous le conseille vivement.

Top Ten Tuesday #10

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.


Les 10 personnages que vous considérez comme de grands méchants

1 – Folcoche

La mère dans Vipère au poing. J’ai lu ce bouquin quand j’étais encore au collège et ça m’a vraiment marqué. J’aimerais bien voir l’adaptation faite par Philippe de Broca avec Caterine Frot dans le rôle de la méchante mère.

2 – Johann

Johan - Monster:

Le méchant dans Monster, un excellent manga de  Urasawa que je lis très lentement pour faire durer le plaisir.

3 – …

Je n’arrive pas à retrouver comme ça en 5 minutes d’autres personnages méchants qui m’aient marqué.

Ce qui me vient à l’esprit ce sont les nazi, les vrais bien sûr mais aussi ceux des romans que j’ai lu comme Max. Où encore les pyjamas noirs dans Les larmes interdites qui ne sont autres que les khmer rouges. Et aussi les gardiens du camps 14 (Rescapé du camps 14). Au fait quand je pense méchants ce n’est pas des personnages de fiction qui viennent à mon esprit mais de vrais humains dans tout ce qu’il ont de plus effrayant. Ou comment  des idéologies transforment les hommes en monstres, voilà ce qui me fait vraiment peur.