C'est lundi !

Carnet de bord, lundi 22 mars 2021

Bienvenu sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord de la semaine passée : articles publiés, livres lus et bilan de visionnage au rendez-vous.

Lecture de la semaine

Livres terminés

Couverture Zombillénium, tome 1 : GretchenCouverture Zombillénium, tome 2 : Ressources humainesCouverture Zombillénium, tome 3 : Control freaksCouverture Zombillénium, tome 4 : La fille de l'airCouverture Zombillénium, tome 5 : Vendredi noir

Synopsis : Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas… (source : livraddict)

J’avais déjà lu tous les tomes, mais les deux dernier pas dans le bon ordre du coup j’étais perdue, j’ai décidé de me refaire l’intégrale.

Couverture Le fil de l'Histoire raconté par Ariane & Nino, tome 14 : La grande muraille de Chine, les remparts d'un empireAprès avoir découvert cette série avec La peste, j’ai eu envie de découvrir d’autres tomes. J’ai emprunté celui-ci à la bibliothèque et je l’ai trouvé très intéressant.

Synopsis : C’est la plus longue construction humaine au monde : plus de 6 700 kilomètres répartis du nord-est de la Chine au désert de Gobi ! S’élevant jusqu’à 17 mètres de hauteur pour près de 7 mètres de largeur, ce monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco fut construit, détruit et reconstruit durant des siècles. Et il n’est pas avare en anecdotes et secrets… S’inviter dans l’Histoire pour en raconter les grands moments incontournables, voilà le parti pris d’Ariane et Nino. Avec humour et pédagogie, les jeunes lecteurs en apprendront autant que leurs aînés ! (source : livraddict)

Couverture Goûts d'AfriqueJ’ai emprunté ce livre à la bibliothèque par curiosité. Sa couverture colorée a attiré mon attention et l’objet livre étant très beau je n’ai pas hésité. J’ai adoré ce livre de recettes. Non seulement les recettes font envie, mais le livre est très beau et j’ai aussi découvert de nombreux artistes africains à travers les inteviews qui sont intercalés au milieu des recettes.

Synopsis : Un beau livre haut en couleur et savoureux sur la cuisine africaine subsaharienne. Les meilleures recettes du Gabon, Sénégal, Côte d’Ivoire, Cameroun, Congo, Éthiopie, ainsi que des recettes inédites par le chef Anto Cocagne. Et en plus des recettes, des textes, des ambiances et des portraits de personnalités d’origine africaine (Soro Solo, la chanteuse Mamani Keita…) qui évoqueront leurs souvenirs de cuisine, leurs plats favoris et les images sensorielles auxquelles ils sont rattachés. (source : livraddict)

Livres encours

Mêmes lectures que la semaine dernière

Visionnages de la semaine

L’inspecteur Barnaby

Je suis toujours dans l’ambiance British Mysteries avec de nouveaux épisodes de l’inspecteur Barnaby.

L’oiseau de proie : Le cadavre de Julian Shepherd est retrouvé dans un cours d’eau. Barnaby et Troy enquêtent. Barnaby découvre que Julian avait des problèmes financiers : il avait investi beaucoup d’argent dans une invention de Charles Edmonton, un notable local. Peu de temps après, un autre homme, Darwin, meurt dans des circonstances suspectes à proximité de la maison d’Edmonton et de son épouse Mallory. Darwin était un collectionneur d’oeufs d’oiseaux rares et Mallory Edmonton possède une collection exceptionnelle de rapaces. La mort de Darwin est-elle liée aux oiseaux ? L’affaire se complique lorsque le comptable d’Edmonton, George Hamilton, est assassiné. D’ailleurs, Charles Edmonton semble lui aussi avoir disparu… (source : SensCritique)

L’homme des bois : Lors de travaux de restauration dans le tunnel du canal de Midsomer, une galerie s’effondre et des ossements humains, datant du XVIIIe siècle, émergent d’une chambre secrète. Les chercheurs ne tardent pas à découvrir que parmi les ossements se trouve un squelette beaucoup plus récent. L’inspecteur Barnaby entame alors une enquête sur ce probable meurtre. Il tente d’en savoir plus sur cette étrange salle mortuaire. Entretemps, Troy, son assistant, est appelé, car un clochard a été attaqué par un groupe de jeunes dans les bois de Midsomer Worthy. Peu après, l’un de ces jeunes est retrouvé assassiné. Les soupçons se portent aussitôt sur le vagabond… (source : SensCritique)

La réunion des anciens : Troy est parti, et Scott, le nouvel assistant de Barnaby, arrive de Londres. Scott, énergique, mais plutôt brutal, pense avoir été promu à un poste tranquille, mais rien n’est moins sûr. Des meurtres sont commis à Midsomer Mallow. Barnaby se fait du souci pour sa fille, Cully, qui organise des retrouvailles de classe. Cependant, il doit se concentrer sur l’affaire en cours. La première victime, Fiona Thompson, a été tuée alors qu’elle rentrait d’un concert de flamenco à la salle des fêtes. Elle a été poignardée avec un long couteau. Un témoin présent non loin du lieu du crime affirme avoir entendu une sorte de grincement la nuit du drame… (source : SensCritique)

la malédiction des tumulus : Trente ans après la mort de Roger Heldman sur un site archéologique, son fils légitime est assassiné avec une lance celte trouvée sur le même site. Peu après, un antiquaire est touché d’une flèche dans le dos. C’était le fils illégitime de Heldman. Grâce à Joyce, l’inspecteur Barnaby apprend que la victime venait de se quereller avec une certaine Vanessa. En poursuivant son enquête, il découvre que Heldman était un séducteur et qu’il a eu plusieurs enfants hors mariage. En outre, le professeur Hansen lui raconte la légende liée au Tumulus : le Roi Pêcheur était un roi très riche qui souffrait d’une blessure à la cuisse, une blessure causée par une lance… (source : SensCritique)

Le prix du scandale : Un célèbre écrivain, dont les oeuvres ont été couronnées d’un prix prestigieux, est assassiné la veille de la douzième édition du festival littéraire de Midsomer. Malgré cette tragédie, Sam Callaghan, sponsor de l’événement, tient à ce que le festival ait lieu. Les organisateurs ont persuadé Jezebel Tripp, auteur de romans à l’eau de rose, de faire partie du jury. Une panne de courant survient pendant la soirée inaugurale, ce qui permet à l’assassin de commettre un second meurtre. Barnaby et Scott se lancent dans l’enquête et découvrent de sombres histoires de corruption, de scandales sexuels et de magouilles financières. Ils tentent de comprendre qui aurait des raisons de ruiner le festival… (source : SensCritique)

La légende du lac : Lawrence Haggard a l’intention de moderniser certaines infrastructures de sa région. Son associé dans ce projet est Stephen Bannerman, propriétaire du pub du coin. Leurs plans se trouvent compliqués par un double meurtre. Un soir, Jamie, barman du pub, est assassiné alors qu’il suit sa bien-aimée dans les bois après la fermeture. Son corps est retrouvé près d’une maison abandonnée. Peu après, c’est le fils d’un riche propriétaire terrien qui est tué. Au cours de l’enquête, Barnaby découvre qu’un profond désordre règne à Splendour. Anciens et nouveaux habitants ne s’entendent pas. Il semble que les plans de Haggard ne plaisent pas à tout le monde… (source : SensCritique)

Les femmes de paille : Un festival historique tourne au drame dans la bourgade de Midsomer : un prêtre est retrouvé brûlé vif à l’intérieur d’un mannequin de paille. Pendant ce temps, Alan Clifford, un riche propriétaire terrien local organise une fête décadente dans son manoir. Lorsque la police entame son enquête, il se montre peu coopératif. Un peu plus tard, après avoir retrouvé une tête de porc dans l’église, le révérend Jim Hale, qui était l’amant du curé mort pendant la fête, est victime de combustion spontanée et succombe à ses blessures. L’inspecteur Barnaby, qui refuse de croire les rumeurs de sorcellerie qui se répandent rapidement dans la région, s’attire la méfiance des habitants… (source : SensCritique)

Le fantôme de Noël : Neuf ans exactement après que Ferdy Villers se soit tué, toute sa famille se réunit pour fêter Noël sans se douter que quelqu’un cherche à se venger. (source : Amazon)

J’aime toujours autant cette série au rythme lent et aux intrigues complexes. La campagne anglaise est toujours aussi ravissante et les villageois aussi peu accueillants. Cette semaine j’ai eu deux épisodes animaliers avec l’homme des bois et sn renard apprivoisé (trop mimi) et l’oiseau de proie avec une fauconnière très hautaine. L’inspecteur Troy, le jeune assistant de Barnaby est parti et une nouvelle recrue arrive (la réunion des anciens), le jeune homme n’est vraiment pas ravi de se retrouver à la campagne. Puis j’ai été gâtée avec 3 épisodes faisant des clins d’oeil à l’univers des contes et légendes. Dans la malédiction des tumulus il est question des légendes arthuriennes et le roi pêcheur (j’ai découvert ce personnage Perceval ou le conte du Graal), c’était amusant d’entendre parler de cette légende en plein milieu d’une enquête policière. La légende du lac fait aussi référence à une histoire de chevaliers et de retour de croisade. Enfin avec les femmes de paille nous avons à faire avec des histoires de sorcières. Je n’ai pas trouvé cet épisode très plausible parce que j’ai beaucoup de mal à croire que des villageois de notre époque iraient crier aussi facilement à la sorcière, même avec des assassinats qui se multiplient. Mais cela ferait un bon épisode pour Halloween. Et pour finir, j’ai eu droit à un épisode de Noël. Un huis clos  plutôt bien réussi.

Avec cette série je participe aux challenges British Mysteries, A year in England, challenge Contes & Légendes et le challenge Polar et Thriller

Associés contre le crime :

Affiche Associés contre le crimeBritish Mysteries toujours avec une histoire d’espionnage dans l’Angleterre des années 50. Série britannique reprenant les personnages de Tommy et Tuppence Beresford créés par Agatha Christie. Difficile de faire plus british. Je n’ai vu que le premier épisode, mais je l’ai trouvé très sympa.

Dans ce premier épisode Tuppence tente de savoir ce qui est arrivé à la jeune femme croisée dans le train qui les ramenait de Paris à Londres, elle et son mari. Dans le train un homme a été assassiné et la jeune femme a disparu. Poussé par sa curiosité la jeune femme se retrouve mêlée à une dangereuse histoire d’espionnage. Son mari qui cherche du travail va réussir à se faire embaucher avec sa femme par son oncle qui travaille pour les services secrets. L’oncle n’est pas convaincu que son neveu soit un homme de terrain, mais vu les circonstances il est prêt à le mettre à l’essai.

Avec cette série je participe au challenge British Mysteries, A year in England et le challenge Polar & Thrillers.

Psych : Enquêteur malgré lui

Affiche Psych : Enquêteur malgré luiPolar toujours avec Psych, une série policière humoristique que nous avons commencée avec Mimiko.

Synopsis : Shawn Spencer est un garçon immature, gonflé et un brin paresseux ayant développé des dons d’observation et de réflexion hors du commun grâce à son policier de père, Henry. Après avoir donné à la police un indice déterminant dans une affaire compliquée, il devient suspect n°1 et décide, pour se sortir de ce mauvais pas, de se faire passer pour un médium… (source : SensCritique)

C’est le genre de série surjoué avec un humour un peu lourdaud, mais bon enfant et pur regarder une série avec ma poulette c’est parfait. Ce n’est pas trop violent, mais il y a des crimes et des enquêtes, le tout servi avec beaucoup d’humour et de légèreté. Elle s’amuse bien. On est un peu sur le même principe que Mentalist avec un héros au sens de l’observation hors norme, mais sur un registre beaucoup plus léger. Nous avons regardé les 4 premiers épisodes.

Avec cette série je participe au challenge Polar et Thrillers.

en thérapie :

Affiche En thérapieEt pour finir, j’ai regardé quelques épisodes d’en thérapie avec Chéri. On aime beaucoup cette série.

Synopsis : Paris, automne 2015. Dans le cabinet d’analyse de Philippe Dayan, près de la place de la République, se succèdent jour après jour une chirurgienne en plein désarroi amoureux, un couple en crise, une ado suicidaire… Mais, un soir de novembre, des tueurs entrent dans Paris. Quelques jours plus tard, un agent de la BRI traumatisé vient frapper à la porte du cabinet. Pour Philippe Dayan, c’est le moment de renouer, après des années de silence, avec Esther, son ancienne analyste – et tenter d’échapper au séisme émotionnel qui vient de se déclencher en lui. (source : SensCritique)

Sur le blog

Share

Commentaires

29 mars 2021 à 20:53

Faut vraiment que je tente l’Inspecteur Barnaby !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.