C'est lundi !

Carnet de bord, lundi 5 juillet 2021

Bienvenue sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord de la semaine passée : articles publiés, livres lus et bilan de visionnage au rendez-vous.

Lectures de la semaine :

lectures terminées

C’est dans le cadre du read-a-thon contes et légendes d’Inde que j’ai lu Sagesses et malice de Birbal, le Radjah de Patrice Favaro et Arnal Ballester. J’aime beaucoup cette collection et celui-ci est particulièrement chouette. Birbal est un personnage vraiment intéressant.

synopsis : Dans l’Inde du XVIe siècle, Birbal était le plus proche conseiller de l’empereur Moghol Akbar. Il avait le don de résoudre toutes sortes d’énigmes ou de problèmes. Qu’il s’agisse de découvrir le sens d’un affreux cauchemar, de compter les corbeaux de la ville, de trier le sucre du sable… Birbal, le rusé, a réponse à tout. Il sait même, dans ces très courtes histoires, déjouer avec calme les manœuvres des courtisans envieux. Depuis des siècles, petits et grands trouvent derrière les jugements avisés de Birbal d’astucieuses réflexions sur la tolérance et la générosité. Et ce, de la plus joyeuse manière ! (source : Livraddict)

Depuis le temps que j’entendais parler de la BD les beaux étés, j’ai décidé de me lancer. Surtout parce que j’ai eu la possibilité de découvrir le dernier tome du NetGalley. Du coup je me suis dit que j’allais emprunter tous les autres tomes à la bibliothèque. J’ai lu le premier : Cap au sud. J’ai bien ri, surtout avec la répartie “c’était quoi ? Rien, des Belges”. Par contre comme j’avais commencé la lecture du tome 6 et que ça ne suit pas une narration chronologique j’étais un peu perdue au début. Le tome 1 se déroule après le tome 6. Du coup je savais plus où j’en étais.

Synopsis : Août 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de “beaux étés” ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de B.D. en retard, les chansons de vacances, l’étape pique-nique… Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l’aile, Tante Lili malade. Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l’essentiel. Cap au sud ! (source : livraddict)

lectures en cours

Moi qui étais incapable de lire plus d’un livre à la fois, j’ai bien changé ! En ce moment je multiplie les lectures et je prends beaucoup de plaisir à passer d’une ambiance à l’autre.

Pour le read-a-thon contes et légendes d’inde j’ai commencé L’hindouisme et la mythologie indienne. J’espère les finir d’ici la fin du mois pour le rendez-vous interchallenge organisé avec Hilde et Blandine et le challenge les étapes indiennes.

La semaine dernière je vous avais déjà parlé de Brodway limited, une série jeunesse qui se déroule dans le New York d’après guerre. Le héros, un jeune français venu étudier aux États-Unis, se retrouve dans une pension normalement réservé aux filles. Nous suivons la vie de toute cette joyeuse maison et c’est vraiment super chouette. J’aime beaucoup l’histoire et le style.

Parallèlement j’ai commencé la lecture du bleu ne va pas à tous les garçons de George M. Johnson, autobiographie de l’auteur qui revient ici sur la difficulté ‘être noir et queer aux États-Unis. C’est intéressant et ça me fait bien réfléchir. Mais du coup je prends le temps de lire lentement, un chapitre à la fois, pour bien intégrer.

Enfin il y a Lupin, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès que j’ai reçu. Et j’étais tellement impatiente de le découvrir que je n’ai pas voulu attendre. Je suis surprise par la fluidité du style. Je m’attendais à quelque chose de plus vieillot. Du coup, c’est une agréable surprise.

Visionnages de la semaine

Rita, saison 1

Affiche Rita

Synopsis : Rita est mère de 3 jeunes adultes, avec qui la cohabitation est plus ou moins facile. En effet Rita a un caractère qui ne plait pas à tout le monde : elle dit ce qu’elle pense, fait ce qu’elle a envie. S’il est compliqué pour ses enfants d’accepter leur mère telle qu’elle est, que dire du corps enseignant avec lequel elle exerce dans l’école juste à coté de chez elle ? (source : SensCritique)

Série danoise humoristique et tranche de vie assez savoureuse. Rita est très drôle et le milieu dans lequel se déroule la série me plait bien : l’école. Cela permet de découvrir un système un peu différent du nôtre. Et de découvrir le Danemark aussi, puisque j’avoue ne rien connaitre du tout de ce pays. Je n’ai lu que 2 auteurs de ce pays et je ne pense pas avoir vu beaucoup de films danois. Une façon marante de découvrir nos voisins européens.

The gloaming, épisodes 1 à 4

Affiche The Gloaming

En Tasmanie, une femme est retrouvée morte dans une étrange mise en scène. Un inspecteur vient du continent pour prêter main-forte à l’inspectrice déjà en charge du dossier. Cet assassinat semble être lié à l’assassinat d’une amie des deux inspecteurs 20 ans plus tôt. D’étranges fantômes semblent rôder autour des personnes impliquées. Quel dérangeant secret se cache derrière ce crime ?

Une série policière qui allie subtilement fantastique et policier classique. Rien de particulièrement original, mais avec cette tension qui donne envie de savoir. Les personnages sont assez classiques : deux inspecteurs plus torturés l’un que l’autre, mais l’aspect fantastique du scénario m’intrigue.

Wanda Vision, saison 1

Affiche WandaVision

J’avais commencé cette série la semaine dernière et les deux premiers épisodes m’avaient laissé assez perplexe. Nous étions dans de la parodie de séries cultes américaines, ce n’était pas mal fait, mais j’avais du ma à trouver le lien avec l’univers Marvel que je venais chercher. Pourtant quelques petits détails intrigants m’avaient donné envie de poursuivre et j’ai bien fait. Chaque épisode voit la vie de Wanda et Vision s’inspirer des célèbres sitcoms américains. On comprend que Wanda n’est pas étrangère à cette mise en scène. Vision commence à douter. Ils mènent une vie heureuse, mais tout sonne faux. Petit à petit nous découvrons nous aussi ce qui cloche et on retrouve l’ambiance Marvel en avançant dans la saison.

Wanda dépassée par ses pouvoirs, Vision qui se pose plein de questions, quelques combats, des méchants et des super méchants. On est bien dans du Marvel, mais avec un axe d’entrée très original. Le côté parodie de sitcom est amusant et on retrouve des séries qu’on a tous déjà vues (même si je n’ai pas tout reconnu)

Sur le blog

What else ?

Dimanche j’ai fait un peu de couture, j’ai utilisé des chutes de tissus piochés dans mes mâles pour faire un petit sac. Un modèle très facile que j’ai trouvé sur le blog la petite maison de Sylvie

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.