littérature / littérature jeunesse

Petit panier de romans #4

Bonjour tout le monde,  je reviens avec un tout petit panier : 2 romans, deux univers très différents.

813 – La double vie d’Arsène Lupin

Couverture 813, tome 1 : La double vie d'Arsène Lupin

de Maurice Leblanc, le livre de poche jeunesse (2021)

La version originale de ce texte a été écrite en 1910, je le découvre avec la toute nouvelle édition en livre de poche jeunesse. Cela faisait très longtemps que j’avais envie de découvrir le Arsène Lupin de Maurice Leblanc et ces nouvelles éditions ont été l’occasion idéale pour enfin me lancer. Je vous ai déjà parlé ici d’Arsène Lupin contre Herlock Sholmès. Je m’étais régalé. J’avais même été surprise de la facilité avec laquelle se lisait le texte, puisque, vu son grand âge, je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus pompeux.

Je retente l’expérience avec 813 – la double vie d’Arsène Lupin.  Encore une fois le texte est très fluide, avec beaucoup de dialogues. C’est très vivant et ça se lit facilement. Il y a  bien quelques tournures un peu datées, deux ou trois mots qui ne s’utilisent plus vraiment, mais c’est très abordable, même pour les jeunes amateurs de mystères et d’enquêtes.

J’ai beaucoup aimé cette aventure. Encore plus que le titre précédemment cité. Ici Arsène Lupin refait son apparition après plusieurs années de vie rangée. Mais cette fois les choses semblent bien plus graves. Alors que l’onconnaît Arsène Lupin pour ses coups spectaculaires, mais aussi pour ne jamais tuer personne, sa dernière victime a été retrouvée morte. Autour de la mort de Rudolf Kesselbach, riche homme d’affaires spécialisé dans les diamants, il y a plein de mystères : le chiffre 813 inscrit sur un coffret, un certain Pierre Leduc que l’homme tenait à retrouver à tout prix, et une mystérieuse affaire sur laquelle Rudolf Kesselbach travaillait en secret. C’est cette affaire qui a amené Arsène Lupin à sortir de son trou.

C’est Lenormand, le chef de la Sûreté, qui enquête sur cette affaire. Et il n’est pas dupe, l’assassin ce n’est pas Lupin. Un autre brigand est sur cette affaire. Lenormand, un vieil homme qui a roulé sa bosse, semble un très bon enquêteur même si ces façons bourrues ne plaisent pas à sa hiérarchie. Lupin aurait-il enfin trouvé un adversaire à sa mesure ? Lenormand y croit. L’arrestation de Lupin il l’a promise. Mais c’est sans compter sur le terrible baron Altenheim qui partage les talents de Lupin, mais pas ses scrupules. Altenheim n’hésitera pas à tuer !

J’ai adoré la confrontation entre Lupin et Lenormand, toute l’enquête, les stratagèmes de Lupin et les surprises que réserve l’intrigue de ce volume. J’ai adoré me laisser prendre au jeu.

Quant au texte, je l’ai dit, il se lit très bien. Beaucoup de dialogues, des rebondissements, de l’action. On est partout à la fois. Et c’est très agréable.

Mais, oui, il y a un “mais” ! J’ai dû prendre sur moi, et me dire qu’il faut remettre dans le contexte historique tout ça, tout ça, quand Lupin parle d’une certaine jeune fille. Certaines de ces tirades m’ont fait dresser tous les cheveux sur la tête !

“Geneviève n’a pas besoin d’une existence merveilleuse… Elle a des gouts simples.

– Elle a les goûts de toutes les femmes, et la fortune, le luxe, la puissance procurent des joies qu’aucune d’elle ne méprise […] elle aura un fiancé ! Pour les jeunes filles, n’est-ce pas la condition du bonheur ? “

Pas très moderne la vision que Lupin a des femmes…

Mais appart ce petit passage j’ai eu beaucoup de plaisir à suivre le cambrioleur dans une nouvelle aventure.  Il me reste dans ma PAL les confidences d’Arsène Lupin.

Mais avant de me lancer dans une de ses aventures d’origines, je fais un détour par une version moderne : les nouvelles aventures d’Arsène Lupin, les héritiers de Benoît Abtey et Pierre Deschodt (scénaristes de la BD Arsène Lupin les origines)

Image illustrative de l’article 813 (Arsène Lupin)

avec cette lecture je participe au challenge cette année sera classique, au challenge Petit Bac, au challenge Polar & Thriller et au Pumpkin Automn Challenge

petit bac 2021


Mission Mammouth – histoires naturelles

Couverture Mission mammouth

roman jeunesse écrit par Xavier-Laurent Petit et illustra par Amandine Delaunay, l’école des loisirs (2020)

J’avais beaucoup aimé les loups du clair de l’une, j’avais très envie de retrouver les histoires naturelles de Xavier-Laurent Petit. Et je n’ai pas été déçue avec cette nouvelle aventure, j’ai adoré.

Amouksan est très très très vieille. Déjà plus de 120 ans. Elle ne voit plus très clair, elle a oublié le nom de son arrière-arrière-arrière-petite-fille, mais elle n’a rien oublié de cette fantastique aventure qu’elle a vécue en 1901. Cette aventure elle va la raconter à son arrière-arrière-arrière-petite-fille.

Avec la naissance de sa petite soeur, son père, déçu, décide de faire d’Amouksa, sa fille ainée, un fils. Elle deviendra Amouksan et devra l’accompagner à la chasse. Amouksan et sa famille vivent dans le Grand Nord en Yakoutie. Lors d’un voyage avec son père, la petite fille tombe sur un mammouth parfaitement conservé, son père sait que cela va intéresser les blancs. Des scientifiques informés vont venir de Saint-Pétersbourg pour récupérer les restes du Mammouth. Amouksan va rencontrer le scientifique Pfitz avec qui elle va se lier d’amitié. Le scientifique leur demandera de les accompagner lors du voyage de retour, voici Amouksan et son père embarqué pour un voyage de plusieurs mois qui va les amener jusqu’à Saint-Pétersbourg où ils vont rencontrer les Tzars et la Tzarine.

On apprend beaucoup de chose sur la vie dans la région, la géographie de la Russie, le mode de vie de l’époque, et surtout la dimension que prenait le voyage à l’époque. Alors que quelques heures nous suffisent en avion, l’héroïne va entreprendre un très long voyage avec des conditions extrêmes. C’est très dépaysant.

Si l’aventure vécue par la jeune Amouksa est passionnante, c’est la vieille femme qui m’a profondément ému. J’ai trouvé cette lecture très touchante et enrichissante.

Les illustrations et les cartes nous aident à mieux plonger dans l’ambiance de l’époque.

Une lecture très intéressante aussi à faire en lecture accompagnée en classe pour l’école à la maison.

sur le site des éditions l’école des loisirs

fiche pédagogique

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

avec cette lecture je participe aux challenges Objectif PAL et au Pumpkin Automn Challenge (menu Automne des mystères)

Pumpkin Autumn Challenge 2021 objectif pal

Avec cette lecture je participe également au challenge Contes et Légendes

“C’était le domaine des esprits : Outchite, l’esprit des eaux, Andödo, l’esprit du vent, et bien d’autres encore parmi lesquels Oteg, le maître du temps” (p.15)

“Ni Pfitz ni moi ne savions quand la colère d’Andödo, l’esprit du vent, allait se calmer.” (p.124)

Et au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine

“Sans un regard pour ma mère, il s’est contenté de faire ce qu’il avait l’habitude de faire au coeur de l’hiver : se réchauffer avec un thé bouillant dans lequel il trempait des copeaux de poisson gelés.” (p.35)

“On a dépecé la bête avant qu’elle ne gèle, Père m’a appris à découper la peau comme Yavlovski l’exigeait et nous avons tous les deux mangé le foie chaud de l’animal pendant que l’odeur douceâtre du sang flottait dans l’air glacé.” (p.54)

“Elle m’a ensuite servi un chocolat chaud tellement délicieux que j’en aurais bu jusqu’à la fin de mes jours.” (p.188)

Share

Commentaires

2 octobre 2021 à 13:23

J’aimais beaucoup Arsène Lupin quand j’avais 12/13 ans, mais je n’en ai pas lu depuis des années… Et oui, il faut remettre ça dans le contexte de l’époque ! 😉



5 octobre 2021 à 18:32

J’aime beaucoup l’objet Mission Mammouth avec ses très belles illustrations, ça pourrait être une chouette lecture pour ma classe.
Tu me donnes aussi bien envie de lire du Lupin malgré le côté daté de certains éléments si je comprends bien ^^!



    5 octobre 2021 à 19:25

    Mission Mammouth est vraiment chouette, je ne peux que te le conseiller. Si tu en fait la lecture en classe ça m’intéresse d’avoir tes retours d’expérience.
    pour Lupin c’est surtout la vision de la femme qui est… daté, mais j’ai tout de même pris bien du plaisir avec cette aventure



8 octobre 2021 à 19:55

Mission Mammouth a l’air très intéressant en plus d’offrir un beau moment d’évasion.



24 octobre 2021 à 15:52

Mission mammouth a l’air vraiment superbe.



Répondre à Audrey Light And Smell Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.