C'est lundi !

Carnet de bord, lundi 29 mars 2021

Bienvenu sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord de la semaine passée : articles publiés, livres lus et bilan de visionnage au rendez-vous.

Lectures de la semaine

lectures terminées

Couverture Une aventure d'Alexia Tarabotti / Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 : Sans honteBlameless

Résumé : Miss Alexia Tarabotti, devenue Lady Alexia Woolsey, se retrouve dans une situation délicate. C’est LE scandale de la saison. Elle doit s’enfuir en Italie, à la recherche de réponses.
Une histoire de vampires, de loups-garous et d’imprévus… (source : livraddict)

J’avais commencé ce roman il y a un an pour le British Mysteries Month 2020. Je n’avais pas réussi à le finir et il a trainé sur mes étagères un long moment. De temps en temps, je lisais quelques pages. Puis avec le retour du British Mysteries Month, je l’ai enfin repris pour de vrai et je l’ai fini juste à temps. 🙂

J’ai bien aimé ce troisième tome, mais la lecture en VO n’est pas super facile quand on manque d’entrainement comme moi. Il y a pas mal de jeux de mots que je ne comprends pas et du vocabulaire propre aux toilettes et mode de vie du XIXI que j’ai du mal à saisir. Mais j’aime beaucoup l’ambiance de ce roman, c’est très drôle. Il y a beaucoup d’humour, de flegme anglais et de tasses de thé.

Couverture Les Tisserands de la vérité, tome 1Les tisserands de la vérité 

Résumé : Dans le royaume de Labarta, la magie est mal vue et ses adeptes sont souvent isolés ou opprimés. Léon qui est un puissant mage est à la tête d’une école de magie en pleine campagne. Un jour, l’institution suprême des mages, la Tour de fer, lui confie un jeune garçon prénommé Zecks. La famille de ce dernier a été assassinée et il refuse d’apprendre la magie, mais Léon se rend vite compte qu’il possède un talent rare. Il va tout faire pour le former du mieux qu’il peut, mais la Tour de Fer sollicite la présence de Zecks pour une raison obscure… Quel secret se cache derrière le garçon ? (source : livraddict)

J’ai découvert la nouvelle série fantasy des éditions Komikku et ce premier tome m’a bien plu. Je vous en reparle mercredi. 😉

lectures en cours

J’arrive à la fin de Rendez-vous avec le poison. Plus que 90 pages. J’ai hâte de connaitre le fin mot de cette aventure. 🙂

J’ai ressorti Balto de ma PAL. Je n’ai avancé pour le moment que de quelques pages.

Visionnages de la semaine

L’inspecteur Barnaby

Ambiance British Mysteries toujours avec de nouveaux épisodes de l’inspecteur Barnaby. J’aime l’ambiance de cette série et les intrigues aux crimes alambiqués. J’aime aussi son côté bon enfant sans courses poursuites ni profusion de violence, mais beaucoup de vieilles dames, de voisin louche de riches snob… tout ça dans une jolie campagne anglaise.

Affiche Inspecteur BarnabyUn cri dans la nuit : Barnaby passait une soirée tranquille. Il est obligé de l’interrompre brutalement à cause d’un cadavre, celui de Patrick Pennyman, un ordonnateur de pompes funèbres retrouvé dans son salon funéraire à Fletcher’s Cross. De toute évidence, le crime a été maquillé en suicide. Bientôt, d’autres morts s’ensuivent, qui paraissent toutes liées à des entités venues de l’au-delà. L’épouse de l’inspecteur est convaincue qu’une force surnaturelle est à l’oeuvre. Barnaby découvre d’ailleurs que la voisine de Patrick Pennyman organise de temps en temps des séances de spiritisme, et la dernière coïncide justement avec la mort du pauvre homme… (source : SensCritique)

Les régates de la vengeance : Lors des régates annuelles de Midsomer, un cadavre est repêché dans la Tamise. Apparemment, Guy Sweetman, un play-boy local, a été assassiné à la suite d’une dispute avec ses amis de la société d’aviron, Philip Trent et John Parkway. Barnaby et Scott se mettent à examiner le train de vie luxueux des membres de cette association et finissent par découvrir un imbroglio de problèmes financiers et de jalousies sentimentales. Tandis que les deux policiers poursuivent leur enquête, la petite amie du défunt est à son tour agressée à son domicile. Ces faits nouveaux sont évidemment liés au meurtre de Sweetman. Cependant, le mobile de ces crimes reste difficile à définir… (source : SensCritique)

Requiem pour une orchidée : Une exposition florale annuelle a lieu à Midsomer Malham. L’orchidée la plus chère du monde, originaire de Bornéo, y est exposée. Son prix élevé – plusieurs centaines de milliers de livres – attise la convoitise entre les horticulteurs participants, provoque une série d’événements fâcheux qui se concluent par des meurtres. Madeline Villiers, professeur à la retraite, est empoisonnée à la ciguë et un collectionneur d’orchidées, Henry Plummer, est retrouvé étranglé. Barnaby, occupé par son déménagement, peine à se concentrer sur cette sordide histoire. Il parvient cependant à dégager quelques pistes en interrogeant les horticulteurs de l’exposition… (source : SensCritique)

Pari mortel : L’entraîneur équestre Bruce Hartley s’occupe de Bantling Boy, un magnifique cheval de course légué aux habitants de Midsomer par son père, le colonel James Hartley, en guise de remerciement pour leurs bons et loyaux services durant sa maladie. Mais Bruce est détesté par la plupart des villageois pour son tempérament violent. Alcoolique, il bat sa femme et maltraite son garçon d’écurie. Juste après une compétition, Bruce est assassiné à coups de marteau. Les membres du comité sont bien vite soupçonnés. Le docteur John Osgood, l’amant de la femme de Bruce, est retrouvé mort à son tour. Bientôt, le cheval qui a gagné la coupe tombe malade. Barnaby et Scott tentent de dissiper le mystère de ces meurtres… (source : SensCritiques)

Double vue : Plusieurs habitants de Midsomer ont la curieuse réputation d’être pourvus du don de double vue. À l’occasion de la naissance de leur fille Christine, les Kirby, de même que les parents de la jeune mère, les Ransom, s’inquiètent de savoir si l’enfant est elle aussi voyante. Un mort, dans l’entourage du bébé, attire l’attention de Barnaby sur cette étrange famille. Le visage de John Ransom, la victime, est couvert de traces de brûlures. Sa mort est-elle survenue lors d’une bagarre avec son beau-frère Ben Kirby ou bien est-elle liée aux dons particuliers de la famille ? Barnaby doit se plonger dans les petits secrets des habitants de la région… (source : SensCritique)

Le saut de la délivrance : Nick Turner, un avocat, fait une chute mortelle du haut d’un toit. Barnaby et Scott sont chargés de définir s’il s’agit d’un meurtre ou d’un suicide. Ils découvrent que la victime avait des soucis financiers et que son épouse Felicity avait souscrit une importante assurance-vie. Peu après, c’est au tour du voisin de Nick de mourir de façon mystérieuse. L’homme était connu pour être un petit escroc. Dans son coffre-fort, Barnaby découvre un grand nombre de fausses étiquettes de grands vins. Il soupçonne les deux meurtres d’être liés à une affaire de fraude. Mais il n’a guère le temps d’étudier cette piste, car un troisième meurtre étrange est commis… (source : SensCritique)

L’assassin est un fin gourmet : une visite guidée dans l’usine de condiments Plummer se transforme en tragédie quand l’un des visiteurs est happé par la chaîne de fabrication et projeté dans un bain bouillant de stérilisation. Après une rapide enquête, il s’avère que la victime était un des cadres de la Fieldway Foods Company, une société rivale. Barnaby et Scott entament des investigations serrées pour en savoir plus. L’enquête révèle également que la compagnie en question était confrontée à de grosses difficultés financières, à la suite de spéculations hasardeuses. Barnaby mène des recherches sur la famille Plummer pour tenter d’en savoir plus… (source : SensCritique)

Dans les épisodes précédents, nous avions eu du croquet, de la chasse à courre, il manquait l’aviron ! Nous voilà servis avec la régate de la vengeance. Autre sport so british, les courses de chevaux sont à l’honneur dans Pari mortel.

J’ai aussi eu droit à un nouvel épisode halloweenesque, après les sorcières de la semaine dernière c’est le don de double vue  qui est au centre d’un épisode aux allures fantastiques.

Avec l’assassin est un fin gourmet, on part en cuisine, ou plutôt à l’usine où sont préparé les sauces Plummer. Un épisode qui a tout sa place dans le challenge Des livres (et des écrans) en cuisine.

En thérapie

Affiche En thérapieSynopsis : Paris, automne 2015. Dans le cabinet d’analyse de Philippe Dayan, près de la place de la République, se succèdent jour après jour une chirurgienne en plein désarroi amoureux, un couple en crise, une ado suicidaire… Mais, un soir de novembre, des tueurs entrent dans Paris. Quelques jours plus tard, un agent de la BRI traumatisé vient frapper à la porte du cabinet. Pour Philippe Dayan, c’est le moment de renouer, après des années de silence, avec Esther, son ancienne analyste – et tenter d’échapper au séisme émotionnel qui vient de se déclencher en lui. (source SensCritique)

Une série que je regarde avec Chéri. Nous l’avons fini la semaine dernière. Nous aimons tous les deux beaucoup. C’est à la fois dramatique et drôle. Chaque épisode ne dure que 24 minutes, le temps d’une séance. Tout se déroule dans le cabinet du psy. Les acteurs sont très bons. Un jeu à la française, mais du bon. On s’est régalé.

Monk, saison 2

Affiche MonkMonk et le play-boy : L’éditeur d’un magazine à succès, Elliot D’Souza, meurt étouffé dans de mystérieuses circonstances. Sa secrétaire soupçonne Dexter Larsen, directeur d’un journal masculin, d’être responsable du drame. Sharona et Monk mènent l’enquête (source : SensCritique)

Monk et le livreur de journaux : Nestor, un livreur de journaux, est assassiné en voulant arrêter un voleur qui venait de dérober le journal de Monk. Ce dernier est convaincu qu’un indice se trouve dans le quotidien qu’il devait lire ce matin-même… (source : SensCritique)

Avec Mimiko nous avons repris la série Monk que nous avions arrêtée en plein milieu de la saison 2. La série n’est pas toute récente, mais elle aime bien. Il y a des meurtres et des enquêtes, mais ça reste léger et plein d’humour.

Monk et ses tics est toujours prétextés à des situations rocambolesques. Son assistance qui était une vraie caricature dans la première saison commence à devenir plus intéressante, plus futée qu’elle en a l’air. Elle se prend au jeu du détective et commence à bien faire ce travail. Bref, une série policière familiale avec laquelle on passe un bon moment.

Top chef saison 12 épisode 7

Voici qui a été éliminé hier de Top Chef, aux portes de la finale. - LeblogtvnewsDans ce nouvel épisode, les candidats commencent avec une épreuve vraiment pas facile : ils doivent reproduire le plat du chef Glenn Viel pour s’en rapprocher le plus possible de la version originale après l’avoir goûté. Une épreuve classique de Top Chef que je trouve moins intéressante que d’autres, mais qui doit être particulièrement difficile à réaliser. Là il s’agissait de faire un ris de veau et une carotte, un plat qui ne nous a pas vraiment fait saliver.

La deuxième épreuve était très intéressante (mais encore une fois pas très appétissante). Les candidats toujours en jeu doivent préparer des desserts à base de champignons. Oui, oui un dessert au champignon. Vous auriez vu la tête de Mimiko. Elle déteste les champignons. Moi j’aime bien, mais sans plus et l’idée d’en manger en dessert ne me fait pas du tout envie. À la tête de cette épreuve les chefs Marcon. La surprise c’est que le gagnant de l’épreuve verra son dessert mis à la carte du restaurant pour un an. De quoi booster les candidats.

La dernière chance se jouait autour du poireau.

Un épisode qui nus a moins inspiré que d’habitude.

Sur le Blog la semaine dernière

petite semaine

Share

Commentaires

29 mars 2021 à 20:18

Tu en es venue à bout alors !! Quel courage ! =)
Et je vois que tu enchaînes les tomes des Détectives du Yorkshire =)
Bonne semaine !!



    29 mars 2021 à 20:25

    non, c’est le premier que je lis XD, je l’ai remporté à un concours et c’est le seul que j’ai du coup j’ai commencé par celui-là pour voir. Je pernse investir dans le tomes précédents 😀



29 mars 2021 à 20:37

Tu attises encore plus ma curiosité en parlant de l’épisode d’Halloween de l’Inspecteur Barnaby que je ne connais pas encore. C’est sympa Monk, j’ai vu quelques épisodes. Bonne lecture avec Les Détectives du Yorkshire !



29 mars 2021 à 21:36

Même manque d’inspiration sur Top Chef cette fois 😉
Hâte de lire ton avis sur la nouveauté Komikku que je n’ai pas beaucoup vu passer pour le moment ><
Je te souhaite une très belle semaine 🙂





30 mars 2021 à 04:12

Hé hé, de bien chouettes choses !! 🙂



Répondre à Le fil de mes lectures Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.