Carnet de bord, lundi 2 août 2021

Carnet de bord, lundi 2 août 2021

2 août 2021 1 Par Bidib

Bienvenue sur Ma petite Médiathèque, voici, comme chaque lundi, mon petit carnet de bord de la semaine passée : articles publiés, livres lus et bilan de visionnage au rendez-vous.

Lectures de la semaine

lectures terminées

Cette semaine j’ai rattrapé mon retard en lectures jeunesse. J’avais dans ma PAL pas mal d’albums.

Je me suis régalée avec La carte des Nuages et Hé! Là-haut ! J’ai beaucoup aimé ces deux albums. J’ai moins accroché avec les glaces aux coquelicots. Je vous reparle des ces 3 albums dans mon billet de mercredi prochain.

Kuma est un petit roman jeunesse primo lecteurs qui traite du deuil, c’est très mignon. → ma chronique

Cette semaine j’ai fini Arsène Lupin contre Herlock Sholmès, ma première rencontre avec la version originale de Lupin et la plume de son créateur. Une très jolie découverte (mon billet).

Après avoir fini le roman j’ai eu envie de découvrir la BD Arsène Lupin, les origines de Benoît Abtey, Pierre Deschodt, Christophe Gaultier et Marie Galopin, dont l’intégrale est sortie tout récemment chez rue de Sèvres. Je vous reparle très bientôt de cette BD

lectures en cours

Visionnages de la semaine

The Gloaming (suite et fin)

Affiche The GloamingJe vous ai parlé ici des premiers épisodes de cette série australienne.

En Tasmanie, la découverte d’un corps dans une macabre mise en scène fait revenir un ancien policier du coin qui a quitté l’île depuis des années, suite à l’assassinat d’une de ses amies alors qu’il était ado. Ce retour remue plein de choses et la collaboration avec l’inspectrice déjà en charge du dossier n’est pas toujours facile.

Entre vieux souvenir, nouveaux crimes, indices relient différentes affaires plus ou moins récentes, fantômes venus hanter un jeune meurtrier, rites païens… C’est dans une ambiance particulièrement glauque que nous avançons dans cette enquête qui ne cesse de ce ramifier.

J’ai bien aimé la série et la façon dont le fantastique se mêle au réel sans que nous sachions s’il est vrai ou simple hallucination. C’est plutôt bien mené avec des personnages assez classiques (les flics torturés ce n’est pas nouveau), mais attachants.

Kaamelott, le film

Affiche Kaamelott : Premier voletPremière sortie au cinéma depuis leur réouverture. Et pour l’occasion nous avons choisi Kaamelott d’Alexendre Astier dont on adore la série. On l’adore, mais on n’a jamais vu la fin, du coup on était un peu perdu.

Lancelot a prix le pouvoir et règne sur le Royaume de Logres tel un tyran lunatique. De plus en plus impôts, des mercenaires saxons et une obsession pour la chasse aux anciens chevaliers de la Table ronde et Arthur.

Pendant ce temps-là des pirates mettent la main sur un esclave qui n’est autre qu’Arthur. Arrivé en Aquitaine tout le monde se réjouit. Arthur est de retour ! Enfin, tout le monde sauf Arthur qui n’a nullement l’intention de revenir roi.

Il ne sera pas facile à convaincre surtout quand il voit à quoi ressemble la résistance, mais il finira par être convaincu. Il lui faudra alors reconquérir Excalibur, retrouver Genièvre, et reprendre Kaamelott. La quête ne fait que commencer.

Le ton y est un chouia plus dramatique que dans la série, du moins que dans les saisons que je connais de la série. Mais on y retrouve le même humour. C’est très théâtral, avec des costumes de ouf. De se côté là, ils se sont vraiment lâché. La bande-son est super aussi.

Nous avons aussi quelques flash-back de la jeunesse d’Arthur au sein de la légion romaine, mais je trouve que ça n’apporte rien à l’histoire, ça vient là un peu comme un cheveu sur la soupe, je n’ai pas vraiment compris la raison de leur présence.

En revanche l’intrigue principale avec Lancelot devenu un tyran et Arthur qui ne veut pas redevenir roi est plutôt bien menée.

Sans être le film du siècle, j’ai passé un très bon moment. On a beaucoup ri et c’était un plaisir de retrouver toute la troupe de la série.

Sur le blog

What else ?

j’ai testé une nouvelle recette de confiture cheloue : la marmelade de peau de pastèque.

Voici la recette :

Éplucher les peaux de pastèque pour enlever la partie verte. Hacher le reste et faire cuire environ 40 minutes avec un fond d’eau. Ajouter le jus d’un citron (moi j’ai aussi ajouté le zeste du citron et de la badiane), cuire encore 20 minutes. Ajouter le sucre (1kg pour un kg, moi j’ai dosé au pif), et cuire jusqu’à obtenir quelque chose de sirupeux. Mettre dans des pots préalablement stérilisés. Fermer et retourner 20 minutes pour bien stelliter la fermeture.

Je n’ai pas encore goûté, mais j’ai hâte de voir ce que ça donne.

Faites-vous des confitures ? Avez-vous des recettes insolites ?

Share