littérature jeunesse

Petit panier d’albums #17

Me revoici avec un petit panier d’albums lu le mois dernier. J’ai un peu de retard dans mes chroniques ^^’

L’incroyable machine à liberté

Couverture L'incroyable machine à liberté

de Matt Ottley et Kirli Saunders (Kaléidoscope, l’école des loisirs, 2021)

Dans un décor surréaliste, on suit une petite fille. Elle regarde avec envie les incroyables machines à liberté qu’elle voit filer. Tentée, elle décide de fabriquer la sienne qui se développe comme une petite plante : il faut faire germer la graine, puis on a la plantule qui grandit jusqu’à devenir une belle plante et la machine peut fonctionner.

J’étais intriguée, séduite par les illustrations très belles, et quand arrive la chute là je suis conquise. “Mais, oui !” me suis-je exclamé ! Mais quelle est cette chute ? Et bien je ne vous le dirais pas ! Mais c’est elle qui donne tout son sens à l’aventure surréaliste que l’on suit tout au long de cet album.

J’ai vraiment beaucoup aimé cet album. Il y a une ambiance très particulière avec ses étranges machines dont on ne comprend pas de suite le sens. Les dessins sont étranges, mais très beaux. J’ai bien aimé le fait qu’on ne comprenne qu’à la fin le sens de l’histoire, cela laisse beaucoup de place à l’imagination de chacun. L’enfant peut se raconter une histoire bien à lui autour de ce récit.

Un petit bijou que je vais garder précieusement dans ma bibliothèque.

sur le site de l’école des loisirs

C’est avec cet album que je découvre ces deux auteurs australiens, une belle découverte.

Matt Ottley (Facebook, Instagram)

Kirli Saunders (Instagram)

avec cette lecture je participe au challenge le tour du monde en 80 livres et au challenge Objectif PAL


Lilly sous la mer

Couverture Lilly sous la mer

de Thomas Lavachery (Pastel, l’école des loisirs, 2021)

Lilly embarque avec ses parents et son frère à bord d’un appareil capable de plonger à plus de 2000 mètres de profondeur. Nous sommes en 1920, Lilly a 5 ans et ses parents, les époux Bullitt, sont d’éminents scientifiques.

Lors de leur plongée, Lilly ne dit rien, elle reste scotchée devant le hublot. Pendant que tout le monde s’affaire elle est la seule à vraiment voir les secrets que réservent les grandes profondeurs.

Une très jolie histoire qui invite à la contemplation. Très drôle aux formats originaux. En effet, le livre se tient à la verticale et on tourne les pages du bas vers le haut. Des doubles pages à déplier sont dispersées ici et là. Le format varie entre petites illustrations accompagnant le texte et grandes illustrations sur double page. Si l’histoire est très mignonne, le livre objet et son aspect original en font un album qui sort du lot.

Au premier abord, je n’étais pas vraiment attirée par le trait de Thomas Lavachery, notamment sur la représentation des personnages, mais finalement je suis complètement tombé sous le charme de cet album.

Une très jolie lecture à partager avec des enfants de 6 ans.

sur le site de l’école des loisirs

C’est avec cet album que je découvre Thomas Lavachery, auteur belge que j’aurais plaisir à retrouver avec Henri dans l’île, roman jeunesse qui vient de sortir aux éditions l’école des loisirs.

livret édité par l’école des loisirs pour présenter cet auteur

→ à découvrir aussi une conférence donnée par Thomas Lavachery dans le cadre du colloque Lire et faire lire : Thomas Lavachery, les priorités d’un auteur jeunesse

avec cette lecture je participe au challenge le tour du monde en 80 livres, au challenge Petit BAC et au challenge Objectif PAL

→ à lire aussi l’avis de Tachan


Trois ou quatre histoires de mousquetaires

Couverture Trois ou quatre histoires de mousquetaires

de Thomas Bretonneau et Perceval Barrier (l’école des loisirs, 2021)

Pour finir ce petit panier, partons au pays des Mousquetaires avec cet album qui regroupe plusieurs petites histoires, toutes très drôles, mettant en scène des Mousquetaires.

Avec de nombreux clins d’œil aux Mousquetaires de Dumas, qui n’étaient pas trois, mais quatre, cet album offre plusieurs niveaux de lecture. Des histoires mignonnes et drôles qui feront lire les plus jeunes lecteurs et des clins d’œil qui feront sourire les parents.

Des épées et des combats, des complots à la cour, des mousquetaires à la naïveté déconcertante… le voyage est savoureux. On s’amuse beaucoup.

Je suis un peu moins séduite par le dessin, qui n’est pas dans un style que j’affectionne, mais qui fonctionne très bien avec le texte. Nous sommes dans un dessin simple, épuré et drôle.

Un bon album pour les enfants de 6-8 ans. De quoi leur donner envie, peut-être de découvrir ce grand classique de la littérature jeunesse française. En tout cas c’est un très joli hommage à l’œuvre de Dumas.

sur le site de l’école des loisirs

C’est avec cet album, je découvre Thomas Bretonneau et Perceval Barrier

Perceval Barrier (Instagram)

avec cette lecture je participe au challenge 2022 en classique, au challenge Objectif PAL et au challenge le tour du monde en 80 livres


Et voilà c’est fini pour aujourd’hui. On se retrouve bientôt avec de nouvelles lectures.

Share

Commentaires

12 mars 2022 à 18:20

Oh ! Ils me tentent bien tous ces albums ! J’ajoute ton lien.



14 mars 2022 à 11:22

Quel beau panier! Les histoires de Mousquetaires plairaient particulièrement à mes garçons 😀



16 mars 2022 à 22:23

Encore des histoires pour nous faire voyager.
Je pense que l’expérience graphique du premier devrait autant me séduire que l’humour du dernier !
Merci pour les découvertes ^^





Répondre à Tachan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.