littérature jeunesse

Les lance-rêves, tome 1 : Le secret des dandelion [roman jeunesse]

Coucou. Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du premier tome des lance-rêves, une série jeunesse de Susanna Isern, illustré par Esther Gili et publié chez Hachette romans.

Couverture Les lance-rêves, tome 1 : Le secret des dandelion

Sophie adore son grand-père qui a toujours un tas d’histoires à raconter. Un homme mystérieux qui part parfois pour de longues balades dont il revient toujours avec de nouvelles histoires. Sophie adore l’écouter et le jour où il lui propose de l’accompagner en balade, elle est ravie? Pourtant peu de temps après l’état de son grand-père se détériore, il semble avoir perdu sa joie de vivre et devient de plus en plus absent. C’est au moment où le grand-père n’est plus tout à fait le même que Sophie va découvrir le secret qu’il cachait. Son grand-père était un lance-rêves et c’est à elle de prendre maintenant la relève. Elle sera aidée dans cette mission par des animaux et un nouvel ami, un jeune lance rêve rencontré lors de sa première mission.

Le problème c’est que, face aux lance-rêves, se trouvent les terrifiants brise-rêves et que ceux-ci sont en train de monter un plan machiavélique. Pour le contrer, il va d’abord falloir découvrir ce qu’ils mijotent.

En commençant ce livre, je me suis dit : “c’est vraiment du jeunesse”. C’était mignon, agréable à lire, mais vraiment jeunesse. Puis, après les premiers chapitres d’introduction, quand j’ai compris de quoi il retourné précisément, quand j’ai compris ce que c’est les lance-rêves, j’ai été happé par l’histoire.

Je me suis dit : c’est merveilleux ! J’imaginais les enfants ayant lu ce livre jouer à être des lance-rêves et j’ai pensé :  ce livre est un lance-rêves ! 

Un lance-rêves, c’est quoi ? C’est quelqu’un qui a un sourire, un mot doux, qui fredonne une chanson, joue une musique pour mettre de baume au cœur et enclencher ainsi une roue vertueuse amenant les gens à rêver et être heureux. Tout le monde peut être un lance-rêves. Lire ce livre donnera forcement envie aux jeunes lecteurs d’en devenir un.

Moi-même, du haut de mes 40 ans passés, en lisant ce livre je me suis dit que je pourrais faire plus attention, avoir des sourires et des mots gentils pour mon entourage et pour les gens croisé aux hasards parce que parfois un seul mot, un sourire peut changer la journée de quelqu’un.

Bref vous l’aurez compris, ce roman m’a conquise. Je trouve l’idée superbe et bien racontée. J’ai retrouvé le cœur d’enfant et ai imaginé les jeux qui pourraient découler de cette lecture, j’ai été sensible à la morale et j’adore le message qui est transmis à travers cette histoire fantastique.

Il s’agit d’un premier tome, mais selon moi il se suffit à lui-même. Il y a une vraie conclusion et l’ouverture vers une suite se fait sur une seule page à la fin. Même si je trouve que la suite n’est pas nécessaire, je la lirais avec plaisir tant j’ai aimé cet univers.

sur le site des éditions hachette

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Avec cette lecture je participe au challenge Halloween et sa thématique “familles extraordinaires”.

Lecture parfaite aussi pour le Pumpkin Automne Challenge, il correspond à plusieurs catégories, je l’ai moi glissé dans le menu “automne douceur de vivre” catégorie “Il n’y a jamais trop d’épices dans ma Pumpkin pie” pour le côté enfance et transmission.

Avec cette lecture je participe également au challenge de l’Imaginaire et au tour du monde en 80 livres, escale en Espagne.

Share

Commentaires

14 octobre 2022 à 18:25

bonjour, comment vas tu? une belle lecture. passe un bon vendredi et à bientôt!



Ahes
14 octobre 2022 à 19:01

Oh ca fait longtemps que je n’ai pas pris le temps de lire un roman jeunesse, celui là me donne très envie!



14 octobre 2022 à 22:21

Oh oui toute une bien belle idee que ce livre…sourions quoi…;)



16 octobre 2022 à 07:53

Oh oh, ça a l’air super chouette !! je note même si la couverture ne m’aurait pas forcément donné envie ; ton avis, si ^_^



22 octobre 2022 à 14:28

Je note immédiatement ! D’autant qu’il fait écho au travail de Nath (Un chocolat dans mon roman), avec les Chaudoudoux 🙂



3 novembre 2022 à 16:54

Tu me donnes envie de découvrir ce roman lance-rêves! 🙂



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *