Archives par mot-clé : top ten tuesday

Top Ten Tuesday #43 – Les 10 plus petits romans que vous possédez

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


Les 10 plus petits romans que vous possédez

Les plus petit roman que je possède sont évidement des roman jeunesse destiné aux tous jeunes lecteurs :

Couverture Les nouvelles aventures de Yaya et Tuduo, tome 1 : Le fantôme de l'orphelinat Couverture Calpurnia : Apprentie vétérinaire, tome 2 : A saute-mouton Couverture Les mondes d'Animalia, tome 1 : Les licornes et la menace du griffon

Couverture La fameuse invasion de la Sicile par les ours Couverture Edgar Destoits, tome 1 : L'étrange affaire du loup de la nuit Couverture Un toit pour 13, tome 3 : le jour où j'ai pris la mer

La fameuse invasion de la Sicile par les ours je l’avais acheté pour le challenge Italie mais j’ai pas tenu plus de 10 pages. Je ne sais pas si je retenterais l’expérience. Quand à Edgard Destroits il fait partie de ma PAL d’octobre 🙂

Les 4 autres je les ai déjà lu, voici mes chroniques :

Mais j’ai aussi quelques courts roman pour les plus grands

Couverture Cheval océan Couverture Treize raisons / 13 reasons why Couverture La disparue de Noël

Couverture Le pianiste Couverture Soie Couverture Le Joueur d'échecs / Nouvelles du jeu d'échecs

J’ai lu Cheval Océan et je sais pas si j’ai aimé ou pas, je crois que je suis un peu trop impliqué personnellement pour avoir un avis clair. 13 reasons why je sur le coup, mais plus le temps passe moins je suis convaincue. Il y a beaucoup de choses qui m’ont agacé dans la victime dont le principal défaut est de dire que c’est à cause des autres et se dédouane ainsi d’une belle part de responsabilité. La disparue de Noël c’est un petit roman agréable mais pas indispensable. Le joueur d’échecs m’a donné beaucoup de mal, l’histoire est intéressante mais j’ai pas accroché au style. Enfin le pianiste et soie sont dans ma PAL.

Quel est votre plus petit roman ?

Share

Top Ten Tuesday #42 – 10 livres qui ont comme sujet le temps

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


10 livres qui ont comme sujet le temps (voyage dans le temps, flashback, etc.)

Couverture La Traversée du tempsCouverture Edge Of Tomorrow : Aujourd'hui à jamaisCouverture 14-14

Je commence cette sélection avec trois romans sf et fantastique jouant avec le temps.

La traversée du temps est un roman jeunesse japonais (adapté en film d’animation). L’héroïne y découvre un étrange objet qui lui permet de revenir dans le passé. Elle se met ainsi à faire des bons dans le passé proche pour changer les événements de son quotidien (qui n’a pas rêvé de pouvoir faire ça !), mais elle est loin de se douter de ce qui se cache derrière cet étrange objet. Si j’ai adoré le film, j’ai été moins convaincue par le roman.

Edge of tomorrow est aussi un roman japonais adapté au cinéma (et aussi en manga). L’adaptation cinématographique est, elle, américaine. Les deux versions sont, à mon sens, très différentes l’une de l’autre, mais j’ai apprécié les deux. Dans cette histoire, qui se passé dans le futur, la terre étant la cible de créatures extraterrestres. Le héros, un soldat, est blessé mortellement lors d’un combat contre une créature extraterrestre. Alors qu’il croit son heure venue, il se réveille et la journée recommence. Encore et encore. Il meurt et revie la même journée. Tentant d’échapper à la fin tragique ce cette journée, il devient un guerrier de plus en plus aguerri, parce que si la journée recommence à zéro pour tout le monde, lui garde en mémoire chacune de ces journées vécues.

14-14 est un roman jeunesse fantastique écrit à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale. Dans ce roman deux jeunes garçons vont s’échanger des lettres à travers le temps, l’un vit en 1914, l’autre en 2014.

Résultat de recherche d'images pour "le mystère du chalucet"Couverture L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinageCouverture Parfum de glace

Le mystère de Châlucet nous amène dans un voyage à travers le temps avec une enquête qui confronte le présent et l’histoire du moyen âge du lieu du crime.

L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage n’a rien de fantastique ni d’historique. Mais je trouve qu’il a tout à fait sa place dans se thème puisque le héros n’a de cesse de revenir sur son passé douloureux pour essayer de comprendre comment il en est arrivé là. On voyage ainsi entre son présent et son passé au gré de ses réflexions.

Parfum de glace. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai pensé à ce livre. Il n’y a pas vraiment de voyage dans le temps. Mais l’héroïne, dévastée par le suicide de son petit ami, part à la recherche du passé de celui-ci, dont elle ne sait finalement pas grand-chose, pour tenter de le comprendre.

Couverture Dolorès

Dolorès c’est l’histoire d’une femme qui, frappé par la maladie d’Alzheimer, voit un passé qu’elle avait profondément enfui en elle et caché à sa famille resurgir. C’est ainsi que ces enfants découvrent ses douloureuses origines.

Couverture Retour aux sources, tome 1Couverture Erased, tome 1Couverture To your eternity, tome 1

Rien de fantastique dans Retour aux sources, mais un voyage dans les souvenirs d’enfance pour le héros qui revient dans son village natal après 7 longues années d’absence. Le temps est venu pour lui de se réconcilier avec le passé (et son père).

Erased, trouve toute sa place dans ce thème et de la façon la plus fantastique ! En effet le héros à la capacité de remonter le temps. Alors qu’il n’a jamais fait que des bonds de quelques minutes, il se retrouve projeté dans son corps d’enfants suite à un événement particulièrement traumatisant. Redevenu enfant, il va alors essayer d’empêcher un événement terrible survenu lorsqu’il était enfant. Peut-être pourra-t-il ainsi empêcher également le drame survenu juste avant son bond dans le temps ?

To your eternity. J’ai choisi ce manga pour la relation très particulière que le héros entretient avec le temps. Il est une chose (on ne sait pas trop quoi) immortelle, prenant possession d’hôtes mourants.


Si au début de la réflexion je ne voyais pas du tout de quels livres j’allais pouvoir parler, je me rends compte que j’en ai encore plein d’autres en réserve !

Connaissez-vous les livres que j’ai cités ?

Quel est le premier titre qui vous vient à l’esprit correspondant à ce thème ?

Share

top ten tuesday #41 – Les 10 romans qui font penser à l’automne

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


Les 10 romans qui parlent d’automne ou qui vous font penser à cette saison

J’avais envie de participer à ce top ten parce que l’automne est ma saison préférée. J’aime la  nostalgie qui s’en dégage, la fraîcheur retrouvée, les couleurs flamboyantes, un nouveau cycle qui commence (j’ai passé tant d’années sur les bancs de l’école que pour moi c’est en septembre que la nouvelle années commence)…

Mais pour être tout à fait sincère, aucun roman ne me venait à l’esprit. J’ai fait comme d’habitude, j’ai fouillé ma bibliothèque virtuelle et… rien. Pas un roman qui me fasse penser à l’automne. Si ce n’est la saga de Harry Potter (que j’ai lu de façon sporadique, en commençant par le tome 3)

Couverture Harry Potter, tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d'AzkabanCouverture Harry Potter, tome 4 : Harry Potter et la coupe de feu

Je me suis alors tourné vers les manga et j’ai pioché dans ma bibliothèques quelques couvertures automnales

Couverture Petite forêt, tome 2 Couverture Goyô, tome 1

Couverture The Ancient Magus Bride, tome 3 Couverture Whispering : Les voix du silence, tome 2

Et pour compléter le top ten il ma fallait encore 3 titres. J’ai été piocher dans les album jeunesse

Couverture Minusculette en automne Couverture Devine combien je t'aime Couverture La maison dans les bois

Share

Top Ten Tuesday #40 Les romans qui parlent de guerres, de terrorismes et d’attentats

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo

Les 10 romans qui parlent de guerres, de terrorismes et d’attentats

Pour ce top ten je me suis concentré sur les vraies guerres (pas forcément de vraies histoires, mais en tout cas de vrais événements historiques). Je me rends compte qu’ils se concentrent tous sur des faits historiques récents. Est-ce un hasard ou l’histoire récente m’intéresse plus ? J’aurais tendance à répondre que c’est le hasard de la disposition de mes lectures sur la bibliothèque virtuelle que j’utilise pour préparer mes top ten (livraddict/babelio), mais je suis tout de même frappé par cette coïncidence. Je remarque aussi que je n’ai lu aucun livre parlant de terrorisme ou d’attentats.

Voici les 10 premiers livres correspondant au thème : des lectures très variées du manga au roman en passant par la bd, des témoignages, des fictions, des œuvres légères et des bouleversantes…  Les première et seconde guerres mondiales y occupent une place importante, mais d’autres conflits se sont glissés dans mes lectures.

Couverture Zéro pour l'éternité, tome 1Couverture La combe aux loupsCouverture Mon père est parti à la guerreCouverture Darnand le bourreau français, tome 1Couverture Le Joueur d'échecs / Nouvelles du jeu d'échecs

Couverture Golden Kamui, tome 01Couverture La rédactionLe printemps d'Oan par WantiezCouverture Les larmes interditesCouverture Max

Zéro pour l’éternité est un manga en 5 tomes qui parle des kamikazes, ces aviateurs japonais qui pendant la Deuxième Guerre mondiale se faisaient exploser avec l’avion.  J’ai trouvé ce manga très bien fait et intéressant, même si je n’ai lu que les deux premiers tomes (à l’époque je n’arrivais pas à mettre la main sur le tome 3, relire ma chronique m’a donné envie de reprendre cette lecture). Si l’histoire japonaise et la Deuxième Guerre mondiale vous intéressent, je vous conseille cette série.

La combe aux loups est en revanche une lecture récente qui m’a laissé un sentiment mitigé. Le début est très lent et je n’ai véritablement apprécié que le dernier tiers du roman. Il est encore question de la Deuxième Guerre mondiale (ainsi que de la première par les séquelles qu’elle a laissées), mais de loin. De très loin même puisque l’histoire se déroule dans la campagne américaine, loin des champs de bataille. La guerre est présente surtout dans l’esprit des gens et les influences de façon parfois irrationnelle.

Mon père est parti à la guerre est un roman jeunesse historique qui nous fait découvrir le quotidien d’un enfant londonien pendant la Première Guerre mondiale. Pédagogiquement, je l’ai trouvé très intéressant, mais je me suis un peu ennuyé.

Je viens tout juste de lire le deuxième tome de Darnand. Ici je vous ai mis la couverture du premier tome qui nous présente le héros de la Première Guerre mondiale. J’avais été un peu déçue par ce premier tome parce que j’attendais autre chose. Sachant à quoi m’attendre, le deuxième tome ne m’a pas fait le même effet et j’ai trouvé ça intéressant parce que j’y ai appris des choses.

Le joueur d’échec, ce livre m’aura pris une éternité. Je ne m’attendais vraiment pas à mettre autant de temps à lire un si petit roman. Je pense que je m’attendais à autre chose. Il n’est reste pas moins intéressant à sa manière. Il est ici question de guerre psychologique et de nazi.

Golden Kamui est un manga plutôt léger. C’est une fiction pure et dure, mais le conflit qui lui sert de décor a bel et bien existé. Et le manga n’est pas sans intérêt pédagogique puisqu’on y apprend plein de choses sur l’aïnou, ethnie habitant le nord du Japon qui a été largement écrasée par la colonisation japonaise. Il y est aussi question de la guerre entre le Japon et les Russes.

La rédaction est un album jeunesse qui parle de la dictature militaire au Chili. Je ne sais pas vraiment s’il est légitime d’en parler ici. Une dictature militaire, ce n’est pas vraiment la guerre. Mais je voulais glisser dans cette sélection quelques albums jeunesse. Celui-ci a une solide réputation, mais moi je ne l’ai pas vraiment aimé.

Le printemps d’Oan est en revanche magnifique. Il est question de la Première Guerre mondiale et des tranchées, c’est triste à mourir et j’ai fait l’erreur de le lire trop tôt à Mimiko qui en a été très troublée (j’ai été obligée de cacher le livre tant le simple fait de le voir dans la bibliothèque la mettait dans tous ses états, un peu comme le tombeau des lucioles pour sa sœur… mauvaise mère que je suis !).

Les larmes interdites m’aura tiré toutes les larmes de mon cœur. Une histoire vraie, une histoire terrible et terriblement bien écrite. J’ai pleuré, j’ai eu mal au ventre, j’ai même été obligé de m’imposer des horaires de lecture pour ne pas en faire des cauchemars. Mais j’ai aussi appris des choses (et détesté l’humanité). À ne pas mettre entre toutes les mains, âmes sensibles s’abstenir.

Je finis cette sélection avec un autre livre qui m’a arraché toutes les larmes de mon corps : Max, un roman jeunesse qui prend pour cadre les lebensborn, des centres mis en place par le régime nazi pour créer un race pure. J’avais acheté ce livre dans l’idée de l’offrir à mon neveux, finalement j’ai été si bouleversé à la lecture que je me suis abstenu de lui offrir.

Share

Top Ten Tuesday #39 – Les 10 romans de la rentrée automnale qui vous font rêver

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


Les 10 romans de la rentrée automnale qui vous font rêver

Après la sélection manga/BD, voici quelques romans de cette rentrée 2018 qui me font envie.

Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 RLN2018 miniature02


Et j’abattrais l’arrogance des tyrans de Marie-Fleur Albecker, aux éditions Les Forges de Vulcain le 24 août.

Résumé : Joanna rêve d’une autre vie. En elle souffle un vent de révolte. De ceux qui embrasent un pays. Révolte contre les hommes, contre les lois, contre Dieu qui l’a enfermée dans un corps de femme. Alors, quand une rébellion passe sous ses fenêtres, elle rejoint l’aventure : si ces hommes veulent sauver les pauvres, les damnés de la Terre, peut-être sauveront-ils les vraies damnées de toute éternité : les femmes ? Dans ce premier roman de feu, Marie-Fleur Albecker invente une langue neuve pour une révolte ancienne, celle de la guerre sociale, du faible contre le fort, de la justice contre l’inique. Une langue qui mêle le sublime et le grotesque, le lyrique et le comique, une langue instruite de ce fait : il faut tenter de changer le monde – ce monde qui jamais ne change. (source : A & A)

En 1831, la grande peste et la guerre de Cent Ans ont ruiné le royaume d’Angleterre. Lorsque le roi décide d’augmenter les impôts, les paysans se rebellent. Parmi eux : Joanna, qui n’a pas la langue dans sa poche, et qui tente de renverser la société patriarcale. (source : Mollat)

Pourquoi ? La curiosité avant tout, l’envie de mieux connaitre cette époque aussi, mais j’ai un peu peur d’y découvrir un discourt anachronique.


La révolteLa révolte de Clara Dupont-Monod, chez Stock le 22 août.

Résumé : « Sa robe caresse le sol. À cet instant, nous sommes comme les pierres des voûtes, immobiles et sans souffle. Mais ce qui raidit mes frères, ce n’est pas l’indifférence, car ils sont habitués à ne pas être regardés ; ni non plus la solennité de l’entretien – tout ce qui touche à Aliénor est solennel. Non, ce qui nous fige, à cet instant-là, c’est sa voix. Car c’est d’une voix douce, pleine de menaces, que ma mère ordonne d’aller renverser notre père. »
Aliénor d’Aquitaine racontée par son fils Richard Coeur de Lion. (source : Stock)

Pourquoi ? La curiosité, encore. Aliénor, Richard cœur de Lion, des noms que je connais depuis toujours, pourtant de leur histoire je ne sais presque rien. C’est l’occasion d’y remédier.

lire un extrait


Ueno Park - Antoine DoleUeno Park d’Antoine Dole, chez Acte Sud Junior, août 2018.

Résumé : Un roman choral qui donne la parole à huit adolescents, en plein cœur du parc Ueno de Tokyo, à l’occasion de l’éclosion des cerisiers en fleurs. Ueno Park, immense étendue de verdure en plein coeur de Tokyo. On y découvre Ayumi, une hikikomori, qui sort pour la première fois de chez elle après plus de deux ans de réclusion. Haruto, un jeune lycéen qui tente de reconstruire sa vie après l’expérience du tsunami de 2011. Noriyuki, un adolescent qui a dû abandonner le domicile familial. Sora, qui affiche son look extrême et asexué de genderless kei et doit résister aux insultes ; Aïri, fan obsessionnelle, qui s’égare dans son fantasme avec son idole… Ces adolescents ne se connaissent pas mais ont en commun de ne pas se conformer, de rejeter les codes traditionnels de la société japonaise et d’affirmer un style de vie, un furieux désir de liberté. À Ueno Park, ils vont se trouver réunis pour Hanami, le spectacle de l’éclosion des cerisiers. Ce moment de renaissance va permettre à chacun d’explorer sa propre solitude. (source : Acte Sud Junior)

Pourquoi ? parce que c’est une des pépites jeunesse de Jérôme et Noukette, et que je leur fais confiance pour conseiller de bons livres


Le petit prince de Harlem - Mikaël Thévenot

Le petit prince de Harlem de Mikaël Thévenot, chez Didier Jeunesse le 22 août.

Résumé : Harlem, années 1920. Sonny, 14 ans, fait tout ce qu’il peut pour aider sa mère, gravement malade. Sans rien lui dire, il quitte l’école et choisit la rue. Ses petits trafics ne passent pas inaperçus… Queenie,la reine de Harlem, le prend sous sa coupe et dans son gang. Dans les clubs où elle l’entraîne, il se découvre une passion pour le jazz… (source : Didier jeunesse)

Pourquoi ? La couverture est magnifique et a tout de suite attiré mon regard, le pitch est sympa aussi et j’adore le jazz.

lire un extrait

playlist à écouter en lisant


Karina Yan Glaser - Les Vanderbeeker - Tome 1, On reste ici !.Les Vanderbeeker, tome 1 de Karina Yan Glaser, chez Casterman le 5 septembre 2018.

Résumé : Bienvenue chez les Vanderbeeker ! Une famille drôle et attachante. Jessie, Isa, Olivier, Jacinthe, Laney et leurs parents étaient rassemblés dans le salon. Les animaux – le chien Franz, le chat George Washington, le lapin Paganini – faisaient la sieste sur le tapis. – Vous voulez d’abord la bonne ou la mauvaise nouvelle ? Les cinq enfants levèrent des regards anxieux.
– La bonne ! répondirent Isa et Laney.
– Non, la mauvaise ! protestèrent Jessie, Oliver et Jacinthe.
Vous voulez connaître la suite de la première aventure de la famille Vanderbeeker ?
C’est tout simple : ouvrez ce roman à la première page… (source : Casterman)

Pourquoi ? J’adore la couverture et le pitch m’intrigue, il ne m’en faut pas plus pour avoir envie d’essayer.

lire un extrait


Le Vallon du sommeil sans finLe vallon du sommeil sans fin de Eric Senbre, chez Didier Jeunesse le 10 octobre.

Résumé : Le détective des rêves Banerjee et son fidèle assistant Christopher doivent résoudre une bien étrange énigme : plusieurs clients d’une résidence thermale sont plongés depuis quelques jours dans un sommeil aux rêves agités, dont personne n’arrive à les réveiller. Plus inquiétants encore, des témoins affirment que les victimes ont été attaquées par une Ombre qui semble tout droit sortie des Enfers… Les enquêteurs ne sont pas au bout de leur cauchemar ! (source : Didier Jeunesse)

Pourquoi ? J’ai toujours eu un monde de rêves très riche et extravagant, les fictions qui s’en approchent un peu me sont toujours plaisir. Plus sérieusement, ça m’intrigue.

lire un extrait


Gulliver - Voyage à LilliputLivre de la jungle (Le)

Deux nouveautés dans la collection classique de l’école des loisirs : Gulliver Voyage à Lilliput de Jonathan Swift et Le Livre de la jungle de Rudyard Kipling.

Est-il besoin de donner les résumés de ces deux histoires ? Tout le monde en a déjà au moins entendu parler. Si j’ai lu Le Livre de Jungle (dont je possède une vieille édition illustrée) je ne peux pas en dire autant de Gulliver que j’ai tenté de lire dans le texte (à l’université en cour d’anglais). De cette expérience je ne retiens que mon incompréhension et l’humiliation être si nulle en anglais (apparemment j’étais la seule en classe à ne rien comprendre du tout). Du coup j’aimerais prendre ma revanche sur Swift et découvrir son texte dans la langue de Molière.


EnfancesEnfances de Marie Desplechin et Claude Ponti, chez L’école des loisirs le 29 août.

Résumé : Enfants pirates et enfants dieux, enfants rois et enfants savants, enfants voyants et enfants rêveurs, enfants travailleurs et enfants danseurs…
Enfances raconte des moments importants et déterminants de la vie de plus de 60 enfants. Connus ou anonymes, réels ou légendaires, ils ont tous, à leur façon, petite ou grande, marqué leur époque et changé le monde (source : l’école des loisirs)

Pourquoi ? La couverture magnifique et intrigante. Et la multitude d’histoires différentes. Je suis curieuse de découvrir cet album.


Et vous ? quels sont les titres que vous avez envie de découvrir en cette rentrée littéraire ?

Share

Top Ten Tuesday #38

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


10 romans livres où l’on retrouve un félin sur la couverture

Je ne me suis pas cassé la tête pour ce top ten, j’ai pris les dix premières couvertures que j’ai rencontré avec un chat dans ma bibliothèque virtuelle sur livreaddict (ci-dessous dans l’ordre d’apparition). Et je constate qu’il y a surtout des BD/manga, des albums jeunesse et un seule roman.

BD/manga :
  • Garfield : un classique, qui appartient à Mimiko
  • Chi un vie de chat : devenu un classique aussi, pour les amateur de manga de chat. il vient aussi de la bibli de Mimiko, qui en possède plusieurs tomes.
  • Je suis un chat : adapté du roman, j’ai jamais réussi à le finir.
  • Catsby : un manhwa, excellent. J’adore, dommage qu’il ne soit plus commercialisé.
  • Coffee time : un très bon manga regroupant plusieurs nouvelles.
albums jeunesse :
roman :
  • La guerre des clans : j’avais commencé ce roman avec Mimiko, mais je ne sais pas si c’est l’histoire où ma piètre performance de conteur (il est pas facile à lire à haute voix), on a fini par laisser tomber à même pas la moitié

Quels sont les 10 premier chat que vous trouvez dans notre bibli ?

Share

Top Ten Tuesday #37 – moyen de trasport

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


Les 10 romans livres dont la couverture contient un mode de transport

Partons à la’aventure avec les couvertures de nos lectures. Comme d’habitude j’étends le sujet à toutes sortes de livres. Romans, bien sûr, mais aussi BD, manga et albums jeunesse, qui font le gros de ma collection. Pour une fois, j’ai sélectionné plus de 10 livres 😛

Les navigateurs

On ne peut partir à l’aventure sans prendre la mer. Voici quelques livres qui prennent la mer.

Couverture Le chapitaine Couverture Le petit pêcheur et le squelette Couverture Urashima

Couverture L'Homme-bonsaï Couverture L'île Louvre

J’ai trouvé beaucoup de livres avec des bateaux en couverture, même si on ne fait qu’en apercevoir un bout. Dans cette catégorie, 4 livres jeunesse et une bande dessinée. Tous les livres ont eu droit à une petite chronique. Pour en savoir plus, cliquez sur l’image qui vous intéresse.

Les éclos

On prend le vélo, rien de plus sain pour se déplacer sans polluer

Couverture Drôle de princesse Couverture La Traversée du temps Couverture Tôkyô électrique

Trois couvertures pour trois livres bien différents, un album, un roman jeunesse et un recueil de nouvelles. Les deux derniers ont en commun de venir du pays du soleil levant (et de m’avoir déçu). Pour en savoir plus, cliquez sur les images.

Les modernes

Le pétrole et les moteurs à explosion il y a que ça d’vrai ! Ces livres aiment quand ça sent l’essence.

Couverture Spill zone, tome 1 Couverture Goggles

Des motos pour ces deux bd, une franco-américaine et une japonaise. Deux coups de cœur. (cliquez sur les images pour voir mes avis)

Couverture L'île errante, tome 1 Couverture Bonne continuation Couverture Destinations

On prend l’avion avec ces trois livres, très différents les uns des autres. Le premier est un manga assez énigmatique. Le second est un recueil de sketches qui me font vraiment rire par leur cynisme. Le dernier est un recueil de courts textes qui n’a vraiment pas trouvé grâce à mes yeux.

Couverture Ikebukuro West Gate Park, tome 2 Couverture Qu'est devenu l'homme coincé dans l'ascenseur ?

Voiture pour deux livres qui m’ont beaucoup plus (cliquez sur les images 😉 ).

Les loufoques

Vous partirez bien en vaisseau spatial, à dos de griffon ou de poissons ?

Couverture Rubis & sa clique, tome 1 : Bienvenue au paradis ! Couverture Harry Potter, tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban Couverture Histoire d'Irène

3 livres aussi différents que les « moyens de transport » qu’il mettent en couverture.

Les historiques

Autrefois comment voyageait-on ?

Couverture Astérix, tome 37 : Astérix et la Transitalique Couverture 100 chevaliers au secours de la princesse

Char pour Asterix et Obélix, cheval pour les chevaliers.

Les sportifs

Couverture sk8r's, tome 1

Et pour finir, je n’ai pas résisté à cette couverture pour un mange qui m’a agréablement surpris.


Sur quelle couverture aimeriez-vous embarquer ?

Share

Top Ten Tuesday #36 – direction Canada

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


10 romans livres écrient par un auteur canadien

j’ai fouillé dans mes lectures et je n’ai pas trouvé beaucoup de livres canadiens. Va falloir y remédier ! Objectif 2019 : lire de la littérature canadienne.

En attendant voici ce que j’ai trouvé dans mes archives :

Couverture Le dernier été des Indiens 

J’ai lu ces deux romans il y a bien longtemps mais il m’avaient vraiment marqué bien que je les trouvais un peu trop similaire l’un et l’autre pour avoir envie de lire un autre livre du même auteur

Couverture ASPIC : Détectives de l'étrange, tome 1 : La naine aux ectoplasmes Couverture Les petites victoires

Deux bandes dessinées au style très différent. Aspic avec des enquêtes et du mystère et Les petites victoires. J’ai déjà parlé de cette bd la semaine dernière pour le top ten dédié aux pères. Une très belle bd que je vous conseille vivement

Couverture L'arc-en-ciel de la rivière

et enfin un album à 4 mains, dont deux canadiennes : L’arc-en-ciel de la rivière

Share

Top Ten Tuesday #35 – les pères à l’honneur

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


10 romans livres où l’un des personnages est un père 

Couverture Les petites victoires Couverture Le mari de mon frère, tome 1 Couverture L'enfant et le maudit, tome 1

Couverture Neige d'amour La légende de Yuki Onna  Couverture Le Cortège des Cent Démons, tome 01 Couverture Food Wars !, tome 01

Couverture Drôle de princesse Couverture Le fils du tailleur de pierres

Couverture Les larmes interdites Couverture Pourquoi j'ai mangé mon père

Beaucoup de bandes dessinées, deux albums, un témoignage et un roman seulement pour ce top ten dédié aux pères.

Les petites victoires est une bande dessinée autobiographique d’un père qui raconte sa lutte face à l’autisme de son enfant. C’est un témoignage aussi émouvant qu’intéressant.

Le mari de mon frère est un manga familial mettant en scène une famille pas comme les autres. Une ode à la tolérance. Le personnage principal est un père célibataire qui élève seul sa fille. Une situation déjà exceptionnelle au Japon. Leur situation familiale devient encore plus particulière quand le mari de son frère débarque au Japon dans un voyage de deuil après la mort de ce dernier. Le personnage principal va alors peu à peu s’interroger sur sa façon d’appréhender l’homosexualité et, aidé par sa fille, va faire tomber un à un tous les préjugés négatifs qu’il pouvait avoir et qui l’avaient séparé de son frère. Un titre très chouette qui parle d’homosexualité, mais pas que.

L’enfant et le Maudit ne met pas en scène un père à proprement parler. Mais une étrange bête, victime d’une malédiction qui recueille en enfant de 5 ans et qui éprouve pour l’enfant un véritable amour paternel. Un très beau manga.

Neige d’amour reprends une légende classique japonaise pour la transposer dans un contexte moderne. Si le personnage au cœur de l’histoire c’est une femme légendaire, Yuki Onna, il y a aussi un homme qui devient père, et qui, comme dans tous les contes où une femme magique épouse un homme ordinaire, va tout gâcher en révélant un secret. Je ne vous en dis pas plus.

Dans le cortège des cent démons, le rôle du père est intéressant, car celui-ci a été remplacé par un esprit qui doit assurer la sécurité de l’enfant. Ce dernier, le héros de la série, est le seul à savoir que l’enveloppe corporelle du père ne renferme plus son âme. À moins que la mère ne fasse semblant de l’ignorer. La mère y est aussi discrète qu’énigmatique.

Dernier manga de la sélection : Food Wars ! Dans cette série le père brille par son absence, il n’en ai pas moins important, car il est l’exemple que le fils veut suivre.

Drôle de princesse détourne la structure des contes de princesses traditionnels et ici le roi, le père, est quelque peu fantasque. Il va chercher querelle à une méchante sorcière pour que sa fille se fasse envoûter. Un plan génial pour trouver un prince charmant, pense-t-il.

Le fils du tailleur de pierre c’est un père et son fils. Un album très amusant.

On change radicalement de ton avec Larmes interdites, un témoignage d’une enfant prisonnière avec sa famille des Khmers rouges. Un témoignage vraiment poignant et atrocement triste.

Et enfin Pourquoi j’ai mangé mon père. J’ai choisi ce dernier livre pour son titre. Je l’ai lu il y a une éternité et je ne m’en souviens plus trop.

Quels titre nous conseillez-vous qui mette à l’honneur des pères ?

Share

Top Ten Tuesday #34 – couvertures rouges

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


10 romans livres que vous avez lu ou aimeriez lire dont la couverture est majoritairement rouge 

En vrac, les 10 derniers livres à couverture rouge que j’ai lu (je triche un peu, il n’y a pas que des romans, mais aussi des bd et des manga)

⇒ accès vers mes avis en cliquant sur les images

Couverture The end  Couverture La disparue de Noël Couverture La suite de Shanghai, tome 1 : Le music-hall des espions

Couverture Cassandra  Couverture Che Couverture Max

Couverture Le Chat du Kimono Couverture Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens / Love, Simon Couverture La ballade de l'impossible Couverture Le concile des arbres

 

Share