littérature / littérature jeunesse

Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin

Couverture Noire

J’ai eu un énorme coup de coeur pour le court roman de Tania de Montaigne ! Et si je vous ai déjà dit tout le bien que je pensais de ce roman, je n’avais pas encore pris le temps de faire ma chronique. (Moi, en retard ? nooooon!).

Tania de Montaigne va nous raconter l’histoire de Claudette Colvin, une jeune adolescente noire de Montgomery qui un matin de 1955 refuse de céder sa place à un passager blanc dans le bus en pleine période ségrégationniste. Cette histoire dans le bus vous dit quelque chose ? C’est bien normal, quelques mois après Claudette, une autre femme va refuser de se lever, Rosa Parks, et son geste va déclencher un boycott de grande envergure et lancer un grand mouvement pour les droits civiques. Mais alors pourquoi le refus de Claudette Colvin, à peine quelques mois plus tôt n’a-t-elle pas eu le même effet ? C’est ce que va tenter de nous expliquer l’autrice qui veut ici rendre hommage à un personnage oublié de l’histoire.

Nous découvrirons tout au long de ce court roman les dessous du mouvement des droits civiques de l’époque, nous découvrirons pourquoi Claudette est tombée dans l’oubli alors que Rosa a marqué l’histoire, nous découvrirons comment tout cela est une question de manipulation politique et médiatique. Mais nous découvrirons aussi les États-Unis ségrégationnistes des années 50 et les bras nous en tomberons. Cela n’a tellement pas de sens, et voir comment les gens s’accrochent à ces idées archaïques est vraiment étonnant.

Si j’ai trouvé cela vraiment très intéressant d’un point de vue historique, grâce à cette lecture j’ai pu mieux appréhender les enjeux du mouvement pour les droits civiques de l’époque, le rôle qui ont joué les femmes, etc. Ce que j’ai vraiment adoré c’est le style. La façon de Tania de Montaigne à de raconter les choses. J’ai aimé les vas et viens qu’elle fait entre passé et présent en nous parlant de son vécu de jeune femme noire en France dans les années 90 avant de raconter l’histoire de Claudette.

Dans sa façon de raconter le passé aussi je l’ai beaucoup aimé. Elle a beaucoup d’humour et de cynisme (j’adore le cynisme), mais elle est très sérieuse et rigoureuse dans la transmission d’informations historiques.  Nous avons presque l’impression de lire un documentaire, tant les enchainements des événements nous sont contés avec précision, mais toujours avec cette pointe d’humour incisif qui fait la différence.

Une lecture vraiment très agréable, instructive, qui fait réfléchir, et non seulement au passé, mais aussi au présent, à nous-mêmes et à la façon dont on perçoit les choses.

Je le découvre dans une version poche dans la collection Le Livre de Poche jeunesse, mais le texte s’adresse aussi bien à des adolescents qu’à des adultes. Une lecture que je conseille à tout le monde et pourquoi pas, même en accompagnement d’un cours d’histoire. Très court (164 pages dans la version poche) il sera très rapide à lire et riche en enseignements.

sur le site des éditions Le Livre de Poche jeunesse

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

C’est avec cette lecture que j’ai découvert la plume de Tania de Montaigne et j’ai vraiment adoré sa façon d’écrire. J’ai très envie de découvrir ses autres romans. Vous en auriez un à me conseiller en particulier ?

Je viens de réserver l’adaptation en bande dessinée de ce roman, hâte de le découvrir.

avec cette lecture je participe au tour du monde en 80 livres, challenge Petit Bac

Share

Commentaires

6 juin 2022 à 21:55

Au vu du sujet et de son traitement, je comprends ton coup de coeur.
C’est une très jolie façon de parler de ce moment phare à nos enfants !



16 juin 2022 à 21:26

Tu sais donner envie ! Tu attises vraiment ma curiosité =)



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *