C'est lundi !

Carnet de bord, lundi 6 décembre

Bienvenue sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord de la semaine passées.

Lectures

livres terminé

une semaine sous le signe des bulles avec 2 manga, 1 comics et une BD.

Spy x Family tome 1 : Twilight, le plus grand espion du monde, doit pour sa nouvelle mission créer une famille de toutes pièces afin de pouvoir s’introduire dans la plus prestigieuse école de l’aristocratie. Totalement dépourvu d’expérience familiale, il va adopter une petite fille en ignorant qu’elle est télépathe, et s’associer à une jeune femme timide, sans se douter qu’elle est une redoutable tueuse à gages. Ce trio atypique va devoir composer pour passer inaperçu, tout en découvrant les vraies valeurs d’une famille unie et aimante. (source : livraddict)

The Mortal Instruments tome 2 : In the world of shadows, battling vampires and fending off wolves at knifepoint no longer frightens Clary. If it means finding her mother, she can deal with that much. But when a trusted ally betrays the Shadowhunters and Jace is nowhere to be found, she might have to face a truth too unsettling to bear… (source : livraddict)

Dans le sens du vent nord-nord-ouest tome 3 : Kei Miyama, un détective indépendant de 17 ans, vit avec son grand-père français en Islande. Comme les autres hommes de sa famille, il dispose d’un pouvoir atypique. Le sien consiste à pouvoir communiquer avec les appareils électriques et les automobiles. Mais sa vie bascule soudainement lorsqu’un détective japonais en congés sur l’île lui annonce l’assassinat de son oncle et sa tante par son propre frère.
Qui croire ? Convaincu de l’innocence de ce dernier, le jeune détective va mener l’enquête. Régulièrement cité parmi les meilleurs mangas publiés récemment au Japon, Dans le sens du vent – Nord, Nord-Ouest interpelle par son dessin très occidental, ses lignes allongées et ses paysages islandais oniriques. (source : livraddict)

Bella ciao, tome 1 : “Bella ciao, c’est un chant de révolte, devenu un hymne à la résistance dans le monde entier… En s’appropriant le titre de ce chant pour en faire celui de son récit, en mêlant saga familiale et fiction, réalité factuelle et historique, tragédie et comédie, Baru nous raconte une histoire populaire de l’immigration italienne. Bella ciao, c’est pour lui une tentative de répondre à la question brûlante de notre temps : celle du prix que doit payer un étranger pour cesser de l’être, et devenir transparent dans la société française. L’étranger, ici, est italien. Mais peut-on douter de l’universalité de la question ? ”
Teodoro Martini, le narrateur, reconstruit son histoire familiale, au gré des fluctuations de sa mémoire, en convoquant le souvenir de la trentaine de personnes qui se trouvaient, quarante ans plus tôt, au repas de sa communion. Le récit se développe comme la mémoire de Teodoro, tout en discontinuité chronologique. Il y est question d’un massacre à Aigues-Mortes en 1893, de la résistance aux nazis, du retour au pays, de Mussolini, de Claudio Villa, des Chaussettes noires, et de Maurice Thorez… Des soupes populaires et de la mort des hauts-fourneaux… En tout, du prix à payer pour devenir transparent. (source : livraddict)

J’ai également fini le premier tome de Victoire-Divine, un roman jeunesse sur le harcellement scolaire.

résumé : Victoire-Divine Kembonayawhé a quatorze ans, toutes ses dents, et de la répartie pour cent ! Élève douée, elle a obtenu une bourse pour fréquenter Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, le pensionnat le plus huppé de la province. Mais cette école n’a rien d’ordinaire : les élèves y sont maîtres et rois !
Chaque année, les plus populaires désignent un Intouchable, le souffre-douleur qui subira le mépris et les moqueries de tous. Victoire ne se gêne pas pour dénoncer cette tradition épouvantable, si bien que, cette fois, l’élue n’est nulle autre qu’elle…
Contrairement à tous les Intouchables précédents, l’adolescente n’a pas l’intention de se laisser faire sans se battre.
Une seule solution s’impose : déclarer la guerre. (source : livraddict)

J’ai également lu Cet hiver, une nouvelle d’une centaine de page tiré de l’univers Hartstopper.

résumé : “Je déteste Noël, lance Tori.
– Non c’est faux, je réponds.
– En tout cas, je déteste celui-ci.
– Comme tout le monde”
Cet hiver a été difficile pour Tori, Charlie et Oliver Springs. Ils tentent tous le trois de traverser le jour de Noël sans heurts.
Pour Oliver, cela revient à jouer à Mario Kart avec son frère et sa sœur. Mais, pour Tori et Charlie cela implique d’oublier ces dernies mois.
Ce Noël va-t-il séparer les membres de la famille Spring ou contribuer à les réunir ? (source : livraddict)

 

lectures en cours

J’ai enfin fini l’enfance de Michel et je la quitte au moment où elle décroche son job dans unca binet d’avocat, elle a 25 ans et s’ppeête à rencontrer Barak Obama.

Sur le blog

What else ?

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une chaine youtube que je viens de découvrir : Rose Poudré

Share

Commentaires

6 décembre 2021 à 18:40

Je n’ai pas encore lu Heartstopper, est-ce que tu penses que c’est gênant pour lire Cet hiver ?
Bonne semaine livresque 🙂



6 décembre 2021 à 22:03

Pas sûre de me lancer un jour dans la lecture du livre de Michelle quand je vois comme tu rames dessus lol
Belle semaine à toi tout de même !
J’adore tes lectures mangas ><



Répondre à Bidib Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.